Release details

2019-03-12 17:45 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

McPhy Energy : Un début d'année prometteur malgré la baisse attendue du résultat opérationnel 2018

 Communiqué de presse

McPhy : Un début d'année prometteur malgré la baisse attendue du résultat opérationnel 2018

  • Réduction du chiffre d'affaires 2018 de 21% par rapport à 2017, notamment, en raison du décalage de concrétisation de plusieurs commandes comme précédemment annoncé[1]
  • Baisse attendue du résultat opérationnel de 47% par rapport à 2017 à -9,4 millions d'euros, impacté principalement par la baisse du chiffre d'affaires 2018 et l'évolution des dépenses opérationnelles liées à l'activité
  • Trésorerie de 14,9 millions d'euros, suite aux opérations de renforcement des fonds propres intervenues en 2018
  • Partenariat stratégique signé en juin 2018 avec EDF qui devient, ce faisant, l'actionnaire de référence de la société
  • Plus de 5 millions d'euros d'engagements de commandes sur les 2 premiers mois de l'année et confirmation d'un retour à une croissance de l'activité en 2019, dans un contexte de marché toujours plus porteur

La Motte-Fanjas, le 12 mars 2019 - 17h45 - McPhy (Euronext Paris Compartiment C : MCPHY, FR0011742329) spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène, annonce aujourd'hui ses résultats pour l'année 2018, arrêtés par le Conseil d'Administration de la société.

  Pascal Mauberger, Président Directeur Général de McPhy déclare : « Comme annoncé, l'ensemble des résultats de l'année 2018 a été impacté par le décalage de la concrétisation de plusieurs commandes et par un allongement de la durée de certains projets existants de nos clients.  

Nos équipes sont restées mobilisées pour asseoir le leadership technologique de McPhy en lançant de nouveaux produits, comme la nouvelle génération d'électrolyseurs « Augmented McLyzer » qui nous permet de proposer des solutions innovantes et à l'échelle des besoins de nos clients. Nous avons également signé notre première station pour bus à hydrogène en France, enregistrant ainsi une référence emblématique pour la mobilité lourde. Par ailleurs, l'accord de partenariat industriel et commercial signé en 2018 avec EDF est désormais pleinement opérationnel et se concrétise par des réponses communes à des appels d'offres.

Ce début d'année 2019 montre que notre stratégie porte ses fruits avec plus de 5 millions d'euros d'engagements de commandes. C'est pourquoi nous sommes résolus à maintenir ce cap avec des priorités bien identifiées : le développement de produits, le renforcement commercial de zones clés, la conquête de nouveaux marchés ainsi que la signature de partenariats. Nous sommes convaincus que cette stratégie permettra à McPhy de poursuivre sa croissance et conserver son leadership sur le marché porteur de l'hydrogène décarboné. »
 

 

 

 
 

Compte de résultat simplifié

(en millions d'euros) 2018 2017 Variation
Chiffre d'affaires 8,0 10,1 (21) %
Autres produits 1,1 1,2 (4) %
Produits des activités courantes 9,1 11,3 (19) %
Achats consommés (4,6) (5,7) (20) %
Charges de personnel (6,1) (6,0) +2 %
Charges externes (5,7) (5,2) +10 %
Dotations aux amortissements et provisions (2,1) (0,8) +172 %
Résultat opérationnel courant (9,4) (6,4) +47 %
Autres produits et charges opérationnels (0,0) (0,1) -
Résultat opérationnel (9,4) (6,5) +46 %
Résultat financier (0,0) (0,1) -
Charges d'impôt sur le résultat (0,1) (0,1) -
Résultat net (9,5) (6,7) +43 %

Evolution des dépenses opérationnelles en corrélation avec l'activité

L'augmentation des charges externes et des provisions s'explique par le décalage de la concrétisation de plusieurs commandes, l'allongement de la durée de certains projets et les coûts supplémentaires engagés dans les phases d'installation de ces premières références pour McPhy. Il en résulte une baisse attendue du résultat opérationnel 2018 de 47% par rapport à 2017 à -9,4 millions d'euros.

Le retour d'expérience sur ces premiers contrats a été pris en compte pour les contrats à livrer à partir de 2019 et les charges supplémentaires ont été provisionnées permettant de neutraliser leur impact sur les comptes 2019.

