Release details

2017-09-11 17:45 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

Virbac: résultats du premier semestre en très légère progression

Virbac : résultats du premier semestre en très légère progression

Communiqué diffusé le 11 septembre 2017

CHIFFRES CONSOLIDÉS AU 30 JUIN
en millions d'euros 
  2017 2016 Évolution 2017/2016  
Chiffre d'affaires 437,5 430,0 +1,8%  
Évolution à taux de change constants     -0,5%  
Évolution à taux de change et périmètre constants 1     -0,5%  
Résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions 2 40,7 39,7 +2,5%  
En % du CA
En % du CA à taux constants
9,3%
9,2%
9,2%    
Amortissement des actifs incorporels d'acquisitions 8,2 8,2    
Résultat opérationnel courant 32,5 31,5 +3,2%  
Charges et produits non récurrents 0,0 0,0    
Résultat opérationnel 32,5 31,5 +3,2%  
Résultat net consolidé 16,0 15,2 +5,6%  
Dont résultat net - Part du Groupe 13,9 13,1 +6,3%  
Capitaux propres - Part du Groupe 471,9 443,0 +6,5%  
Endettement net 3 542,9 606,8 -10,5%  
Cash-flow opérationnel avant intérêts et impôt 4 56,1 52,0 +7,8%  
1 L'évolution à taux de change et périmètre constants correspond à la croissance organique des ventes hors variation des taux de changes en calculant  l'indicateur de
l'exercice considéré et celui de l'exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est celui de l'exercice précédent), et hors variation
de périmètre en calculant l'indicateur de l'exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l'exercice précédent
Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions reflète le résultat courant retraité de l'impact des dotations aux amortissements des
actifs incorporels issus des opérations d'acquisitions
L'endettement net correspond aux passifs financiers courants (102,5 M€) et non courants (487,3 M€) minorés de la trésorerie et équivalents de trésorerie (46,9 M€) tels
que publiés dans l'état de la situation financière
Le cash-flow opérationnel correspond au résultat opérationnel (32,5 M€) retraité des éléments n'ayant pas d'impact en trésorerie. Sont ainsi retraités les amortissements
et dépréciations des immobilisations (21,5 M€), les provisions pour risques (0,9 M€), les provisions liées aux avantages du personnel (1,1 M€), et les autres charges et
produits sans impact trésorerie (0,1 M€).

 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes. Ils sont disponibles sur le site corporate.virbac.com
         

Le chiffre d'affaires du premier semestre a connu une croissance globale de +1,8%, marquée par l'évolution favorable des taux de change; à taux et périmètre comparables, l'activité est en léger repli à -0,5%. L'activité du Groupe est contrastée sur le premier semestre. Elle affiche une croissance dans certains pays émergents (Chine, Brésil, Mexique) grâce notamment au dynamisme des gammes destinées aux animaux d'élevage, qui ne suffit cependant pas à compenser le retrait aux États-Unis, où les ventes aux distributeurs sont impactées par un redémarrage commercial plus lent que prévu et une pression sur les prix en particulier sur la gamme Sentinel. À noter que le chiffre d'affaires du premier semestre inclut le produit d'un contrat de licence à hauteur de 2,8 millions €.

Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions s'élève à 40,7 millions €, en croissance par rapport au premier semestre 2016 (39,7 millions €). Les taux de change ont eu un impact positif sur le résultat opérationnel ajusté à hauteur de +1,4 millions €. Le résultat opérationnel bénéficie des bonnes performances dans de nombreux pays, notamment en Amérique latine, ainsi qu'à une maîtrise des coûts et dans une moindre mesure des dépenses en léger retrait sur la R&D. Ceci est partiellement compensé par une activité plus faible enregistrée aux États-Unis, qui a pesé sur le coût de revient des ventes.

 Le résultat net - part du Groupe s'établit à 13,9 millions €, une hausse de +6,3% par rapport au premier semestre 2016, malgré l'augmentation des frais financiers qui avaient bénéficié en juin 2016 d'un impact positif de change sur la dette de Centrovet lié à l'évolution du peso Chilien. La stabilité de cette devise sur ce semestre n'a pas permis de bénéficier du même effet. Dans une moindre mesure, les frais financiers ont aussi été impactés par l'augmentation des charges financières.

Sur le plan financier, l'endettement net du Groupe se situe à 542,9 millions €, en baisse de 4,2 millions € par rapport au 31 décembre 2016. Traditionnellement, le Groupe enregistre une hausse des besoins de financement au premier semestre, liée à l'augmentation saisonnière du besoin en fonds de roulement. L'absence de versement de dividendes par Virbac SA au titre du résultat 2016, un strict contrôle du besoin en fonds de roulement ainsi que la poursuite de la mise en place de solutions de financement opérationnel (affacturage dans certaines filiales) ont permis de limiter cette hausse. En outre, la dette a bénéficié d'un effet de change euro dollar positif. À parité constante, l'endettement aurait été plus élevé de environ 30 millions €. Le Groupe respecte ainsi le ratio financier (Endettement net/EBITDA), qui ressort à 4,64 versus 5,5, limite maximale fixée à fin juin 2017 dans le cadre du covenant financier.

Perspectives
Compte tenu de la reprise commerciale plus lente que prévue aux États-Unis, et malgré une performance globalement au niveau attendu sur les autres régions, le chiffre d'affaires du Groupe à taux constants devrait se situer en 2017 autour du niveau de 2016.

Pour l'ensemble de l'année, le Groupe anticipe un ratio de « résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions » sur « chiffre d'affaires », à taux de change constants, au niveau de celui de 2016. Ce ratio pourrait être plus élevé aux taux de change actuels.

Sur le plan financier, le strict contrôle des capitaux engagés et l'impact de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar devraient permettre de poursuivre le désendettement qui devrait se situer entre 30 et 50 millions € sur l'année. Par ailleurs, dans le cadre de sa politique de financement, le Groupe a renforcé ses liquidités par la mise en place d'une ligne de prêt moyen-long terme à hauteur de 90 millions USD. Cette nouvelle ligne vient compléter la ligne RCF (Revolving credit facilty) de 420 millions € signée en 2015 avec le pool bancaire historique, les lignes bilatérales et le solde des prêts Schuldschein. A l'instar de la situation à fin juin 2017, le Groupe devrait être en mesure de respecter son covenant financier fixé à 4,75 (Endettement net/EBITDA) au 31 décembre 2017.

Présentation Analystes -
Virbac 
         

Virbac tiendra une réunion analystes le mardi 12 septembre 2017 à 14h30 (heure de Paris - CET) dans la Salle New York #Cloud Business Center, 10 bis, rue du 4 Septembre, 75002 à Paris (France).

Les participants pourront arriver 15 minutes avant le début de la réunion.

Un webcast est également disponible pour assister à la réunion via le lien ci-dessous.

INFORMATIONS POUR LES PARTICIPANTS

Lien d'accès Webcast :
http://event.onlineseminarsolutions.com/
r.htm?e=1481373&s=1&k=B9DC1B8940152A565144056C5BF7CE82

Ce lien permet aux participants d'accéder au Webcast en direct et/ou en archive.

Il n'y aura pas d'interaction en temps réel. Vous pourrez nous adresser vos questions si besoin sur notre adresse mail : finances@virbac.com.


HUG#2132681