Release details

2017-02-16 08:15 CET
  • Print
  • Share Share
fr

Valeo : Hausse de 14 % du chiffre d'affaires à 16,5 milliards d'euros

Hausse de 14 % du chiffre d'affaires à 16,5 milliards d'euros

Hausse de 20 % de la marge opérationnelle (1) à 1,3 milliard d'euros soit 8,1 % du chiffre d'affaires

Hausse de 27 % du résultat net à 925 millions d'euros soit 5,6 % du chiffre d'affaires

Hausse de 17 % des prises de commandes (2) à 23,6 milliards d'euros

Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré :

« Les résultats 2016 illustrent le travail accompli par nos équipes au cours de ces dernières années, pour créer un nouveau Valeo, plus technologique, plus innovant, plus dynamique et plus rentable :

  • notre chiffre d'affaires enregistre une croissance de 14 % ;
  • cette croissance s'accompagne d'une progression de 17 % de notre marge brute, de 20 % de notre marge opérationnelle, de 27 % de notre résultat net et de 17 % de notre génération de cash flow libre à 661 millions d'euros ;
  • nos prises de commandes affichent un nouveau record à 23,6 milliards d'euros ce qui témoigne de la poursuite du succès commercial de nos technologies dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive.

Enfin, nous sommes heureux d'avoir accueilli en 2016, au sein de la famille Valeo, les équipes de peiker, Spheros et de la co-entreprise Valeo Siemens eAutomotive et en janvier de cette année, celles d'Ichikoh. Grâce à ces différentes opérations et conformément à notre plan stratégique, nos 4 Pôles d'activité accélèrent leur développement avec pour principaux objectifs, la diversification de notre portefeuille clients, le renforcement du positionnement technologique de nos produits et l'équilibre géographique de notre chiffre d'affaires.
Fort de cette dynamique, nous organisons, à Londres, le 28 février prochain, une journée investisseurs durant laquelle nous présenterons les nouveaux objectifs financiers à moyen terme de Valeo. »

Sur l'ensemble de l'année 2016 :

  • Prises de commandes (2) de 23,6 milliards d'euros, en hausse de 17 %, soutenues par l'innovation technologique
  • Chiffre d'affaires consolidé de 16 519 millions d'euros, en hausse de 14 % (+ 11 % à périmètre et taux de change constants)
  • Chiffre d'affaires première monte de 14 403 millions d'euros, en hausse de 14 % (+ 12 % à périmètre et taux de change constants) soit une croissance supérieure de 8 points à celle de la production automobile mondiale
  • Marge opérationnelle ([1]) en hausse de 20 %, à 1 334 millions d'euros, soit 8,1 % du chiffre d'affaires 
  • Comptabilisation d'une charge de 99 millions d'euros pour couvrir les principaux risques liés aux enquêtes de la concurrence
  • Résultat net part du Groupe en hausse de 27 %, à 925 millions d'euros, soit 5,6 % du chiffre d'affaires
  • Génération de cash flow libre ([2]) de 661 millions d'euros, en hausse de 17 %

Au cours du 2ème semestre 2016 :

  • Chiffre d'affaires consolidé de 8 389 millions d'euros, en hausse de 16 % (+ 12 % à périmètre et taux de change constants)
  • Marge opérationnelle (1) en hausse de 19 %, à 687 millions d'euros, soit 8,2 % du chiffre d'affaires 
  • Résultat net part du Groupe en hausse de 31 %, à 503 millions d'euros, soit 6,0 % du chiffre d'affaires
  • Génération de cash flow libre (2) de 322 millions d'euros, en hausse de 24 %

Au cours du 4ème trimestre 2016 :

  • Chiffre d'affaires consolidé de 4 395 millions d'euros, en hausse de 16 % (+ 12 % à périmètre et taux de change constants)

Dividende au titre de l'exercice 2016

Proposition de distribution d'un dividende de 1,25 euros par action, en hausse de 25 %, correspondant à un taux de distribution de 32 %

Perspectives 2017

Sur la base des hypothèses suivantes :

  • une hausse de la production automobile mondiale comprise entre 1,5 et 2 % ;
  • des prix de matières premières et des taux de change en ligne avec les niveaux actuels.

