Release details

2017-02-17 09:01 CET
  • Print
  • Share Share

Takeda et TiGenix présentent de nouvelles données mettant en évidence le maintien d'une rémission à long terme des fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn av...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Takeda et TiGenix présentent de nouvelles données mettant en évidence le maintien d'une rémission à long terme des fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn avec le Cx601

Résultats sur 52 semaines de l'essai de phase 3 ADMIRE-CD présentés au 12ème congrès de l'Organisation européenne de la maladie de Crohn et de la colite (European Crohn's and Colitis Organisation, ECCO)

Osaka, Japon, 17 février 2017, et Louvain, Belgique, 17 février 2017, 9:01 am CET - Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE : 4502) (« Takeda ») et TiGenix NV (Euronext Bruxelles et Nasdaq : TIG) (« TiGenix ») ont annoncé aujourd'hui de nouvelles données issues de l'essai clinique de phase 3 ADMIRE-CD, qui indiquent que le produit expérimental Cx601, une suspension de cellules souches allogéniques dérivées de tissu adipeux (allogenic adipose-derived stem cells, eASC), maintenait une rémission à long terme sur 52 semaines[1] dans le traitement des fistules périanales complexes réfractaires au traitement chez des patients atteints de la maladie de Crohn. Les résultats ont été présentés au 12ème congrès de l'European Crohn's and Colitis Organisation (ECCO).

L'essai ADMIRE-CD est un essai de phase 3 randomisé, en double aveugle et contrôlé, conçu pour évaluer l'efficacité et la sécurité d'emploi du produit à l'essai Cx601 dans le traitement des fistules périanales complexes des patients atteints de la maladie de Crohn2. Les patients étaient randomisés pour une administration unique de cellules de Cx601 ou le placebo (contrôle), chacun de ces traitements étant ajouté au traitement standard. Une proportion significativement plus grande de patients dans le groupe Cx601 versus le groupe contrôle a obtenu une rémission combinée à la fois clinique et radiologique[*] (56,3 % et 38,6 % ; p = 0,010), et une rémission clinique (59,2 % et 41,6 % ; p = 0,013) à la semaine 52 dans la population en intention de traiter modifiée (modified intention-to-treat, mITT)1. Parmi ces patients mITT ayant montré une rémission combinée à la semaine 24, un plus grand nombre de patients dans le groupe Cx601 versus groupe contrôle n'ont rapporté aucune rechute à la semaine 52 (75,0 % et 55,9 %)1. Les taux et types d'événements indésirables liés au traitement (non graves et graves) et les arrêts de traitement dus aux événements indésirables sont apparus être  similaires dans les deux groupes (Cx601 : 20,4 % ; contrôle : 26.5 %)1.

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du tractus gastro-intestinal dont on pense qu'elle affecte jusqu'à 1,6 million de personnes en Europe3. Les fistules périanales complexes sont une complication courante des personnes vivant avec la maladie de Crohn, et les options de traitement sont limitées. En 2009, la Commission européenne a accordé au Cx601 la désignation de médicament orphelin pour le traitement des fistules périanales complexes, reconnaissant le caractère invalidant de cette pathologie et le manque d'options thérapeutiques. En mars 2016, TiGenix a annoncé qu'il avait soumis la demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) à l'Agence européenne des médicaments (AEM) pour le Cx601, et une décision de l'AEM est attendue en 2017. De plus, en septembre 2016, le statut de médicament orphelin a été attribué par l'Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic) pour le Cx601 pour la pathologie rare de fistules périanales complexes dans la maladie de Crohn4.

« La maladie de Crohn avec fistules périanales est difficile à soigner avec les traitements actuellement disponibles, et conduit souvent à des douleurs, gonflement, infection et incontinence. » a déclaré le Dr Asit Parikh, responsable de l'aire thérapeutique gastroentérologie de Takeda. « Les traitements existants sont limités et associés à des complications et un taux d'échec important. Cx601 peut offrir aux patients une option de traitement alternative. »

« Ces données mettent en évidence que l'efficacité et la sécurité d'emploi d'une administration unique de Cx601 ont été maintenues durant un an de suivi. » a précisé le Dr Marie Paule Richard, Chief Medical Officer de TiGenix. « Il est également important de noter que la définition de la rémission combinée utilisée dans l'étude ADMIRE-CD, qui comprenait à la fois l'évaluation clinique et l'évaluation radiologique par IRM, est plus stricte que les critères habituellement utilisés dans les essais randomisés antérieurs à grande échelle évaluant les fistules périanales dans la maladie de Crohn, fondés uniquement sur l'évaluation clinique. »

Un essai pivot de phase 3 global destiné à l'enregistrement aux États-Unis de Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes devrait être initié par TiGenix en 2017. Aux États-Unis, TiGenix a l'intention de demander une désignation accélérée auprès de l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (Food and Drug Administration, FDA), qui pourrait faciliter et accélérer le développement et le procédé d'examen aux États-Unis.

