Release details

2017-04-20 17:46 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

DANONE : Danone relève son objectif annuel 2017 et prévoit une croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017
Communiqué de presse - Paris, le 20 avril 2017

Danone relève son objectif annuel 2017 et prévoit
une croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant

Premier trimestre 2017

  • Démarrage de l'année avec une croissance faible, conforme aux prévisions: croissance de +0,7% en données comparables (+3,0% en données historiques)

 Acquisition de WhiteWave

  • Confirmation des principaux indicateurs de création de valeur à moyen terme
  • Impact relutif attendu sur le BNPA courant 2017 relevé de « solide » à « fort »

Objectif annuel 2017 relevé

  • Croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant

       (par rapport au BNPA courant publié en 2016 de 3,10€)

Toutes références dans le présent communiqué (y compris dans les sections « 1er trimestre 2017 », « Acquisition de WhiteWave »  et « Objectif annuel 2017 » ci-dessus) aux indicateurs suivants : variations en données comparables, variations « en données comparables New Danone » résultat opérationnel courant, marge opérationnelle courante, résultat net courant et BNPA courant, correspondent aux indicateurs non définis par les normes IFRS utilisés par Danone. La définition de ces indicateurs ainsi que leur rapprochement avec les états financiers sur l'ensemble des périodes présentées figurent en pages 7 et 8 ci-après.

COMMENTAIRE D'EMMANUEL FABER, DIRECTEUR GÉNÉRAL

"Le premier trimestre a été un moment important pour toutes les équipes de Danone. Comme nous l'avions anticipé, nos ventes ont connu un démarrage lent en ce début d'année. Dans un environnement qui reste volatil, nous avons progressé sur nos grandes priorités dans toutes nos catégories. Ainsi, en réponse aux conditions de marché défavorables de certains marchés et à une exécution en-dessous des attentes dans la catégorie des Produits Laitiers Frais en Europe, qui ont impacté séquentiellement notre performance, nous continuons d'adapter nos plans d'action. En outre, en quelques semaines seulement, nous avons simplifié notre organisation globale et transféré davantage nos prises de décision au niveau local. Cette nouvelle organisation nous permet de découpler la stratégie de croissance et d'accélérer notre agenda d'efficacité grâce au programme « Protein », lancé afin de soutenir à la fois nos résultats à court terme et notre agenda de croissance.
En parallèle, nous entamons avec l'acquisition de WhiteWave un nouveau chapitre de l'histoire de Danone. Avec des positions de leader sur des segments de marché les plus fortement en croissance, et essentiellement tournés vers la santé, ce rapprochement servira notre Révolution de l'alimentation ainsi que la performance de Danone. Il accélérera également notre agenda de croissance à l'horizon 2020. Je suis particulièrement impressionné par la performance d'Alpro en Europe, qui ouvre la voie à un déploiement réussi dans de nombreux autres pays. Aux États-Unis, la réalisation la semaine dernière de l'acquisition de WhiteWave a mis fin à un processus dont les délais ont accru les perturbations au niveau de la direction de WhiteWave et de son activité, dans un contexte de faible croissance du secteur alimentaire en général. L'ensemble des expériences et des compétences de l'équipe de direction de DanoneWave, ainsi que le travail considérable accompli par l'équipe d'intégration depuis juillet, nous permettront de réaliser pleinement dès le premier jour les synergies prévues, de résoudre les difficultés opérationnelles actuelles et de saisir toutes les opportunités de croissance qui nous attendent à compter du deuxième semestre.
Je suis totalement convaincu que l'acquisition de WhiteWave nous permettra de générer les éléments de création de valeur économique annoncés en juillet dernier. A court-terme la finalisation de l'opération nous permet de relever l'objectif annuel 2017 de Danone à une croissance à deux chiffres de son BNPA courant à taux de change constant.
2017 est une année de construction qui va permettre à Danone de se renforcer et devenir une entreprise encore plus résiliente, plus forte pour saisir les opportunités de demain, en mesure de servir nos consommateurs de la manière la plus adaptée partout dans le monde, en s'appuyant sur le bon portefeuille de produits et de marques. Et sur des équipes pleinement engagées".

