Release details

2017-05-18 17:36 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

RECYLEX SA : ACCORD AVEC LA COMMISSION EUROPÉENNE, INFORMATION FINANCIÈRE AU 31 DÉCEMBRE 2016 ET INFORMATION FINANCIÈRE AU 31 MARS 2017

  • Accord sur l'étalement du paiement de l'amende de la Commission européenne
  • Chiffre d'affaires 2016 à 382 M€, stable par rapport à 2015
  • Chiffre d'affaires au 31 mars 2017 en forte croissance à 123 M€ (+33%)
  • Reprise de cotation de l'action Recylex le 19 mai 2017 à l'ouverture de séance
  • Publication des résultats annuels 2016 prévue le 24 mai 2017 après bourse

Suresnes, le 18 mai 2017 : Au vu de la situation spécifique du groupe Recylex, la Commission européenne a accepté le plan d'étalement proposé par Recylex SA pour le paiement de l'amende de 26,7 millions d'euros suite à sa décision du 8 février 2017.
Les modalités de ce plan sont confidentielles mais sont compatibles avec les prévisions de flux de trésorerie disponible établies par Recylex SA, permettant au Groupe de faire face à ses engagements identifiés et provisionnés à ce jour en France et en Allemagne, jusqu'à la fin de ce plan*. Dans le cadre de cet accord, les financements** au niveau de Recylex SA et des filiales allemandes sont maintenus. Par ailleurs, le montant de l'amende fera l'objet d'une provision de 26,7 millions d'euros dans les comptes annuels de Recylex SA clos au 31 décembre 2016.
L'obtention de cet accord permettra d'arrêter les comptes consolidés 2016 de Recylex SA en continuité d'exploitation. Ils seront publiés le 24 mai 2017 à l'issue de la réunion du Conseil d'administration de Recylex SA qui doit statuer sur ces comptes. A cette occasion, un point détaillé sur la situation à date de trésorerie et d'endettement du Groupe sera communiqué.

Recylex SA publie également ce jour son information financière pour le quatrième trimestre 2016 et pour le premier trimestre 2017. La cotation de l'action Recylex (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) reprendra à l'ouverture de la séance de bourse du 19 mai 2017.

Yves Roche, Président-Directeur Général du groupe Recylex, a déclaré :
« Recylex vient de trouver un accord avec la Commission européenne et ses principaux partenaires financiers sur un plan d'étalement du paiement de l'amende qui lui a été infligée le 8 février 2017. Cet accord permet à Recylex et à ses équipes de se tourner résolument vers l'avenir et de se concentrer sur le retour à la rentabilité du Groupe notamment pour le segment Plomb. En parallèle, nous conduisons un important programme de formation au sein du Groupe afin de renforcer les pratiques de conformité. En 2016, l'activité du groupe Recylex a enregistré une amélioration significative d'un semestre à l'autre, portée par la remontée des cours du plomb et du zinc qui ont atteint des plus hauts annuels en fin d'année. Au premier trimestre 2017, le chiffre d'affaires du Groupe a fortement progressé pour les mêmes raisons, même si nous constatons à l'heure actuelle une correction des cours des métaux. Dans le segment Plomb, les travaux de construction du nouveau four de réduction en Allemagne se déroulent conformément au calendrier prévu avec un démarrage programmé au cours du premier semestre 2018. »


  1. Plan d'étalement du paiement de l'amende de la Commission européenne

Le 8 février 2017, la Commission européenne a infligé une amende à plusieurs acteurs européens du secteur des achats de batteries automobiles au plomb usagées, dont un montant de 26,7 millions d'euros au groupe Recylex (voir communiqué de presse du 8 février 2017).
Recylex et ses filiales concernées ont décidé de faire appel de la décision de la Commission européenne du 8 février 2017.

Après discussions avec toutes les parties prenantes, la Commission européenne a accepté le plan d'étalement proposé qui prévoit notamment une prise en charge du paiement de l'amende par Recylex SA (maison mère du Groupe) et le report à moyen-long terme du paiement d'une partie importante de l'amende.