L'engagement de Takeda envers la gastro-entérologie
Takeda est un leader mondial dans le domaine de la gastro-entérologie. Fort d'une expertise de plus de 25 ans, l'implication du groupe en faveur de l'innovation est en constante évolution et son impact est durable. ENTYVIO® (védolizumab) démontre la capacité globale de Takeda et son expansion sur le marché des soins de santé dans le domaine de la gastro-entérologie et de la biologie. Conçu et développé pour cibler précisément le tractus gastro-intestinal (GI), ENTYVIO a été lancé en 2014 pour traiter les adultes atteints de colite ulcéreuse modérée à sévère et de la maladie de Crohn. TAKECAB® (vonoprazan fumarate) est l'inhibiteur potassique compétitif de Takeda et a été lancé au Japon en 2015. Takeda commercialise également l'agent de motilité AMITIZA® (lubiprostone) initialement lancé en 2006 pour traiter la constipation idiopathique chronique, qui a ensuite reçu l'approbation pour traiter le syndrome du côlon irritable avec constipation et la constipation due aux opioïdes. Avant ces changements notables, Takeda a eu un rôle de pionnier dans les avancées gastro-entérologiques associées aux inhibiteurs de la pompe à protons au début des années 1990 avec le lansoprazole. Grâce à un développement spécialisé et stratégique en interne, à ses partenariats externes, contrats de licences et acquisitions, Takeda dispose actuellement de nombreux actifs prometteurs pour le domaine GI en stade précoce de développement et reste résolu à fournir des options thérapeutiques innovantes aux patients atteints de maladies de l'appareil digestif et du foie.

À propos de Takeda Pharmaceutical Company
Takeda Pharmaceutical Company Limited est une entreprise pharmaceutique globale centrée sur la R&D de médicaments innovants pour améliorer la santé des patients, en transposant la science pour générer des médicaments qui transforment les vies. Takeda concentre ses efforts de recherche en oncologie, gastro-entérologie et sur les maladies du système nerveux central. Il existe également des programmes spécifiques de développement dans les maladies cardio-vasculaires spécialisées ainsi que pour les candidats aux vaccins à des stades avancés. Takeda mène ses activités de R&D en interne et à travers des partenariats pour être à la pointe de l'innovation. Les nouveaux médicaments innovants de Takeda, en particulier en oncologie et en gastro-entérologie, ainsi que sa présence sur les marchés émergents, contribuent à la croissance de Takeda. Plus de 30 000 collaborateurs Takeda sont engagés à améliorer la qualité de vie des patients, en collaboration avec nos partenaires de santé dans plus de 70 pays. Pour plus d'informations, consultez le site http://www.takeda.com/news.

À propos de TiGenix
TiGenix NV (Euronext Bruxelles et Nasdaq : TIG) est une société biopharmaceutique de pointe centrée sur le développement et la commercialisation de nouvelles thérapies issues de ses plateformes exclusives d'expansion de cellules souches allogéniques, ou provenant de donneurs. Deux produits issus de la plateforme technologique de cellules souches dérivées de tissus adipeux sont en cours de développement clinique : Le Cx601 en phase III pour le traitement de fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn ; le Cx611 qui a complété un essai de phase I pour le traitement du sepsis et un essai de phase I/II pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Le 31 juillet 2015, TiGenix a fait l'acquisition de Coretherapix, dont le produit cellulaire phare, AlloCSC-01, fait actuellement l'objet d'un essai clinique de phase II pour le traitement de l'infarctus aigu du myocarde (IAM). En outre, le second produit candidat issu de la plateforme de cellules souches cardiaques acquise de Coretherapix, AlloCSC-02, est actuellement en cours de développement dans une indication chronique. Le 4 juillet 2016, TiGenix a conclu une convention de licence avec Takeda, une société leader en gastro-entérologie, selon laquelle Takeda a acquis le droit exclusif de commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes en dehors des États-Unis. Le siège social de TiGenix est basé à Louvain (Belgique) et la société a également des activités à Madrid (Espagne). Pour plus d'informations, veuillez consulter le site http://www.tigenix.com.