Par ailleurs, malgré la baisse du Chiffre d'affaires la société a poursuivi son effort en recherche et innovation.

Au 31 décembre 2018, McPhy dispose d'une trésorerie active de 14,9 millions d'euros, consolidé par les opérations de renforcement des fonds propres intervenues en 2018.  

Faits marquants 2018 

  • Un contexte de marché toujours aussi porteur
    • Juin 2018 : Le Ministre d'Etat et Ministre de la transition écologique et solidaire a lancé un plan stratégique pour soutenir le déploiement de l'hydrogène et faire de la France le leader mondial en la matière. En 2019, 100 millions d'euros seront consacrés au déploiement de l'hydrogène décarboné dans l'industrie, la mobilité et l'énergie. McPhy salue ce signal extrêmement fort en faveur du déploiement des usages et des technologies de l'hydrogène propre, qui sera en grande partie produit par électrolyse de l'eau ;
    • Décembre 2018 : publication du texte final sur la Directive des Énergies Renouvelables appelée RED II au journal officiel de l'Union Européenne (UE). Cette directive fixe les objectifs communs à atteindre au niveau de l'UE en termes de consommation d'énergies renouvelables. Ainsi, elle s'engage à augmenter la part des énergies renouvelables dans sa consommation d'énergie à 32 % à l'horizon 2030. Cette directive ouvre de nouvelles perspectives sur les marchés de l'hydrogène propre pour l'industrie lourde.
  • Maintien de la stratégie de McPhy axée sur trois priorités : développement de produits, renforcement de zones clés et conquête de nouveaux marchés et la signature de partenariats stratégiques
    • Développement de produits : matérialiser des opportunités de marché
      • Avril 2018 : lancement d'une nouvelle génération d'électrolyseurs pour les plateformes de 20 à plus de 100 MW, « Augmented McLyzer », née du partenariat technologique signé entre McPhy et De Nora. Ces électrolyseurs permettent d'accompagner le passage à l'échelle de ses clients : produire massivement de l'hydrogène à des coûts compétitifs. Ces équipements intègrent les dernières innovations technologiques en matière d'électrolyse. La combinaison unique des électrodes avancées de De Nora et de l'électrolyse haute pression (30 bar) de McPhy permet de doubler la production des cellules d'électrolyse, en maintenant un rendement énergétique élevé ;
      • Juillet 2018 : renforcement de l'offre McPhy pour la mobilité hydrogène avec une gamme de stations dédiée aux véhicules 700 bar. Les essais menés conjointement avec Toyota, leader de la mobilité décarbonée, ont été concluants et lui ont permis de finaliser l'architecture du premier de série en fin d'année 2018. McPhy se positionne ainsi sur le marché porteur des stations 700 bar avec la McFilling 200-700, positionnement qui s'est concrétisé par une première commande de station 700 bar d'une capacité de 200 kg/j à destination de l'Allemagne qui sera livrée fin 2019 près de Berlin.
    • Confirmation d'une dynamique commerciale sur les marchés clés de l'hydrogène
      • La mobilité propre : des références emblématiques pour la mobilité lourde
        • Avril 2018 : McPhy a engrangé la commande d'une deuxième station hydrogène avec électrolyseur de la part de CNR et ENGIE GNVert à Lyon ;
        • Mai 2018 : le Groupe a remporté son premier contrat pour une station hydrogène bus avec le SMT-AG auprès de l'agglomération de Lens-Béthune. Cette station de 200kg/j à 350 bar, couplée à un électrolyseur de 500 kW pourra alimenter 10 bus et sa mise en service est prévue au premier semestre 2019 ;
        • Juin 2018 : ENGIE inaugure la plus importante flotte utilitaire hydrogène et sa première station multi-carburants alternatifs en France. Située au coeur du Marché International de Rungis, la station hydrogène conçue et fabriquée par McPhy alimente notamment cette flotte de 50 véhicules.
      • L'industrie : une offre adaptée à l'augmentation significative des besoins en hydrogène
        • Juin 2018 : ENGIE Cofely inaugure à Grenoble, au Pôle Utilités Services, son unité de production industrielle d'hydrogène renouvelable. Les équipements de production et stockage d'hydrogène propre y sont fournis par McPhy ;
        • Juin 2018 : ENGIE inaugure la plateforme GRHYD à Dunkerque. Avec son module de stockage hydrogène, McPhy participe à ce projet stratégique dans le Plan Hydrogène lancé le 1er juin 2018 par le Gouvernement, qui fournira des données techniques et économiques sur l'injection d'hydrogène.
    • Signature de partenariats stratégiques pour le développement de McPhy
      • Mars 2018 : le Groupe rejoint le Hydrogen Council. Cette initiative mondiale, unique en son genre, vise à démontrer le potentiel de l'hydrogène comme solution clé pour réussir la transition énergétique. Les membres du Hydrogen Council ont indiqué leur volonté d'intensifier leurs investissements dans le développement et la commercialisation de l'hydrogène et des piles à combustible. Leurs investissements sont actuellement estimés à 1,4 milliards d'euros[2] par an. McPhy travaille de concert avec des groupes d'envergure mondiale au « passage à l'échelle » de l'économie de l'hydrogène ;
      • Juin 2018 : McPhy a signé un partenariat industriel et commercial avec EDF, leader mondial des énergies bas carbone, pour le développement de l'hydrogène décarboné en France et à l'international. Grâce aux moyens financiers supplémentaires et au partenariat avec le groupe EDF, McPhy va accélérer sa croissance, renforcer son développement commercial et conquérir de nouveaux marchés. Ce partenariat est désormais pleinement opérationnel et se concrétise par des réponses communes à des appels d'offres pour des stations de bus de plusieurs centaines de Kg/j avec électrolyseurs et des plateformes pour alimenter des trains hydrogène et des navettes fluviales de plus de 1 tonne/jour.