Dans le cadre cet accord, les financements existants en France et en Allemagne***, portant notamment sur les besoins en fonds de roulement et les investissements (dont la construction du nouveau four de réduction à Nordenham), sont maintenus. En outre, l'échéance de remboursement de la facilité de prêt de 16 millions d'euros, obtenue par Recylex SA en 2014 et utilisée à ce jour à hauteur de 8,5 millions d'euros, a été reportée à 2024 et l'échéance de remboursement par Recylex SA des créances dues au titre du plan de continuation, initialement reportée à 2019, pour un montant de 5,1 millions d'euros (après élimination des créances intragroupe), a été reportée à 2026.

  1. Information financière au 31 décembre 2016
     

2.1    Evolution des cours des métaux (en euros) au 31 décembre 2016

La moyenne des cours des métaux (en euros) à fin décembre 2016 s'établissait comme suit :

(en euros par tonne) Moyenne 2016 Moyenne 2015 Variation (%)
Cours du plomb 1 694 1 608 +5%
Cours du zinc 1 896 1 737 +9%

2.2    Analyse du chiffre d'affaires consolidé au 31 décembre 2016 par rapport au 31 décembre 2015

Le chiffre d'affaires sur l'exercice 2016 a atteint 382,0 millions d'euros, soit une très légère baisse de 1% par rapport à 2015.
Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d'affaires s'est élevé à 117,0 millions d'euros, en forte progression de 28% par rapport au quatrième trimestre 2015.

  • Segment Plomb : chiffre d'affaires -1%

Au cours de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires du segment Plomb a représenté 73% du chiffre d'affaires consolidé.

Au 31 décembre 2016, il a atteint 278,3 millions d'euros, en recul de 1% par rapport à l'exercice 2015.
Malgré une base de comparaison favorable en raison de l'arrêt de maintenance opéré au premier semestre 2015 (aucun arrêt de maintenance en 2016), ce très léger repli s'explique principalement par le ralentissement de la production au cours des neuf premiers mois de l'année 2016 en raison de l'évolution du mix d'approvisionnements. En effet, pour compenser la moindre disponibilité de matières à recycler, le Groupe a traité plus de concentrés de plomb (moins riches en plomb que les matières secondaires issues des batteries usagées) tout en poursuivant sa politique sélective d'approvisionnement en batteries usagées afin de préserver ses marges et son besoin en fonds de roulement. Pour ces raisons, la production de la fonderie de la filiale Weser-Metall GmbH s'est élevée à 117 014 tonnes en 2016 contre 125 506 tonnes en 2015, soit une baisse de près de 7%.

Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d'affaires a enregistré une forte progression de 28% à 88,8 millions d'euros, essentiellement en raison de la hausse du cours du plomb (+30% par rapport au quatrième trimestre 2015).

  • Segment Zinc : chiffre d'affaires +11%

Le chiffre d'affaires du segment Zinc a représenté 19% du chiffre d'affaires consolidé au cours de l'exercice 2016.

Au 31 décembre 2016, il a atteint 73,2 millions d'euros en hausse de 11% par rapport à 2015.
Le chiffre d'affaires retraité**** pour la même période a atteint 92,1 millions d'euros, soit une progression de 13% par rapport au 31 décembre 2015.

Le chiffre d'affaires 2016 de l'activité de recyclage des poussières d'aciéries a fortement augmenté par rapport à 2015. Il a en effet bénéficié d'une progression des volumes traités en raison d'une base de comparaison favorable (aucun arrêt de maintenance de Harz-Metall GmbH en 2016, contre un arrêt en 2015) et de la hausse de la moyenne du cours du zinc en 2016 par rapport à 2015. La production d'oxydes Waelz de la filiale allemande Harz-Metall GmbH a ainsi atteint 28 310 tonnes en 2016 contre 22 182 tonnes en 2015, soit une hausse de 28%.
L'activité de production d'oxydes de zinc a affiché une performance en très légère progression en 2016 par rapport à 2015. La hausse du cours du zinc sur l'année 2016, couplée à l'amélioration au quatrième trimestre 2016 de la performance industrielle et des conditions commerciales, ont permis d'inverser la tendance observée au cours des neuf premiers mois de l'année 2016. La production d'oxydes de zinc de la filiale allemande Norzinco GmbH a atteint 23 778 tonnes en 2016 contre 22 941 tonnes en 2015, soit une hausse de 4%.

Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d'affaires s'est élevé à 20,9 millions d'euros, soit une hausse de 57%, en raison de la progression identique du cours du zinc sur la période par rapport au quatrième trimestre 2015.

  • Segment Plastique : chiffre d'affaires -9%

Le chiffre d'affaires du segment Plastique a représenté 4% du chiffre d'affaires consolidé au cours de l'exercice 2016.

En 2016, il a enregistré une baisse de 9% pour atteindre 15,5 millions d'euros.
L'activité demeure pénalisée par la moindre compétitivité des matières recyclées par rapport au polypropylène vierge en raison du niveau bas des cours du pétrole. Avec des volumes stables et des prix en légère hausse sur l'année, C2P en France a bien résisté, porté par sa politique de diversification commerciale et de montée en gamme des produits. C2P GmbH en Allemagne a enregistré un recul des volumes vendus et de ses prix de vente en raison d'un contexte toujours difficile.
En 2016, la production de polypropylène recyclé a atteint au total 14 834 tonnes, contre 16 533 tonnes en 2015, soit une baisse de 10% par rapport à la même période de 2015.

L'activité a été stable au quatrième trimestre 2016 à 4,0 millions d'euros, niveau identique au quatrième trimestre 2015.

  • Segment Métaux Spéciaux : chiffre d'affaires -27%

Le chiffre d'affaires du segment Métaux Spéciaux a représenté 4% du chiffre d'affaires consolidé à fin décembre 2016.

Il a enregistré une baisse de 27% au cours de l'exercice 2016 par rapport à 2015 pour atteindre 15,0 millions d'euros. Ce nouveau repli s'explique essentiellement par une stratégie commerciale plus sélective dans l'Arsenic afin de préserver les prix de vente, ainsi que par un recul conjoncturel des volumes et des prix pour le Germanium en raison d'un marché moins dynamique.
En 2016, PPM Pure Metals GmbH a produit 142 tonnes de métaux spéciaux, contre 155 tonnes en 2015.

Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d'affaires du segment s'est élevé à 3,3 millions d'euros contre 4,7 millions d'euros au quatrième trimestre 2015, soit une baisse de 30%, pour des raisons identiques.

  1. Information financière au 31 mars 2017
     

3.1    Evolution des cours des métaux au 31 mars 2017 (en euros)

Entre le 2 janvier et le 31 mars 2017, le cours du plomb a enregistré une croissance de près de 12% sur la période. Après une période de hausse en début d'année, il a entamé un repli mi-février 2017 avant de se stabiliser. Sur la même période, le cours du zinc a affiché une progression de 6%. Après avoir touché un point haut mi-février 2017, il a depuis enregistré une correction en raison de son niveau très élevé.

En moyenne, au premier trimestre 2017 le cours du plomb a augmenté de 35% par rapport au premier trimestre 2016 et la moyenne du cours du zinc sur la même période a augmenté de 71% par rapport au premier trimestre 2016. Cette forte hausse résulte d'une inversion des tendances observées par rapport à fin 2015 et début 2016 où les cours du plomb et du zinc avaient connu des points bas très importants. La moyenne à fin mars s'établit comme suit :

(en euros par tonne) Au 31 mars 2017 Au 31 mars 2016 Variation (%)
Cours du plomb 2 138 1 582 +35%
Cours du zinc 2 610 1 522 +71%

3.2    Analyse du chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2017 par rapport au 31 mars 2016

Le chiffre d'affaires consolidé sur les trois premiers mois de l'exercice 2017 a atteint 122,6 millions d'euros, soit une hausse de 33% par rapport à la même période en 2016.
Le chiffre d'affaires consolidé retraité**** au 31 mars 2017 s'est monté à 128,6 millions d'euros, soit une hausse de 34% par rapport à la même période en 2016.

