Release details

2017-08-10 07:00 CEST
  • Print
  • Share Share

KBC Groupe: résultat exceptionnellement robuste de 855 millions d'euros au deuxième trimestre

Communiqué de presse
Hors séance boursière - Information réglementée*

Bruxelles, 10 août 2017 (07.00 heures CEST)

KBC Groupe: résultat exceptionnellement robuste de 855 millions d'euros au deuxième trimestre

Dans un contexte de croissance économique robuste, d'inflation faible, d'appréciation de l'euro et de taux d'intérêt bas, KBC signe un excellent deuxième trimestre 2017, dégageant un bénéfice net exceptionnellement robuste de 855 millions d'euros. Le trimestre sous revue a été caractérisé par un total des revenus solide et par d'importantes libérations de réductions de valeur sur crédits, portant le résultat net pour le premier semestre à 1 485 millions d'euros, soit un tiers de plus que les 1 113 millions d'euros enregistrés au premier semestre 2016. Par ailleurs, nos volumes de crédits et de dépôts ont continué de croître au deuxième trimestre 2017, et notre solvabilité et notre liquidité sont restées solides. Conformément à notre politique de dividende, nous verserons un dividende intérimaire de 1 euro par action le 17 novembre 2017.

Principales données financières du deuxième trimestre 2017

  • Nos franchises de banque et d'assurance ont à nouveau réalisé un beau parcours sur nos marchés domestiques et dans nos principales activités.
  • Sur une base comparable, les prêts octroyés et les dépôts encaissés ont continué d'augmenter dans l'ensemble de nos divisions. Les volumes des prêts et des dépôts ont progressé de 2% en rythme trimestriel et de 4 et 8% respectivement par rapport à l'année dernière.
  • Nos revenus nets d'intérêts, qui représentent notre principale source de revenus, se sont inscrits en légère hausse (+0,3%) par rapport au trimestre précédent (même après un glissement technique vers les revenus à la juste valeur et liés aux activités de trading), mais ressortent en baisse de 4% par rapport à un an auparavant. La marge nette d'intérêts s'est établie à 1,86%, soit une baisse de 2 points de base en glissement trimestriel et de 8 points de base en glissement annuel.
  • Les primes encaissées sur nos produits d'assurance non vie se sont inscrites en hausse de 6% en glissement annuel, tandis que les déclarations de sinistres ont régressé de 9%. Notre ratio non vie combiné ressort ainsi à un exceptionnel 84% pour le premier semestre 2017. Les ventes de nos produits d'assurance vie ont reculé de près de 12% d'un trimestre sur l'autre et ont dévissé de 26% par rapport à leur niveau d'il y a un an.
  • Les revenus nets de commissions sont demeurés solides : ils ont progressé de 19% en un an, grâce essentiellement à nos services de gestion d'actifs. Par rapport au trimestre précédent, les revenus nets de commissions ont quelque peu cédé du terrain (-2%).
  • Les autres éléments de revenus combinés ont augmenté de 15% en base trimestrielle et de 4% en rythme annuel, grâce principalement à des revenus à la juste valeur et liés aux activités de trading élevés.
  • Nos charges d'exploitation ont nettement diminué par rapport au premier trimestre du fait de la comptabilisation anticipée de la majorité des taxes bancaires pour l'ensemble de l'année. Hors taxes, ces charges se sont accrues de 3% en glissement trimestriel et de 5% en glissement annuel. Dès lors, si l'on répartit les taxes bancaires de façon homogène sur l'ensemble de l'année et que l'on exclut divers éléments hors exploitation, notre ratio charges/produits ajusté se monte à 53% pour le premier semestre 2017, soit un niveau confortable.
  • Au cours du trimestre sous revue, la libération de réductions de valeur sur crédits s'est montée à 78 millions d'euros, principalement du fait des libérations de réductions de valeur de 87 millions d'euros en Irlande, combinées à un niveau généralement très bas d'amortissements dans tous les autres pays. Les pertes sur crédits sont par conséquent ressorties à un très favorable -0,10% au premier semestre 2017 (un chiffre négatif indique un impact positif sur les résultats).
  • Notre position de trésorerie est restée robuste, tout comme notre base de capital, avec un ratio common equity de 15,7% (à pleine charge, selon le compromis danois), en dépit de la première consolidation de United Bulgarian Bank et Interlease.

Johan Thijs, CEO de notre groupe :

« Nous avons poursuivi sur notre lancée du première trimestre, en signant à nouveau une excellente performance au deuxième trimestre sur fond de revenus solides - englobant des revenus d'intérêts nets robustes, de solides revenus nets de commissions et d'importants revenus à la juste valeur et liés aux activités de trading - et de libération de provisions pour pertes de crédit, notamment en Irlande. Nous dégageons ainsi un bénéfice net exceptionnellement robuste de 855 millions d'euros pour le trimestre sous revue. Conjugué aux 630 millions d'euros enregistrés au premier trimestre, cela porte notre résultat net pour le premier semestre à 1 485 millions d'euros, en hausse de 33% par rapport à la même période de 2016. 

Le deuxième trimestre s'est également avéré capital au niveau stratégique. Pour commencer, nous avons finalisé l'acquisition de United Bulgarian Bank et Interlease, ce qui nous a permis de faire un grand pas en avant en Bulgarie, l'un de nos six marchés stratégiques. Nous sommes devenus un acteur solide sur ce marché et exercerons désormais une incidence positive significative sur les activités de banque, d'assurance, de gestion d'actifs et de leasing que nous y réaliserons.

Ensuite, nous avons déployé notre stratégie « Digital First » en Irlande lors d'un événement Investor Visit organisé à Dublin le 21 juin. Nous avons également fait le point sur la stratégie du groupe, ses plans d'affectation du capital et ses orientations financières. Cette stratégie est à présent résumée sous le slogan « Poursuivre sur notre lancée, mais autrement ». Cela signifie que nous ne modifierons guère notre business model et notre stratégie, qui ont largement fait leurs preuves, mais que nous les adapterons à la nouvelle réalité numérique. Dans toutes ces démarches, ce sont les clients qui dicteront le rythme de nos actions et de nos changements.

Nous avons pour objectif de faire en sorte que nos clients, actionnaires et autres parties prenantes tirent un réel bénéfice de nos activités. Cet objectif, tous nos membres du personnel s'efforcent de le réaliser. Pour terminer, je souhaiterais profiter de l'occasion pour remercier à nouveau l'ensemble de nos stakeholders qui nous ont témoigné leur confiance pour les aider à atteindre leurs objectifs et à réaliser leurs rêves. »

Communiqué intégral en annexe.

HUG#2126542