Confirmation d'un retour à la croissance de l'activité en 2019

Comme annoncé le 5 mars dernier[3], le début d'année 2019 est porteur pour McPhy avec plus de 5 millions d'euros d'engagements de commande autour de 4 projets :

  • En effet, le Groupe a annoncé avoir enregistré une commande pour un électrolyseur de 40kg/j à 30 bar de nouvelle génération qui sera livré cette année. Il est destiné à équiper une station de recharge qui va être construite par ATAWEY[4] et installée à Chambéry dans le cadre du projet « Zero Emission Valley »[5] d'Auvergne-Rhône-Alpes. Ce projet prévoit l'installation de 20 stations à l'échelle de la grande région dont 15 équipées d'électrolyseurs[6] et a pour ambition de faire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la région pionnière en Europe pour le déploiement de l'hydrogène ;
  • McPhy vient également de remporter, auprès du SIEGE 27 et du SDEC Energie[7], une commande pour le déploiement de la mobilité hydrogène dans l'Eure et le Calvados avec 6 stations pour le projet EAS-HyMob Normandie[8]. Ces stations sont les premières de ce plan qui comptera, à terme, 15 infrastructures de recharge hydrogène, dont la mise en service sera réalisée concomitant au déploiement de flottes captives de véhicules hydrogène.

Ces nouvelles références portent à 21 le nombre de stations McFilling installées ou en cours d'installation et représentant un potentiel quotidien de 64 500 km de mobilité zéro émission ;

  • Sur le marché Energie, McPhy a communiqué sur la réception du premier paiement pour une application « Power to Power » en Allemagne pour l'installation d'un McLyzer 400-30. Il s'agit du premier McLyzer 400-30 intégrant les électrodes haute densité de courant de McPhy, codéveloppées avec son partenaire industriel De Nora. Cette installation d'une puissance de 2 MW porte désormais à 16 MW d'électrolyse grande puissance déjà en référence chez McPhy ;
  • Enfin, McPhy a reçu une commande de la Météorologie Nationale du Bengladesh pour 11 électrolyseurs de la gamme PIEL qui seront livrés au cours de l'année 2019. Ces électrolyseurs seront utilisés pour gonfler des ballons sondes météo. L'ampleur de cette commande représente un record pour la gamme PIEL de McPhy.

Ces succès commerciaux illustrent le rattrapage du décalage des commandes attendues en 2018 et la bonne dynamique commerciale du Groupe.