  • Segment Plomb : chiffre d'affaires +26%

Au cours des trois premiers mois de l'exercice 2017, le chiffre d'affaires du segment Plomb a représenté 67% du chiffre d'affaires consolidé.

La production de la fonderie de Nordenham s'est montée à 31 711 tonnes au cours du premier trimestre 2017, contre 28 965 tonnes pour la même période de 2016, soit une hausse de plus de 9%.
Le premier trimestre 2017 a été porté par les meilleurs niveaux du cours du plomb et une légère évolution du mix d'approvisionnement de la fonderie de Nordenham, en faveur des matières secondaires. En effet, le Groupe a poursuivi sa politique sélective d'approvisionnements en batteries usagées mais dans un contexte plus favorable avec une meilleure disponibilité de matières à recycler en comparaison avec le premier trimestre 2016 marqué par des conditions météorologiques très clémentes.
Pour ces raisons, le chiffre d'affaires du segment a enregistré une croissance de 26% pour atteindre 86,5 millions d'euros au premier trimestre 2017.

Le 25 mars 2017, un incident important est survenu à la fonderie de Weser-Metall GmbH à Nordenham (Allemagne), blessant 2 salariés et entrainant l'arrêt immédiat de la production. Le groupe tient à témoigner à ces salariés son soutien. Une analyse approfondie des causes de cet accident est en cours afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour qu'il ne se reproduise pas. La sécurité des salariés est un élément clé de la performance durable de Recylex et une priorité absolue de la responsabilité d'entreprise de toutes les sociétés du Groupe.
Compte tenu des réparations nécessaires, Weser-Metall GmbH a décidé de procéder immédiatement au grand arrêt de maintenance de la fonderie qui était prévu initialement au troisième trimestre 2017. La reprise de la production de plomb de Weser-Metall GmbH a eu lieu fin avril 2017.

Au cours du premier trimestre 2017, suite à l'arrêt de son activité de collecte de batteries usagées le 31 décembre 2016, FMM SA en Belgique a cédé son site pour un montant de 1,3 million d'euros. Le produit de cette cession a permis de couvrir en partie les dépenses engagées par FMM SA pour la fermeture de son site.
Le groupe Recylex est et restera commercialement présent et actif au Benelux, dans l'intérêt de l'économie circulaire responsable et efficace du recyclage des batteries au plomb usagées.

  • Segment Zinc : chiffre d'affaires +84%

Le chiffre d'affaires du segment Zinc a représenté 27% du chiffre d'affaires consolidé au cours des trois premiers mois de l'exercice 2017.

Au premier trimestre 2017, il a atteint 28,5 millions d'euros, en très forte hausse de 84% par rapport à la même période en 2016.
Le chiffre d'affaires retraité**** du segment s'est élevé à 34,5 millions d'euros contre 19,3 millions d'euros pour la même période en 2016, soit une progression de 79% en ligne avec la forte remontée des cours du zinc.

L'activité de recyclage des poussières d'aciéries a enregistré un chiffre d'affaires en forte croissance dans la lignée de la moyenne du cours du zinc. La production totale d'oxydes Waelz de la filiale Harz-Metall GmbH et de Recytech SA (détenue à 50%) a été en légère baisse de 6% à 17 666 tonnes au premier trimestre 2017 contre 18 882 au premier trimestre 2016.
Dans l'activité de recyclage des déchets de zinc, le chiffre d'affaires a fortement progressé du fait de l'évolution favorable du cours du zinc mais aussi en raison de la bonne progression des volumes de vente liée à une meilleure demande par rapport au premier trimestre 2016. La production d'oxydes de zinc de Norzinco GmbH a par ailleurs légèrement progressé de 4%, à 6 322 tonnes au premier trimestre 2017 contre 6 060 au premier trimestre 2016.