Valeo se fixe pour objectifs en 2017 :

  • une croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché ;
  • une légère hausse de la marge opérationnelle (1) (en % du chiffre d'affaires et avant acquisitions).

PARIS, France, le 16 février 2017 - Le Conseil d'administration de Valeo, réuni hier, a arrêté les comptes consolidés et annuels pour l'exercice clos le 31 décembre 2016 (3) :

S2-2015 S2-2016 Variation     2015 2016 Variation
               
9,4 10,8 + 15 % Prises de commandes (2) (en milliards d'euros) 20,1 23,6 + 17 %
               
7 246 8 389 + 16 % / + 12 %* Chiffre d'affaires (en millions d'euros) 14 544 16 519 + 14 % / + 11 %*
6 284 7 297 + 16 % / + 12 %* Chiffre d'affaires première monte (en millions d'euros) 12 600 14 403 + 14 % / + 12 %*
               
(395) (471) + 19 % Frais de R&D nets (en millions d'euros) (797) (956) + 20 %
-5,5 % -5,6 % - 0,2 pt   (en % du CA) -5,5 % -5,8 % - 0,3 pt
(238) (273) + 15 % Frais administratifs et généraux (en millions d'euros) (486) (533) + 10 %
-3,3 % -3,3 % + 0 pt   (en % du CA) -3,3 % -3,2 % + 0,1 pt
33 33 + 0 % Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en millions d'euros) 56 61 + 9 %
               
578 687 + 19 % Marge opérationnelle (1) (en millions d'euros) 1 116 1 334 + 20 %
8,0 % 8,2 % + 0,2 pt   (en % du CA) 7,7 % 8,1 % + 0,4 pt
385 503 + 31 % Résultat net part du Groupe (en millions d'euros) 729 925 + 27 %
5,3 % 6,0 % + 0,7 pt   (en % du CA) 5,0 % 5,6 % + 0,6 pt
- - - Résultat net de base par action (en euros) 3,11** 3,91 + 26 %
468 489 + 4 % Résultat net part du Groupe (2) hors éléments non récurrents (en millions d'euros) 825 940 + 14 %
6,5 % 5,8 % + 0,7 pt   (en % du CA) 5,7 % 5,7 % + 0 pt
- - - Résultat net de base par action hors éléments non récurrents (en euros) 3,52** 3,98 + 13 %
               
33 % 34 % + 1 pt ROCE (2)   33 % 34 % + 1 pt
20 % 21 % + 1 pt ROA (2)   20 % 21 % + 1 pt
               
930*** 1 097 + 18 % EBITDA (2) (en millions d'euros) 1 841*** 2 144 + 16 %
12,8 % 13,1 % + 0,3 pt   (en % du CA) 12,7 % 13,0 % + 0,3 pt
(550)**** (651) + 18 % Flux d'investissements corporels et incorporels (en millions d'euros) (1 086)**** (1 249) + 15 %
259 322 + 24 % Cash flow libre (2) (en millions d'euros) 565 661 + 17 %
124 526 + 324 % Endettement financier net (2)  (en millions d'euros) 124 526 + 324 %
- - - Gearing   4 % 13 % na

* A périmètre et taux de change constants.
** Les données été modifiées par rapport à celles présentées au 31 décembre 2015, publiées en février 2016, pour tenir compte des incidences liées à la division par trois du nominal de l'action Valeo.
*** Valeur modifiée par rapport à celle présentée dans les comptes consolidés au 31 décembre 2015, publiés en février 2016, pour tenir compte de la nouvelle définition de l'EBITDA (2)
**** Le montant des flux d'investissements corporels et incorporels a été modifié par rapport à celui présenté dans les comptes consolidés au 31 décembre 2015, publiés en février 2016, pour tenir compte des incidences liées à la présentation dans les flux sur opérations d'investissements des subventions publiques sur les actifs non courants.