CHIFFRE D'AFFAIRES 1er TRIMESTRE 2017


  en millions d'€
sauf  %
T1 2016 T1 2017   Variation
en données historiques
Variation
en données comparables
Croissance
volumes 
   PAR METIER            
  Produits Laitiers Frais 2 676 2 741   +2,4% -2,3% -5,3%
  Eaux 1 020 1 024   +0,4% +1,7% -1,3%
  Nutrition Infantile 1 226 1 285   +4,8% +4,1% +0,1%
  Nutrition Médicale 384 414   +7,8% +8,8% +4,8%
PAR REGION            
Europe 2 127 2 036   -4,3% -1,9% -2,0%  
CEI & Amérique du Nord 1 1 096 1 231   +12,3% -0,1% -4,9%  
ALMA2 2 082 2 197   +5,5% +3,7% -1,3%  
               
Total

 
5 306 5 464   +3,0% +0,7% -2,6%  

Le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 5 464 millions d'euros, soit une progression de +0,7% en données comparables. Cette croissance reflète une baisse des volumes de -2,6% et une hausse en valeur de +3,3%. En données historiques, le chiffre d'affaires a progressé de +3,0%, intégrant notamment une variation des taux de change de +2,8% et du périmètre de consolidation de -0,5%.

Les effets de change traduisent l'impact favorable de certaines devises, notamment le rouble russe, le real brésilien et le dollar américain. Les effets de variation du périmètre de consolidation résultent essentiellement de la déconsolidation de Dumex Chine depuis le 31 mai 2016.

PRODUITS LAITIERS FRAIS

Le métier des Produits Laitiers Frais a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de -2,3% en données comparables, intégrant une baisse de -5,3% des volumes et une croissance de +3,0% en valeur.

En Europe, le chiffre d'affaires reste pénalisé par des conditions de marché difficiles et la performance d'Activia. Comme annoncé en février dernier, Danone met tout en oeuvre pour inverser cette tendance. Les plans d'exécution locaux sont revus (packaging, campagnes de communication, activation) et seront progressivement mis en place pays par pays au cours du deuxième trimestre. Ils seront complétés par le lancement de nouveaux produits au sein de la gamme Activia. Parallèlement, les marques locales telles que Les deux vaches en France, Danio en Pologne et au Benelux ou encore Oilkos en Italie continuent de se développer avec succès.

Au sein de la zone CEI & Amérique du Nord[1], Danone a enregistré une croissance stable.

  • Aux Etats-Unis, le ralentissement de la catégorie et les pressions sur les prix exercées par ses concurrents ont pesé sur les ventes du 1er trimestre. S'appuyant sur des marques fortes, sa position de numéro 1 et un plan de communication et d'innovation renforcé, Danone poursuivra en 2017 l'agenda de croissance qu'il s'est fixé.
  • En Russie, Danone a continué de démontrer sa capacité de résistance dans un contexte de consommation qui demeure difficile. La valorisation du portefeuille, à travers des hausses de tarifs et un effet mix très positif, a continué de compenser le recul des volumes sur les segments faiblement valorisés.

La zone ALMA[2] a enregistré une performance légèrement négative impactée par des tendances de consommation de plus en plus dégradées au Brésil. Des actions sont mises en place afin de redynamiser le portefeuille de marques et protéger sa rentabilité. Un programme PRGM[3] a été ainsi lancé afin d'optimiser le mix produits du portefeuille et établir le meilleur positionnement prix - promotion - format pour chaque marque. En parallèle les plans de communication sont ajustés et les projets d'innovation renforcés.

EAUX

Le chiffre d'affaires du métier des Eaux a progressé de +1,7% en données comparables, intégrant une baisse de -1,3% des volumes et une progression de +3,0% en valeur. Soutenu par des fondamentaux solides au sein de la catégorie et les plans d'activation de ses marques, Danone gagne en permanence des parts de marché, atteignant des positions de leader dans les aquadrinks et les eaux nature.

La performance globale reflète d'une part un début d'année un peu plus faible que les trimestres précédents en Europe du fait d'une base de comparaison élevée et d'autre part l'adaptation de la marque Mizone en Chine. En Chine, dans un contexte encore marqué par la transition de l'ensemble de la catégorie des boissons non-alcoolisées, Danone reste concentrée sur la protection de la part de marché de Mizone et continue d'investir, de manière disciplinée et au bon rythme, dans des initiatives de croissance.