  • Segment Métaux Spéciaux : chiffre d'affaires -3%

Le chiffre d'affaires du segment Métaux Spéciaux a représenté 3% du chiffre d'affaires consolidé à fin mars 2017.

PPM Pure Metals GmbH a enregistré un chiffre d'affaires de 3,8 millions d'euros, en baisse de 3% par rapport à la même période de 2016. Par rapport au premier trimestre 2016, la légère hausse des ventes d'Arsenic n'a pas permis de compenser le repli des ventes de Germanium et de Gallium.

  • Segment Plastique : chiffre d'affaires -10%

Le chiffre d'affaires du segment Plastique a représenté 3% du chiffre d'affaires consolidé au cours des trois premiers mois de l'exercice 2017.

Il a atteint 3,8 millions d'euros en recul de 10% par rapport au premier trimestre 2016. En effet, ce segment souffre actuellement de la moindre attractivité des matières recyclées par rapport aux matières premières pour de nombreux secteurs de débouchés et d'un fort ralentissement de la demande dans le secteur automobile.
Au cours de la période, la production totale du segment s'est élevée à 3 611 tonnes de polypropylène recyclé contre 4 005 tonnes au cours du premier trimestre 2016, soit une baisse de 10%.

  1. Procédures judiciaires en cours concernant Recylex SA

Suite aux 187 arrêts rendus par la Cour d'Appel de Douai concernant les demandes d'indemnisation pour licenciement sans cause réelle et sérieuse d'anciens salariés de la société Metaleurop Nord SAS (voir communiqué de presse du 1er février 2017), Recylex SA a décidé de former un pourvoi en cassation.

Par ailleurs, le 2 mars 2017, la Cour administrative d'Appel de Douai a donné gain de cause à Recylex SA en décidant notamment d'enjoindre au Ministre du travail d'abroger l'arrêté du 5 novembre 2013 inscrivant l'établissement de la société Metaleurop Nord, situé à Noyelles-Godault, sur la liste des établissements ouvrant droit à l'allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante (« ACAATA »).

Le document récapitulatif de l'évolution des procédures concernant Metaleurop Nord SAS et Recylex SA, mis à jour au 17 mai 2017, est disponible sur le site internet du Groupe Recylex : www.recylex.fr - Rubrique Actualités - Calendrier des procédures judiciaires.

  1. Agenda financier prévisionnel 2017
Evènement Date
Résultats annuels 2016  Mercredi 24 mai 2017 après bourse
Assemblée Générale des actionnaires  Mardi 11 juillet 2017 à 10h00
Chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2017  Jeudi 27 juillet 2017 après bourse
Résultats semestriels 2017  Jeudi 7 septembre 2017 après bourse
Chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2017  Jeudi 9 novembre 2017 après bourse

* Hors montants allant au-delà des risques identifiés et provisionnés à la Section F de la Note 1 des annexes aux comptes consolidés au 30 juin 2016.

** Voir communiqué du 29 décembre 2016.

*** Voir communiqué de presse du 29 décembre 2016 et section E des annexes aux comptes consolidés au 30 juin 2016.

**** Pour évaluer la performance du segment Zinc, le Groupe communique également un chiffre d'affaires retraité incluant la part de Recytech SA détenue à 50%, en intégration proportionnelle, bien que cette méthode ne soit pas admise par les normes IFRS.

*************************************
Régénérer les mines urbaines
Implanté en France et en Allemagne, le groupe Recylex est un spécialiste européen du recyclage du plomb et du plastique (principalement à partir des batteries automobiles et industrielles usagées), du recyclage du zinc (à partir des poussières issues des aciéries électriques et à partir du vieux zinc), et de la production de métaux spéciaux.

Acteur majeur de l'économie circulaire avec un savoir-faire historique dans la valorisation des mines urbaines, le Groupe emploie plus de 660 personnes en Europe et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 382 millions d'euros en 2016.