Accélération des prises de commandes, en hausse de 17 %, à 23,6 milliards d'euros, confirmant la capacité du Groupe à croître structurellement à un rythme supérieur à celui de la production automobile

Au cours de l'exercice 2016, les prises de commandes s'élèvent à 23,6 milliards d'euros, en hausse de 17 %.

Les prises de commandes restent très équilibrées entre les différentes régions :

  • en Asie, 39 % des prises de commandes ; la Chine représente 28 % des prises de commandes dont 42 % auprès des constructeurs chinois locaux ;
  • en Europe (et Afrique), 35 % des prises de commandes ;
  • en Amérique du Nord, 24 % des prises de commandes.

La hausse des prises de commandes enregistrées durant l'année, soutenue par l'innovation (50 % des prises de commandes), confirme le bon positionnement des produits et des nouvelles technologies de Valeo dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive.

Au cours de l'année 2016, croissance de 4 % de la production automobile

La production automobile, en hausse de 4 % par rapport à 2015, bénéficie de la poursuite de la croissance en Amérique du Nord (+ 2 %), en Europe (+ 3 %), et en Asie (+7 %) soutenue en Chine (+14 %), par la mise en place d'un programme d'incitation fiscale et par un effet de base favorable.

La production en Amérique du Sud demeure, quant à elle, en forte baisse (- 11 %).

Production automobile (en variation annuelle)

  4ème trimestre* 2ème semestre* Année*
Europe et Afrique + 3 % + 1 % + 3 %
Asie et Moyen-Orient et Océanie + 10 % + 12 % + 7 %
dont Chine + 15 % + 21 % + 14 %
hors Chine + 4 % + 2 % + 0 %
Amérique du Nord + 1 % + 2 % + 2 %
Amérique du Sud + 8 % - 3 % - 11 %
TOTAL + 7 % + 7 % + 4 %
  • Estimations de production automobile LMC.

Sur l'ensemble de l'année, chiffre d'affaires de 16,5 milliards d'euros en hausse de 14 % (+ 11 % à périmètre et taux de change constants)

Au cours de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires (16 519 millions d'euros), enregistre une croissance soutenue, à périmètre et taux de change constants, de 11 % (+ 12 % au 2ème semestre et au 4ème trimestre).

Les variations des taux de change de l'exercice ont un impact négatif de 1 % (impact nul au 2ème semestre) en raison principalement de la dépréciation du renminbi chinois face à l'euro.

Les changements de périmètre ont un impact positif de 3 % sur la période (+ 4 % au 2ème semestre) : la société peiker, acquise fin février 2016, et la société Spheros, acquise fin mars 2016, contribuent au chiffre d'affaires de l'exercice 2016 à hauteur respectivement de 266 et 184 millions d'euros.

Chiffre d'affaires (en millions d'euros)

  En % CA total 2016 4ème trimestre 2ème semestre Année
2015 2016 Var. Var. à pcc* 2015 2016 Var. Var. à pcc* 2015 2016 Var. Var. à pcc*
Première monte 87% 3 294 3 825 + 16 % + 12 % 6 284 7 297 + 16 % + 12 % 12 600 14 403 + 14 % + 12 %
Remplacement 10% 399 417 + 5 % + 3 % 786 834 + 6 % + 4 % 1 599 1 679 + 5 % + 5 %
Divers 3% 104 153 + 47 % + 43 % 176 258 + 47 % + 43 % 345 437 + 27 % + 25 %
Total 100% 3 797 4 395 + 16 % + 12 % 7 246 8 389 + 16 % + 12 % 14 544 16 519 + 14 % + 11 %

* A périmètre et taux de change constants.

Au cours de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires première monte (14 403 millions d'euro soit 87 % du chiffre d'affaires total), à périmètre et taux de change constants, affiche une croissance soutenue de 12 % (+12 % au 2ème semestre et au 4ème trimestre).

Le chiffre d'affaires sur le marché du remplacement (10 % du chiffre d'affaires total) enregistre une croissance à périmètre et taux de change constants de 5 % (+ 4 % au 2ème semestre et + 3% au 4ème trimestre).