NUTRITION INFANTILE

Le chiffre d'affaires du métier de la Nutrition Infantile a augmenté de +4,1% en données comparables, intégrant une progression des volumes de +0,1% et une amélioration du mix-prix de +4,0%.

Cette performance solide reflète les progrès significatifs réalisés dans le développement d'un modèle de distribution direct en Chine. Grâce à une présence croissante dans les magasins spécialisés et le e-commerce direct, les ventes ont enregistré une croissance à deux chiffres bénéficiant du succès de l'ensemble des initiatives menées, telles que le lancement récent d'Aptamil Platinium sur le segment ultra-premium.

Parallèlement, la transition du réseau de distribution « indirect » vers la Chine, liée à l'évolution rapide de la réglementation, s'est poursuivie au 1er trimestre et devrait perdurer jusqu'à ce que la nouvelle réglementation soit pleinement appliquée en 2018, créant ainsi une certaine volatilité de la performance d'un trimestre à l'autre.

Danone continue également d'investir dans le développement de la nutrition spécialisée qui constitue un moteur de croissance important à court et moyen terme. Ce segment, qui représente déjà environ 10% du chiffre d'affaires du métier de la Nutrition Infantile, a enregistré une croissance forte au premier trimestre.

NUTRITION MEDICALE

Le chiffre d'affaires du métier de la Nutrition Médicale a enregistré une croissance forte de +8,8% en données comparables, reflétant une progression des volumes et du mix-prix respectivement de +4,8% et +4,0%.

Ces chiffres reflètent la très bonne performance enregistrée en Europe et la poursuite d'une forte croissance dans les marchés émergents, principalement en Chine.

La Chine, la Turquie et le Benelux sont les principaux contributeurs de cette croissance, réalisée dans l'ensemble des catégories et avec une contribution particulièrement forte des marques Néocate et Nutrison.

INTÉGRATION DE WHITEWAVE : MISE EN PLACE IMMÉDIATE D'UNE NOUVELLE ORGANISATION


DANONEWAVE

Danone et WhiteWave regroupent leurs activités en Amérique du Nord pour opérer au sein de la même « Strategic Business Unit », dénommée "DanoneWave". Conformément à ce qui a été annoncé précédemment, cette nouvelle entité, qui inclura pour l'Amérique du Nord les Produits Laitiers Frais de Danone et les activités de WhiteWave, sera dirigée par Lorna Davis, nommée Directrice Générale de cette nouvelle entité.

Cette nouvelle organisation, qui permettra d'accélérer l'agenda de croissance de Danone à l'horizon 2020, a été mise en place afin de délivrer immédiatement les synergies annoncées en juillet dernier, pour relancer l'activité opérationnelle impactée par un long processus de finalisation de l'acquisition, tout en préservant l'esprit entrepreneurial de WhiteWave et sa capacité à innover.

Dans le cadre de cette nouvelle organisation, Danone a le plaisir d'annoncer la nomination de Blaine McPeak, ex Chief Operating Officer (COO) de WhiteWave, en tant que COO de DanoneWave, à compter de la date de finalisation de l'acquisition. Blaine McPeak, responsable de l'exécution opérationnelle, sera en charge de l'élaboration, la commercialisation et la mise en oeuvre des plans de croissance stratégique de la nouvelle entité.

Parallèlement, une équipe d'Intégration dédiée, en place depuis juillet, assurera l'intégration rapide et fluide de WhiteWave, et commencera à délivrer immédiatement le plan de synergies.

NOUVELLES CATÉGORIES ET RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DE DANONE

Afin de refléter les évolutions récentes de Danone, dont l'intégration de WhiteWave, l'Entreprise utilisera une nouvelle répartition de ses divisions ainsi qu'une nouvelle répartition géographique pour la publication de ses résultats à partir du deuxième trimestre 2017:

  • DanoneWave qui inclut pour l'Amérique du Nord les activités Produits Laitiers Frais de Danone et celles de WhiteWave ;
  • Les Produits Laitiers Frais qui comprennent les activités Produits Laitiers Frais de Danone en Europe, CEI et ALMA[4] ainsi que les activités de WhiteWave en Europe, en Amérique Latine et en Chine ;
  • Conformément à la nouvelle organisation annoncée en février, la Nutrition Infantile et la Nutrition Médicale seront regroupées au sein d'une catégorie unique afin de favoriser les synergies et d'accélérer le potentiel de chaque catégorie ;
  • Les Eaux continueront d'être présentées comme dans le passé.