Pour en savoir plus sur le groupe Recylex: www.recylex.fr et sur twitter : @recylex

*************************************


Contact Presse / Investisseurs :
Gabriel ZEITLIN
+ 33 (0)1 58 47 29 89
gabriel.zeitlin@recylex.fr 

Avertissement : Le présent communiqué présente notamment l'information financière trimestrielle règlementée du groupe Recylex pour le quatrième trimestre 2016 et pour le premier trimestre 2017, telle que définie dans l'article L 451-1-2, IV du Code Monétaire et Financier et l'article 221-1 du Règlement Général de l'AMF. Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle constituant soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Rapport Annuel de la Société disponible sur son site Internet (www.recylex.fr). Sauf mention contraire, les données chiffrées 2016 et 2017 présentées dans ce communiqué n'ont pas été auditées. Des informations plus complètes sur Recylex peuvent être obtenues sur son site Internet (www.recylex.fr).

ANNEXE 1 : Information financiere au 31 décembre 2016


  1. Evolution de la moyenne des cours des métaux par trimestre en 2016
(en euros par tonne) 1er trimestre 2016 2ème trimestre 2016 3ème trimestre 2016 4ème trimestre 2016 1er trimestre 2015 2ème trimestre 2015 3ème trimestre 2015 4ème trimestre 2015
Cours
du plomb
1 582 1 523 1 677 1 993 1 605 1 758 1 542 1 535
Cours
du zinc
1 522 1 699 1 991 2 335 1 848 1 981 1 663 1 472

Source : London Metal Exchange 2016

2.   Chiffre d'affaires consolidé 2016 par segment

(en millions d'euros) Au
31 décembre 2016
Au
31 décembre 2015
Variation
(%)
Plomb 278,3 281,8 -1%
Zinc 73,2 66,0 +11%
Plastique 15,5 17,1 -9%
Métaux Spéciaux 15,0 20,5 -27%
Total 382,0 385,4 -1%
  1. Chiffre d'affaires consolidé 2016 par trimestre
(en millions d'euros) 1er trimestre 2016 2ème trimestre 2016 3ème trimestre 2016 4ème trimestre 2016 1er trimestre 2015 2ème trimestre 2015 3ème trimestre 2015 4ème trimestre 2015
Plomb 68,9 50,2 70,4 88,8 75,9 64,4 72,2 69,3
Zinc 15,5 16,8 20,0 20,9 19,4 17,5 15,8 13,3
Plastique 4,2 4,2 3,1 4,0 4,8 4,7 3,6 4,0
Métaux Spéciaux 3,9 4,1 3,7 3,3 6,4 4,9 4,5 4,7
Total 92,5 75,3 97,2 117,0 106,5 91,5 96,1 91,3
  1. Chiffre d'affaires 2016 de Recylex SA
(en millions d'euros) Au 31 décembre 2016 Au 31 décembre 2015 Variation
(%)
Secteur d'activité « Plomb » 57,8 62,1 -7%
Prestations de services aux
sociétés du Groupe
1,3 1,5 -13%
Chiffre d'affaires total 59,1 63,6 -7%


ANNEXE 2 : Information financiere au 31 mars 2017


  1. Chiffre d'affaires consolidé par segment au 31 mars 2017
(en millions d'euros) Au
31 mars 2017
Au
31 mars 2016
Variation
(%)
Plomb 86,5 68,9 +26%
Zinc 28,5 15,5 +84%
Métaux Spéciaux 3,8 3,9 -3%
Plastique 3,8 4,2 -10%
Total 122,6 92,5 +33%
  1. Chiffre d'affaires de Recylex SA au 31 mars 2017
(en millions d'euros) Au 31 mars 2017 Au 31 mars 2016 Variation (%)
Secteur d'activité « Plomb » 25,6 13,4 +91%
Prestations de services aux
sociétés du Groupe
0,2 0,3 -33%
Chiffre d'affaires total 25,8 13,7 +88%
HUG#2106059