Release details

2017-12-05 12:38 CET
  • Print
  • Share Share
de fr

XBiotech annonce la publication des données de Phase 2 de l'étude de Phase 2 sur l'hidrosadénite dans le Journal of Investigative Dermatology

Le rapport souligne l'efficacité de la thérapie par anticorps anti-IL-1 alpha dans le traitement de la maladie débilitante de la peau, l'hidrosadénite (Hidradenitis Suppurativa)

AUSTIN, Texas, le 5 décembre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- XBiotech Inc. (NASDAQ : XBIT) a annoncé aujourd'hui la publication des données de son étude randomisée de phase 2 évaluant l'anticorps True Human(TM) de XBiotech, MABp1, en tant que traitement de l'hidrosadénite (Hidradenitis Suppurativa - HS). Les résultats ont été publiés en ligne dans un article de presse du prestigieux Journal of Investigative Dermatology dans un manuscrit intitulé « MABp1 Targeting Interleukin-1alpha for Moderate to Severe Hidradenitis Suppurativa not Eligible for Adalimumab: A Randomized Study ». Il est prévu que l'articule figure dans une prochaine version imprimée de la revue.

« Cette étude présente non seulement l'efficacité clinique du MABp1, mais démontre également son mécanisme d'action, ce qui est vraiment unique pour un traitement médicamenteux candidat pour la HS », commente le professeur Evangelos Giamarellos-Bourboulis, MD, PhD, qui supervise le Service ambulatoire pour la HS du 4e service de médecine à l'Hôpital universitaire Attikon en Grèce où l'étude présentée a été menée, et a également servi de Chercheur principal de l'étude. Il a ajouté : « MABp1 représente une percée potentielle dans le traitement de l'HS car il pourrait couvrir un besoin manifestement non satisfait pour les patients qui sont confrontés à des échecs thérapeutiques ou qui ne sont pas admissibles pour l'adalimumab, le seul traitement biologique enregistré de la HS à ce jour. Les données acquises par cette étude mettent en lumière l'efficacité prometteuse de MABp1 même pour les patients naïfs. »

La publication souligne l'efficacité de MABp1, où le critère principal de l'étude a été satisfait chez 60 % des patients traités par MABp1 au lieu de 10 % des patients sous placebo (odds ratio (rapport des cotes) 13,50, intervalle de confiance à 95 % 1,19 -152.51, p = 0.035). L'efficacité clinique de MABp1 a été maintenue jusqu'à la semaine 24 (12 semaines après l'arrêt du traitement), point auquel aucun patient traité par placebo n'avait de score HiSCR positif (0 %), au lieu de quatre patients sur 10 (40 %) traités avec MABp1. Le traitement au MABp1 s'est également accompagné de meilleurs résultats rapportés par les patients. Une diminution de l'échelle visuelle analogique (EVA) a été observée chez 30 % des patients sous placebo au lieu de 70 % des patients traités par MABp1.

À propos de l'étude
L'étude de 20 patients, en double aveugle, contrôlée par placebo a été conçue pour évaluer l'innocuité et l'efficacité de MABp1, l'anticorps True Human de la société ciblant l'interleukine-1 alpha (IL-1alpha), chez les patients atteints d'HS, non admissibles au traitement anti-TNF. Les patients ont été randomisés 1:1 pour recevoir MABp1 ou le placebo toutes les 2 semaines pendant 12 semaines. Les patients de l'étude ont subi une évaluation primaire de l'efficacité en utilisant les scores de la Réponse clinique à l'hidrosadénite (Hidradenitis Suppurativa Clinical Response - HiSCR) à 12 semaines, poursuivis par une phase de suivi pour évaluer le temps de rechute après 12 semaines supplémentaires sans traitement. Les mesures d'efficacité incluent l'évaluation des scores HiSCR, une méthode validée pour l'évaluation de l'efficacité chez les patients HS, ainsi que l'évaluation de la qualité de vie et l'évaluation échographique.