A compter du T2 2017, les résultats seront publiés en deux régions :

  • Europe et NORAM[5] seront réunies en une seule région ;
  • Le périmètre Reste du Monde (RdM) couvrira les régions ALMA et CEI actuelles.

WHITEWAVE : CONFIRMATION DE LA CRÉATION DE VALEUR ATTENDUE À COURT ET MOYEN TERME

A la suite de la réalisation de l'acquisition de WhiteWave, Danone réaffirme que cette opération permettra d'accélérer l'agenda de croissance de Danone à horizon 2020 et de générer une forte création de valeur.

En conséquence, les principaux indicateurs de création de valeur sont confirmés et incluent :

  • Des synergies importantes représentant 300 millions de dollars de résultat opérationnel courant en année pleine à horizon 2020 ;
  • Une amélioration de +0,5 % à +1 % du profil de croissance des ventes annuelles de Danone en données comparables ;
  • Une relution de la marge opérationnelle courante à partir de 2018 ;
  • Une relution de plus de 10 %, en incluant la totalité des synergies attendues ;
  • Un impact négatif de 200 pb sur le ROIC en 2017 ainsi qu'un retour au niveau de 2016 en 2019.

Pour 2017, l'impact relutif attendu sur le BNPA courant de Danone est relevé de « solide » à « fort ».

OBJECTIF 2017 RELEVÉ (INCLUANT WHITEWAVE À PARTIR DE LA DATE D'ACQUISITION)

Danone a décidé de relever son objectif 2017 à une croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant, par rapport au BNPA courant publié en 2016 de 3,10€.

Cette nouvelle guidance s'appuie sur :

  • Une croissance modérée du chiffre d'affaires en "données comparables New Danone" ([6]);
  • Une amélioration durable de la marge opérationnelle courante en "données comparables New Danone" (1).

OPÉRATIONS FINANCIÈRES ET ÉVÈNEMENTS IMPORTANTS DE LA PÉRIODE

  • Le 31 mars 2017, Danone a annoncé avoir franchi une étape majeure en vue de la finalisation de l'acquisition de WhiteWave, en concluant un accord de principe avec les autorités de la concurrence américaines (Department of Justice). Dans le cadre de cet accord de principe, et afin de faciliter la réalisation rapide de l'acquisition, Danone a pris la décision de céder Stonyfield, l'une de ses filiales américaines de Produits Laitiers Frais. Cette cession devra intervenir dans les mois suivant la réalisation de l'acquisition de WhiteWave.
     
  • Le 6 avril 2017, Danone a annoncé que le Tribunal du District de Columbia a délivré le 5 avril une ordonnance autorisant la finalisation de l'acquisition de WhiteWave par Danone.
     
  • Le 12 avril 2017, Danone a annoncé avoir réalisé l'acquisition de WhiteWave. Dans le cadre de la finalisation de l'opération, les actions de WhiteWave ont été retirées de la cote du New York Stock Exchange.

PERSPECTIVES 2017

(Rappel du communiqué de presse du 15 février 2017)

Danone prend pour hypothèse que le contexte macro-économique restera globalement volatil et incertain en 2017, avec des tendances de consommation toujours fragiles voire déflationnistes en Europe, et pour certains marchés importants des difficultés contextuelles spécifiques, notamment en CEI, en Chine et au Brésil.

Danone s'attend également en 2017 à une progression autour de +5% du prix de ses matières premières stratégiques par rapport à 2016. Dans ce contexte, Danone continuera de renforcer la résilience de son modèle à travers diverses initiatives visant à compenser cette inflation et limiter son exposition à la volatilité de certaines matières tout en assurant la compétitivité de ses produits.