Le chiffre d'affaires « Divers » (3 % du chiffre d'affaires total), composé principalement de ventes d'outillages liées au démarrage de nouveaux projets, est en hausse de 25 % à périmètre et taux de change constants (+ 43 % au 2ème semestre et au 4ème trimestre).


Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires première monte affiche une croissance soutenue de 12 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 8 points à celle de la production automobile mondiale

Valeo affiche une croissance supérieure à celle du marché, résultant :

  • de l'amélioration du mix produit provenant des innovations technologiques liées à la réduction des émissions de CO2 et à la conduite intuitive ;
  • de son positionnement clients et géographique équilibrés.

Chiffre d'affaires première monte (par destination, en millions d'euros)

  4ème trimestre 2ème semestre Année
  2015 2016 Var. à pcc* Surperformance** 2015 2016 Var. à pcc* Surperformance** 2015 2016 Var. à pcc* Surperformance**
Europe et Afrique 1 549 1 772 + 9 % + 6 pts 3 007 3 434 + 9 % + 8 pts 6 125 7 062 + 11 % + 8 pts
Asie et Moyen-Orient et Océanie 966 1 169 + 21 % + 11 pts 1 736 2 126 + 22 % + 10 pts 3 385 3 907 + 17 % + 10 pts
Chine 533 650 + 27 % + 12 pts 910 1 148 + 32 % + 11 pts 1 759 2 046 + 22 % + 8 pts
Hors Chine 433 519 + 13 % + 9 pts 826 978 + 11 % + 9 pts 1 626 1 861 + 11 % + 11 pts
Amérique du Nord 734 801 + 5 % + 4 pts 1 435 1 574 + 6 % + 4 pts 2 826 3 138 + 8 % + 6 pts
Amérique du Sud 45 83 + 47 % + 39 pts 106 163 + 26 % + 29 pts 264 296 + 7 % + 18 pts
TOTAL 3 294 3 825 + 12 % + 5 pts 6 284 7 297 + 12 % + 5 pts 12 600 14 403 + 12 % + 8 pts

* A périmètre et taux de change constants.
** Sur la base des estimations de production automobile LMC.

Au cours de l'année 2016, le Groupe affiche une surperformance de 8 points par rapport à la production automobile mondiale (+ 5  points au 2ème semestre et au 4ème trimestre) tirée par la forte croissance du chiffre d'affaires première monte dans toutes les régions de production :

  • en Europe (y compris Afrique), bénéficiant de l'attractivité de son portefeuille produits à haute valeur technologique, d'un mix client favorable, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en hausse de 11 %, soit une performance supérieure de 8 points à celle de la production automobile (+ 8 points au 2ème semestre et + 6 points au 4ème trimestre) ;
  • en Chine, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en hausse de 22 % affichant une performance supérieure de 8 points à celle de la production automobile (+ 11 points au 2ème semestre et + 12 points au 4ème trimestre) grâce notamment à des gains de parts de marché auprès des clients chinois ;
  • en Asie hors Chine, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en hausse de 11 % soit une performance supérieure de 11 points à celle de la production automobile (+ 9 points au 2ème semestre et au 4ème trimestre) ;
  • en Amérique du Nord, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en hausse de 8 %, soit une performance supérieure de 6 points à celle de la production automobile (+ 4 points au 2ème semestre et au 4ème trimestre) ;
  • en Amérique du Sud, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en hausse de 7 %, soit une performance supérieure de 18 points à celle de la production automobile (+ 29 points au 2ème semestre et + 39 points au 4ème trimestre).

Valeo bénéficie d'une répartition géographique équilibrée de ses activités...