À propos de l'hidrosadénite
L'hidrosadénite (HS) est un trouble chronique inflammatoire de la peau affectant les zones riches en glandes apocrines. Les nodules apparaissent dans les zones affectées et enflent progressivement avec une rupture spontanée ce qui fait sortir du pus. Ce processus se produit à plusieurs reprises conduisant à la formation de fistules profondes et d'abcès dermiques douloureux1,2. Par conséquent, l'HS est souvent dévastatrice pour les patients, ayant un impact significatif sur la qualité de vie3. Le Dermatology Quality Life Index (DQLI) pour l'HS est de 8,9, supérieur à tout autre trouble de la peau4. Parmi les traitements conventionnels on peut citer les antibiotiques, les anti-androgènes et la chirurgie. La prévalence mondiale de l'HS est estimée jusqu'à 4 % de la population2.

À propos des anticorps thérapeutiques True Human(TM)
Les anticorps True Human(TM) de XBiotech sont dérivés sans modification, de personnes possédant une immunité naturelle contre certaines maladies. Avec la découverte et des programmes cliniques à travers de multiples domaines thérapeutiques, les anticorps True Human de XBiotech ont le potentiel d'exploiter l'immunité naturelle du corps pour lutter contre la maladie avec une augmentation de la sécurité, de l'efficacité et de la tolérance.

À propos de XBiotech
XBiotech est une société internationale de biosciences entièrement intégrée, qui fait figure de pionnière dans la découverte, le développement et la mise sur le marché d'anticorps thérapeutiques basés sur sa technologie exclusive True Human(TM). XBiotech s'attache actuellement à faire avancer un important flux de thérapies par anticorps visant à dépasser les normes de soins en oncologie, dans les maladies inflammatoires et les pathologies infectieuses. Ayant son siège à Austin, au Texas, XBiotech gère également le développement de technologies de fabrication biotechniques innovantes conçues pour produire, de manière plus rapide, plus rentable et plus souple, de nouvelles thérapies dont les patients ont un besoin urgent dans le monde entier. Pour de plus amples informations, consulter le sitewww.xbiotech.com.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, notamment des déclarations relatives aux opinions et attentes de la direction, qui impliquent d'importants risques et incertitudes. Dans certains cas, il est possible de repérer un énoncé prospectif du fait de l'emploi de termes tels que « peut », « pourra », « devrait », « pourrait », « prévoir », « tabler sur », « envisager », « s'attendre à », « penser », « estimer », « prédire », « projeter », « avoir l'intention » ou « continuer » ou la forme négative de ces termes et d'autres termes similaires, même si tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas toujours ces termes identificateurs. Ces énoncés prospectifs sont sujets aux risques et incertitudes inhérents aux prévisions de résultats et d'états futurs qui peuvent conduire à ce que les résultats réels diffèrent de manière importante de ceux prévus dans ces énoncés. Ces risques et incertitudes sont assujettis aux informations exposées à la section « Facteurs de risque » de certains rapports que la Société a déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures, et nos résultats d'exploitation réels, notre situation financière et notre liquidité ainsi que le développement du secteur dans lequel nous menons nos activités peuvent différer considérablement des énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué ne sont valables qu'à la date de ce dernier. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour lesdits énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, après la date du présent communiqué de presse.

Contact
Ashley Otero
aotero@xbiotech.com
512-386-2930

1 Revuz J. Hidradenitis suppurativa. J Eur Acad Dermatol Venereol 2009; 23: 985-998.
2 Alikhan A, Lynch PJ, Eisen DB. Hidradenitis suppurativa: a comprehensive review. J Am Acad Dermatol. 2009 Apr;60(4):539-61; quiz 562-3. doi: 10.1016/j.jaad.2008.11.911.
3 Vasquez BG, Alikhan A, Weaver, AL, et al. Incidence of hidradenitis suppurativa and associated factors: a population-based study of Olmsted County, Minnesota. J Invest Dermatol. 2013 Jan;133(1):97-103. doi: 10.1038/jid.2012.255. Epub 2012 Aug 30.
4 Révuz JE, Canoui-Poitrine F, Wolkenstein P, et al. Prevalence and factors associated with hidradenitis suppurativa: results from two case-control studiesJ Am Acad Dermatol 2008; 59: 695-701.

HUG#2154038