Concernant le prix du lait, Danone anticipe une nette progression de l'inflation tout au long de l'année, avec des tendances très contrastées selon les zones géographiques :
- une hausse inférieure à 5% des prix en Europe et aux Etats-Unis, et
- une forte progression des prix dans les pays émergents, en particulier la CEI et l'Amérique Latine.

Concernant ses autres matières premières dont le plastique, le sucre ou les fruits, Danone anticipe globalement des pressions inflationnistes.

Dans ce contexte, Danone se donne à nouveau pour priorité en 2017 l'amélioration de la marge et le renforcement de son modèle de croissance. L'entreprise s'appuiera sur la bonne exécution de ses plans de croissance, l'optimisation permanente de son modèle, renforcée par le programme « Protein », et une allocation disciplinée de ses ressources qui privilégiera les opportunités de croissance stratégiques aux allocations tactiques de court terme.

o o O o o

La présentation à destination des analystes et des investisseurs, tenue par
Cécile Cabanis, Directrice Générale Finances, Stratégie et Systèmes d'Information sera diffusée en direct aujourd'hui à 18h00 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com.

Le support de la présentation est également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.


INDICATEURS FINANCIERS UTILISÉS ET NON DÉFINIS PAR LES NORMES IFRS

En raison des règles d'arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté, voir la note méthodologique page 9.

Indicateur supplémentaire de variations en données comparables : variations "en données comparables New Danone"

Depuis la réalisation de l'acquisition, les activités de WhiteWave et de Danone sont combinées et dégagent ensemble des synergies. Dans ce contexte, le reporting séparé des périmètres respectifs de WhiteWave et de Danone pré-acquisition ne reflète plus leur performance réelle. En conséquence, Danone a décidé de gérer et donc de suivre sa performance en intégrant la contribution de WhiteWave dans son ensemble à sa croissance organique dès son acquisition, via un indicateur supplémentaire : variations "en données comparables New Danone".

Cet indicateur est une déclinaison de l'indicateur variations "en données comparables" utilisé par Danone qui intègre, dès la date de son acquisition, la performance de WhiteWave :

  • sur les périodes antérieures comparées, et
  • sur la base des données historiques de WhiteWave après retraitement afin d'assurer leur comparabilité avec celles de Danone.

Cet indicateur supplémentaire sera utilisé de façon temporaire à partir du deuxième trimestre 2017 et jusqu'à la fin de l'exercice 2018.

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS utilisés par Danone et présentés dans ce communiqué de presse

Ces indicateurs sont calculés de la façon suivante :

Les variations en données comparables du chiffre d'affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l'impact:

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l'exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l'exercice précédent;
  • des changements dans les principes comptables applicables;
  • des variations de taux de change (i) en calculant les indicateurs de l'exercice considéré et ceux de l'exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l'exercice considéré et appliqué aux deux exercices), et (ii) en corrigeant des écarts créés par une volatilité exceptionnelle de l'inflation dans des pays structurellement hyper-inflationnistes, source de distorsion dans la lecture de la performance organique de Danone.

Dans un contexte en 2014 où l'inflation en Argentine, déjà structurellement élevée, a connu une accélération, à la suite notamment de la dévaluation forte et soudaine de sa devise en janvier de cette même année, l'utilisation d'un taux de change identique pour comparer l'exercice considéré et l'exercice précédent s'est révélée insuffisante pour refléter la performance organique de Danone dans ce pays. Par conséquent, Danone a précisé la définition des variations en données comparables, afin d'inclure dans les effets de change les écarts créés par une volatilité exceptionnelle de l'inflation dans des pays structurellement hyper-inflationnistes. Ce traitement est appliqué à partir de la publication des résultats annuels de l'exercice 2014, où il ne concerne que l'Argentine. Il conduit à (i) limiter l'inflation des prix et des coûts des produits vendus au kilo à leur niveau moyen sur trois ans, et (ii) plafonner la marge opérationnelle courante à son niveau de l'exercice précédent, et ce pour chacun des Métiers présents dans le pays. Concernant l'exercice 2014, ce retraitement avait été réalisé au quatrième trimestre pour l'ensemble de l'exercice.