Enfin, le contexte du secteur hydrogène est toujours aussi porteur et offre de nouvelles perspectives. En effet, en France, le projet de Programmation Pluriannuelle de l'Energie[9] réaffirme le rôle clé de l'hydrogène pour répondre aux enjeux colossaux de la transition énergétique : 24 dossiers ont été déposés auprès de l'Ademe[10] dans le cadre de son premier appel à projets « Écosystèmes de mobilité hydrogène ». Cet appel à projets a été suivi de l'ouverture d'un second appel à projets pour l'hydrogène dans l'industrie publié le 25 févier 2019.

Enfin, la récente signature de la directive européenne RED II, fixant les objectifs communs à atteindre au niveau de l'Union Européenne en termes de consommation d'énergies renouvelables, ouvre de nouvelles perspectives sur le marché de l'hydrogène propre pour l'industrie lourde.

Dans ce cadre, McPhy confirme la croissance de son activité soutenue par son « pipe commercial qualifié »[11] de 80 millions d'euros.

Prochaine communication

Résultats du premier semestre 2019 - jeudi 30 juillet 2019 après Bourse.


Bilan[12]

Actif (en millions d'euros) 2018 2017
Ecarts d'acquisition 2,5 2,5
Autres immobilisations 2,6 3,2
Autres actifs non courants 0,4 0,3
Actifs Non Courants 5,5 6,0
Stocks 2,2 2,5
Clients et autres débiteurs 6,6 6,5
Actifs d'impôts exigibles 0,7 0,5
Actifs financiers - 0,6
Trésorerie et équivalents de trésorerie 14,9 4,4
Actifs Courants 24,4 14,5
     
Total Actifs 29,9 20,5

Passif (en millions d'euros)                     2018                     2017
Capital 1,8 1,3
Primes d'émission 31,2 22,3
Actions propres (0,1) (0,1)
Résultats cumulés non distribués (17,2) (17,2)
Capitaux Propres 15,7 6,4
Provisions - part à plus d'un an 0,6 0,4
Emprunts et dettes financières - part à plus d'un an 5,2 4,4
Autres passifs non courants 0,5 0,4
Passifs Non Courants 6,2 5,2
Provisions - part à moins d'un an 0,8 0,2
Emprunts et dettes financières - part à moins d'un an 0,8 2,5
Fournisseurs et autres créditeurs 4,2 4,3
Autres passifs courants 2,3 1,8
Passifs Courants 8,0 8,9
     
Total Capitaux Propres et Passifs 29,9 20,5

À PROPOS DE MCPHY

Spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène, McPhy contribue au déploiement mondial de l'hydrogène propre comme solution pour la transition énergétique.

Fort de sa gamme complète dédiée à l'hydrogène énergie, à la mobilité zéro émission et à l'hydrogène industriel, McPhy offre à ses clients des solutions clés en main adaptées à leurs applications de stockage et valorisation des surplus d'électricité d'origine renouvelable, de recharge de véhicules électriques à pile à combustible et d'approvisionnement en matière première industrielle.

Concepteur, fabricant et intégrateur d'équipements hydrogène depuis 2008, McPhy dispose de trois centres de développement, ingénierie et production en Europe (France, Italie, Allemagne). Ses filiales à l'international assurent une large couverture commerciale à ses solutions hydrogène innovantes.

McPhy est coté sur Euronext Paris (compartiment C, code ISIN : FR0011742329, code mnémonique : MCPHY).

CONTACTS  
Relations presse

NewCap
Nicolas Merigeau
T. +33 (0)1 44 71 94 98
mcphy@newcap.eu

 

Relations Investisseurs

NewCap
Julie Coulot | Emmanuel Huynh
T. +33 (0)1 44 71 20 40
mcphy@newcap.eu
Suivez-nous sur 

 

@McPhyEnergy            

 



[2] How Hydrogen empowers the energy transition, Report 2017, Hydrogen Council

[7] Ce projet est soutenu par un financement de l'Union européenne à travers l'agence européenne INEA (Innovation and Networks Executive Agency)  dans le cadre du programme d'infrastructure CEF-T (Connecting Europe Facility - Transports).  

[8] https://eadymob.normandie.fr

[9] https://www.environnement-magazine.fr/energie/article/2019/02/18/123000/tribune-ppe-confirme-transition-energetique-fera-avec-hydrogene

[10] Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

[11] Projets sur lesquels McPhy considère avoir plus de 50 % de chances de succès et de réalisation     

[12] Les procédures d'audit ont été effectuées, le rapport d'audit relatif à la certification est en cours d'émission

HUG#2238270