À propos du Cx601
Le Cx601 est une suspension de cellules souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (eASC) injectée localement. Le Cx601 est un médicament expérimental développé pour le traitement des fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn qui 'ont répondu de manière insuffisante à au moins une thérapie conventionnelle ou biologique incluant des antibiotiques, des immunosuppresseurs ou des agents anti-facteur de nécrose tumorale (TNF). La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin et les patients peuvent souffrir de fistules périanales complexes pour lesquelles il n'existe actuellement aucun traitement efficace. En 2009, la Commission européenne a octroyé la désignation orpheline au Cx601 pour le traitement des fistules anales, reconnaissant la nature invalidante de la maladie et l'absence d'options de traitement. Le Cx601 a atteint l'objectif principal de l'étude de Phase III ADMIRE-CD chez les patients atteints de la maladie de Crohn souffrant de fistules périanales complexes, un essai randomisé en double-aveugle, contrôlé par placebo, en Europe et en Israël et conçu pour satisfaire aux exigences fixées par l'Agence européenne du médicament. Le « Réseau de Madrid » a émis un prêt bonifié pour aider à financer cette étude de Phase III, financée par le Secrétariat d'état pour la recherche, le développement et l'innovation (Ministère de l'économie et de la compétitivité) dans le cadre du plan INNTEGRA. Le critère d'évaluation principal de l'étude était la rémission combinée, définie comme une évaluation clinique à la 24e semaine de la cicatrisation de toutes les lésions extérieures ouvertes traitées à la base par drainage malgré une légère compression digitale, et l'absence de collections > 2cm, confirmée par IRM. Dans la population IDT (n = 212), le Cx601 a atteint une supériorité statistiquement significative (p = 0,024) sur le critère principal d'évaluation avec 50 % de rémission combinée à la 24e semaine, comparée à 34 % dans le groupe placebo. Les résultats d'efficacité étaient solides et cohérents dans l'ensemble des populations statistiques. Les événements indésirables liés au traitement (graves et non-graves) et les arrêts en raison d'événement indésirables étaient équivalents dans le groupe du Cx601 et le groupe placebo. Les résultats de la 24e semaine ont été publiés par The Lancet, un des revues médicales les plus appréciées et connues dans le monde. L'étude de Phase III a réalisé une analyse de suivi après 52 semaines, confirmant ainsi son efficacité et sa sécurité durables. Les grandes lignes des résultats de suivi ont démontré qu'au sein de la population IDT, le Cx601 a atteint une supériorité statistique (p = 0.012) avec 54 % de rémissions combinées à la 52e semaine, contre 37 % dans le groupe placebo. Les données de suivi de la 52e semaine montrent également un taux plus élevé de cicatrisation prolongée chez les patients traités par le Cx601 et en rémission combinée à la 24e semaine (75,0 %) par rapport aux patients du groupe placebo (55,9 %). Sur la base des résultats positifs de l'étude de Phase III de la 24e semaine, TiGenix a présenté une demande d'autorisation de mise sur le marché auprès de l'EMA début 2016. TiGenix s'apprête à développer le Cx601 aux États-Unis après avoir conclu une entente avec la FDA à travers une procédure d'évaluation spéciale de protocole (Special Protocol Assessment, SPA) en 2015. Le 4 juillet 2016 TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, un chef de file de l'industrie pharmaceutique en gastroentérologie, selon lequel Takeda a acquis un droit exclusif de commercialiser le Cx601 pour les fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn en dehors des États-Unis.

###

CONTACTS :

Pour TiGenix : Claudia D'Augusta

Chief Financial Officer

claudia.daugusta@tigenix.com

+34 91 804 92 64

Pour Takeda :

Tsuyoshi Tada

Media in Japan

tsuyoshi.tada@takeda.com

+81 33 278 2417

Luke Willats

Media outside of Japan

Luke.willats@takeda.com

+41 44 555 1145

Références


[*] Définie par l'évaluation clinique de la fermeture de tous les orifices externes traités qui présentaient un écoulement à l'origine, malgré une pression digitale douce, associée à l'absence d'abcès > 2 cm confirmée par IRM.



[1] Panés, J, García-Olmo, D, Van Assche, G, et al. Long-term efficacy and safety of Cx601, allogeneic expanded adipose-derived mesenchymal stem cells, for complex perianal fistulas in Crohn's Disease: 52-week results of a phase III randomized controlled trial. ECCO 2017; Barcelona: Abstract OP009.
2 Clinicaltrials.gov. Adipose Derived Mesenchymal Stem Cells for Induction of Remission in Perianal Fistulizing Crohn's Disease (ADMIRE-CD). https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01541579?term=cx601&rank=2. [Accessed February 9, 2017]
3 Burisch, J, Jess, T, Martinato, M, Lakatos, P, on behalf of ECCO - EpiCom. The burden of inflammatory bowel disease in Europe. Journal of Crohn's and Colitis 2013; 7: 322 - 337
4 Swissmedic. About us - Collaboration - National collaboration - Patients and Users. Available at https://www.swissmedic.ch/ueber/01398/01400/03296/index.html?lang=en. [Accessed February 9, 2017]

HUG#2079609