Chiffre d'affaires (en millions d'€ sauf %)

                 
 

 

 
Exercice précédent Effets des variations du périmètre de consolidation Effets des variations des taux de change   dont traitement des effets de sur-inflation dont autres effets de variation des taux de change Croissance en données comparables Exercice considéré
T1 2016  5 471 0,7% -7,2%   0,2% -7,3% 3,5% 5 306
T1 2017  5 306 -0,5% 2,8%   0,2% 2,6% 0,7% 5 464

Les variations "en données comparables New Danone" (ou variation « en données comparables, incluant WhiteWave à partir d'avril 2017 ») du chiffre d'affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone et de WhiteWave combinés. Cet indicateur correspond à la variation en données comparables de Danone et WhiteWave combinés en considérant WhiteWave dans son ensemble, en intégrant ses sociétés sur les exercices précédant et suivant leur acquisition en avril 2017

  • entre le 1 er avril et le 31 décembre pour les périodes comparées jusqu'en 2017 inclus ;
  • entre le 1er janvier et le 31 décembre pour les périodes comparées en 2018.  

Les données financières antérieures à l'acquisition utilisées pour calculer les variations « en données comparables New Danone » sont issues des comptes historiques respectivement de Danone libellés en euros et établis selon le référentiel IFRS et de WhiteWave libellées en dollars et établis selon le référentiel US GAAP. Par ailleurs, afin d'assurer leur comparabilité avec les résultats de Danone et WhiteWave combinés, elles ont été retraitées de la façon suivante :

  • le compte de résultat de WhiteWave des périodes antérieures à l'acquisition a été retraité afin de le réconcilier avec les principes comptables de Danone;
  • les effets sur le résultat de WhiteWave de l'allocation de son prix d'acquisition ont également été reflétés sur les périodes antérieures à l'acquisition.

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. En application de la recommandation 2013-03 du CNC "relative au format des comptes consolidés des entreprises établis selon les normes comptables internationales", les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité courante de Danone. Ils incluent principalement les plus ou moins-values de cession d'activités et de participations consolidées, les dépréciations d'écarts d'acquisition, des coûts significatifs relatifs à des opérations de restructuration stratégiques et de croissance externe majeures ainsi que les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs. Par ailleurs, dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, Danone présente également dans la rubrique des Autres produits et charges opérationnels (i) les frais d'acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d'acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d'affaires.

Le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant comprend des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité de ces sociétés et altèrent la lecture de leur performance. Ils incluent principalement (i) les plus ou moins-values de cession de sociétés et de participations mises en équivalence, les dépréciations d'écarts d'acquisition et, (ii) lorsqu'ils sont matériels les éléments non-courants tels que définis par Danone issus de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Le résultat net courant correspond à la part du Groupe dans le Résultat net courant consolidé. Le Résultat net courant mesure la performance récurrente de l'Entreprise et exclut les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone. Les éléments non-courants incluent principalement les Autres produits et charges opérationnels, le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant, les plus ou moins-values de cession et les dépréciations de participations non consolidées ainsi que les produits et charges d'impôts relatifs aux éléments non-courants. Ces éléments exclus du Résultat net courant représentent le Résultat net non courant.

Le BNPA courant correspond au ratio résultat net courant - Part du Groupe sur nombre d'actions dilué.

Note méthodologique

Sauf mention contraire, les montants sont exprimés en millions d'euros et arrondis au million le plus proche. De façon générale, les valeurs présentées dans ce communiqué de presse sont arrondies à l'unité la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Par ailleurs, les ratios et écarts sont calculés à partir des montants sous-jacents et non à partir des montants arrondis.

 

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s'attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « planifier », « avoir l'intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d'autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des affirmations concernant la conduite par Danone de ses activités et de celles de WhiteWave à la suite de la réalisation de l'opération, les bénéfices attendus de l'opération, ainsi que des affirmations concernant la conduite future, la direction et le succès des activités de Danone y compris celles de WhiteWave.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s'engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.



[1] Amérique du Nord = Etats-Unis et Canada

[2] ALMA = Asie Pacifique / Amérique Latine / Moyen-Orient / Afrique

[3] PRGM : Profitable revenue growth management

[4] ALMA = Asie Pacifique / Amérique Latine / Moyen-Orient / Afrique

[5] NORAM = États-Unis et Canada

([6]) Voir définition en page 7

HUG#2097230