Sur l'année 2016, la répartition du chiffre d'affaires première monte entre les régions de production est globalement stable par rapport à 2015 :

  • 50 % du chiffre d'affaires première monte est produit en Europe (+1 point par rapport à 2015) dont 34 % en Europe Occidentale (stable par rapport à 2015) et 16 % en Europe Centrale et Orientale (+1 point par rapport à 2015) ;
  • 26 % du chiffre d'affaires première monte est produit en Asie (- 1 point par rapport à 2015) ;
  • 22 % du chiffre d'affaires première monte est produit en Amérique du Nord  (stable par rapport à 2015) ;
  • 2 % du chiffre d'affaires première monte est produit en Amérique du Sud (stable par rapport à 2015).

...et de la diversification de son portefeuille clients

A l'issue de l'année 2016 :

  • la part des clients allemands est stable à 30 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients asiatiques est en hausse de 1 point, à 27 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients américains est en baisse de 2 points, à 22 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients français est stable, à 15 % du chiffre d'affaires première monte.

Croissance soutenue du chiffre d'affaires première monte, supérieure à celle du marché dans les 4 Pôles d'activité

La croissance du chiffre d'affaires des Pôles d'activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.

Chiffre d'affaires des Pôles d'activité* (en millions d'euros)

  4ème trimestre 2ème semestre Année
2015 2016 Var. CA Var. CA OEM** 2015 2016 Var. CA Var. CA OEM** 2015 2016 Var. CA Var. CA OEM**
CDA 721 878 + 22% + 11 % 1 384 1 703 + 23% + 12 % 2 720 3 363 + 24% + 14 %
Propulsion 959 1 050 + 10% + 11 % 1 836 2 016 + 10% + 11 % 3 762 4 027 + 7% + 10 %
Thermiques 1 036 1 256 + 21% + 12 % 2 028 2 396 + 18% + 11 % 4 074 4 645 + 14% + 10 %
Visibilité 1 124 1 252 + 11% + 14 % 2 091 2 354 + 13% + 15 % 4 185 4 649 + 11% + 15 %
Groupe 3 797 4 395 + 16% + 12 % 7 246 8 389 + 16% + 12 % 14 544 16 519 + 14% + 12 %

* Incluant les ventes intersecteurs.
** A périmètre et taux de change constants.

Sur l'ensemble de l'année, la croissance du chiffre d'affaires première monte est supérieure à celle de la production automobile dans tous les Pôles d'activité :

  • reflétant l'intérêt du marché pour les technologies relatives à la conduite intuitive et à la technologie des LED pour l'éclairage, le chiffre d'affaires des Pôles Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite et Systèmes de Visibilité affiche, en 2016, une croissance soutenue de respectivement 14 % et 15 % (respectivement à + 12 % et + 15 % au 2ème semestre) ;
  • bénéficiant de l'attractivité de leur portefeuille de technologies centré sur la réduction des émissions de CO2, le chiffre d'affaire première monte des Pôles Systèmes de Propulsion et Systèmes Thermiques accélère au cours du 2ème semestre, et affiche une croissance, à périmètre et taux de change constants, de 11 % pour chacun des deux Pôles (respectivement à + 8 % et + 9 % au 1er semestre) ; sur l'ensemble de l'année, les deux Pôles affichent une croissance à périmètre et taux de change constants de leur chiffre d'affaires première monte, de 10 %.

Sur l'ensemble de l'année,

  • marge brute à 18,3 % du chiffre d'affaires, en hausse de 17 %
  • marge opérationnelle (1) à 8,1 % du chiffre d'affaires, en hausse de 20 %
  • résultat net part du Groupe à 5,6 % du chiffre d'affaires, en hausse de 27 %

Au 2ème semestre,

  • marge brute à 18,3 % du chiffre d'affaires, en hausse de 18 %
  • marge opérationnelle (1) à 8,2 % du chiffre d'affaires, en hausse de 19 %
  • résultat net part du Groupe à 6,0 % du chiffre d'affaires, en hausse de 31 %

Sur l'ensemble de l'année, la marge brute augmente de 17 %, à 3 020 millions d'euros, soit 18,3 % du chiffre d'affaires (+ 0,6 point par rapport à 2015). Cette hausse résulte principalement du levier opérationnel (+ 1 point) compensé pour partie par l'augmentation des amortissements liés aux investissements industriels réalisés par le Groupe au cours de ces dernières années (- 0,3 point) et de difficultés opérationnelles liées au lancement de nouveaux produits dans un site en Amérique du Nord (- 0,2 point).

Valeo poursuit son effort de Recherche et Développement pour développer son portefeuille produits et répondre aux défis de l'électrification de la chaîne de propulsion et de la conduite intuitive. Au cours de l'année 2016, l'effort brut de R&D croît de 22 %, à 1 596 millions d'euros soit plus de 11 % du chiffre d'affaires première monte. Les dépenses de R&D nettes sont en hausse de 20 %, à 5,8 % du chiffre d'affaires (+ 0,3 point par rapport à 2015).

Les frais administratifs et généraux représentent 3,2 % du chiffre d'affaires, en baisse de 0,1 point par rapport à 2015.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à 61 millions d'euros, équivalant à 0,4 % du chiffre d'affaires, stable par rapport à 2015.

La marge opérationnelle (1) affiche une hausse de 20 %, à 1 334 millions d'euros, soit 8,1 % du chiffre d'affaires (+0,4 point par rapport à 2015). Il convient de noter qu'au 2ème semestre, la marge opérationnelle (1) augmente de 19 %, à 687 millions d'euros, soit 8,2 % du chiffre d'affaires.

Le résultat opérationnel (2) augmente de 30 %, à 1 301 millions d'euros, soit 7,9 % du chiffre d'affaires (+ 1,0 point par rapport à 2015). Il tient compte d'autres produits et charges pour un montant global négatif de 33 millions d'euros qui comprennent notamment :

  • un produit de cession de 159 millions d'euros lié à la création de la coentreprise avec Siemens ;
  • une charge de 99 millions d'euros pour couvrir les principaux risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence ;
  • ainsi qu'une dépréciation exceptionnelle d'actifs immobilisés pour un montant global de 61 millions d'euros.

Le coût de l'endettement financier net s'élève à 83 millions d'euros, stable par rapport à 2015.

Le taux effectif d'imposition s'établit à 17 % résultant notamment de la profitabilité du Groupe dans deux pays (France et Etats-Unis) où Valeo dispose de déficits fiscalement reportables.

Le résultat net part du Groupe croît de 27 %, à 925 millions d'euros, soit 5,6 % du chiffre d'affaires (+0,6 point par rapport à 2015).

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du Groupe (2) est en hausse de 14 %, à 940 millions d'euros, soit 5,7 % du chiffre d'affaires (stable par rapport à 2015).

La rentabilité des capitaux employés (ROCE (2)) ainsi que et la rentabilité des actifs (ROA (2)) s'établissent respectivement à 34 % et 21 %.

En 2016, l'EBITDA (2) est en hausse de 16 % à 2 144 millions d'euros, soit 13,0 % du chiffre d'affaires

EBITDA (en millions d'euros et en % du chiffre d'affaires)

  2ème semestre Année
2015* 2016 Variation 2015* 2016 Variation
Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite 201 257 + 28 % 394 496 + 26 %
14,5 % 15,1 % + 0,6 pt 14,5 % 14,7 % + 0,2 pt
Systèmes de Propulsion 249 278 + 12 % 482 534 + 11 %
13,6 % 13,8 % + 0,2 pt 12,8 % 13,3 % + 0,5 pt
Systèmes Thermiques 208 237 + 14 % 435 463 + 6 %
10,3 % 9,9 % - 0,4 pt 10,7 % 10,0 % - 0,7 pt
Systèmes de Visibilité 272 327 + 20 % 519 645 + 24 %
13,0 % 13,9 % + 0,9 pt 12,4 % 13,9 % + 1,5 pt
Groupe 930 1 097 + 18 % 1 841 2 144 + 16 %
12,8 % 13,1 % + 0,3 pt 12,7 % 13,0 % + 0,3 pt

* Valeur modifiée par rapport à celle présentée dans les comptes consolidés au 31 décembre 2015, publiés en février 2016, pour tenir compte de la nouvelle définition de l'EBITDA (1)

Dans un contexte de forte croissance de leurs chiffres d'affaires, les Pôles Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite, Systèmes de Propulsion et Systèmes de Visibilité affichent des performances homogènes avec des EBITDA en progression à respectivement 14,7 %, 13,3 % et 13,9 % de leur chiffre d'affaires.

Le Pôle Systèmes Thermiques voit son EBITDA baisser en pourcentage de chiffre d'affaires (- 0,7 point) à 10 % du chiffre d'affaires en raison de difficultés opérationnelles liées au lancement de nouveaux produits sur un site en Amérique du Nord. Ces difficultés, par nature temporaires, devraient se résoudre progressivement en 2017.


Sur 2016, génération de cash flow libre (2) de 661 millions d'euros, en hausse de 17 % par rapport à 2015

Sur l'ensemble de l'année, la génération de cash flow libre (2) s'élève à 661 millions d'euros, en hausse de 17 % par rapport à 2015 :

En millions d'euros   2015 2016 Variation
         
EBITDA (2)   1 841* 2 144 + 16 %
         
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel **   39 76 + 95 %
Impôts   (190) (257) + 35 %
Flux d'investissements corporels et incorporel   (1 086)*** (1 249) + 15 %
Autres (provision pour retraites, coûts sociaux et de restructuration, etc.)   (39) (53) + 36 %
         
Cash flow libre (2)   565 661 + 17 %

* Valeur modifiée par rapport à celle présentée dans les comptes consolidés au 31 décembre 2015, publiés en février 2016, pour tenir compte de la nouvelle définition de l'EBITDA (1).
** Variation du besoin en fonds de roulement neutralisé de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de + 20 millions d'euros en 2016 et - 55 millions d'euros en 2015.
*** Le montant des flux d'investissements corporels et incorporels a été modifié par rapport à celui présenté dans les comptes consolidés au 31 décembre 2015, publiés en février 2016, pour tenir compte des incidences liées à la présentation dans les flux sur opérations d'investissements des subventions publiques sur les actifs non courants.

Au 2ème semestre 2016, la génération de cash flow libre (2), en hausse de 24 % à 322 millions d'euros, résulte principalement :

  • de la progression de l'EBITDA (2) de 18 %, à 1 097 millions d'euros ;
  • de la gestion stricte du besoin en fonds de roulement qui contribue positivement à la génération de cash flow libre à hauteur de 40 millions d'euros ;
  • de l'augmentation significative des flux d'investissements à 651 millions d'euros (+ 18 %), nécessaire à la croissance future du Groupe.

En 2016, le cash flow net (2) est négatif à hauteur de 389 millions d'euros, tenant compte :

  • des frais financiers de 58 millions d'euros ;
  • et des flux liés aux autres éléments financiers pour un montant total de 992 millions d'euros dont principalement un décaissement de 627 millions d'euros au titre des acquisitions de peiker et de Spheros, et 236 millions d'euros au titre du paiement du dividende aux actionnaires de la Société.

Endettement financier net à 526 millions d'euros au 31 décembre 2016

L'endettement financier net (2) est de 526 millions d'euros au 31 décembre 2016, en hausse après acquisitions et paiement du dividende, de 402 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2015.

Le ratio de « leverage » (l'endettement financier net rapporté à l'EBITDA) s'établit à 0,25 fois le montant de l'EBITDA et le ratio de « gearing » (endettement financier net rapporté aux capitaux propres hors intérêts minoritaires) à 13 % des capitaux propres.

Suite aux émissions de dettes obligataires réalisées :

  • au cours de l'année 2016 : émission obligataire à échéance 18 mars 2026 d'un montant de 600 millions d'euros et placement en 2 tranches fongibles d'obligations convertibles non dilutives remboursables uniquement en numéraire à échéance 2021 pour des montants nominaux de respectivement 450 et 125 millions de dollars US,
  • et en janvier 2017 : émission obligataire à échéance 11 janvier 2023 d'un montant de 500 millions d'euros,

L'échéance moyenne de la dette financière est à 5,8 ans au 31 janvier 2017, contre 4,3 ans au 31 décembre 2015.

Perspectives 2017

Perspectives 2017

Sur la base des hypothèses suivantes :

  • une hausse de la production automobile mondiale comprise entre 1,5 et 2 % ;
  • des prix de matières premières et des taux de change en ligne avec les niveaux actuels.

Valeo se fixe pour objectifs en 2017 :

  • une croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché ;
  • une légère hausse de la marge opérationnelle (1) (en % du chiffre d'affaires et avant acquisitions).

Faits marquants

Le 3 novembre 2016, Valeo a annoncé le succès du placement complémentaire d'obligations convertibles non dilutives remboursables uniquement en numéraire, d'un montant nominal de 125 millions de dollars US. Ces obligations sont fongibles et assimilables en une seule ligne, et émises aux mêmes conditions (mis à part le prix d'émission) que les obligations convertibles non dilutives remboursables uniquement en numéraire à échéance du 16 juin 2021 émises par Valeo le 16 juin 2016 pour un montant de 450 millions de dollars US. Cette nouvelle dette émise en dollars a été immédiatement convertie en euros. L'exercice du droit à conversion sera dénoué exclusivement en numéraire et ne donnera en aucun cas lieu à l'émission d'actions nouvelles ou à la remise d'actions existantes de Valeo. Concomitamment, Valeo a acheté des options d'achat à dénouement en numéraire sur ses propres actions afin de couvrir son exposition économique aux paiements en numéraire dus au titre de l'exercice potentiel des droits de conversion attachés aux nouvelles obligations. Les nouvelles obligations ne porteront pas intérêt. Le prix d'émission initial des nouvelles obligations s'élève à 107 % de leur valeur nominale, faisant apparaître un taux de rendement actuariel annuel brut de - 1,45 % (prix définitif publié le 10 novembre 2016 : 214 440,74 dollars US par obligation, cours de référence de l'action pour ce placement complémentaire  de 50,5537 euros, taux de change de référence EUR/USD de 1,0880 USD pour 1 EUR).

Le 10 novembre 2016, Valeo annonce une prise de participation de 50 % au capital de CloudMade, société spécialisée dans le développement de solutions intelligentes et innovantes pour l'automobile (machine learning) basées sur le traitement de données de masse, dans le but d'améliorer et de personnaliser le confort et la sécurité du conducteur et de ses passagers.

Le 30 novembre 2016, après concertation avec la Commission européenne, et en accord avec le vendeur Bain Capital, Valeo a décidé de retirer sa notification auprès de la Commission européenne et de notifier à nouveau dans les meilleurs délais afin d'obtenir l'autorisation d'acquérir FTE et de finaliser la transaction au cours de l'année 2017.

Le 1er décembre 2016, Valeo et Siemens annoncent la création de leur joint-venture spécialisée dans les systèmes de propulsion haute tension qui devient immédiatement opérationnelle et qui prend le nom de Valeo Siemens eAutomotive GmbH. Valeo et Siemens donnent ainsi naissance à un leader mondial qui proposera une gamme de composants et de systèmes haute tension innovants et abordables. Le portefeuille des offres comprend ainsi des moteurs électriques, des prolongateurs d'autonomie, des chargeurs embarqués, des onduleurs et convertisseurs DC/DC, pour tout type de véhicules électriques routiers, hybrides, hybrides rechargeables et électriques. Tirant parti des complémentarités des deux entreprises en termes de périmètre et de gammes de produits, la joint venture bénéficiera d'importantes synergies dans les achats et les processus industriels, qui constitueront le socle d'une croissance et d'une rentabilité soutenues. Le marché des composants pour véhicules électriques devrait afficher un taux de croissance annuel moyen supérieur à 20 % d'ici à 2020.

Le 4 janvier 2017, Valeo annonce le placement de 500 millions d'euros de nouvelles obligations à échéance du 11 janvier 2023. Cette émission a permis de placer à des conditions favorables 500 millions d'euros d'obligations de maturité 6 ans avec un coupon de 0,625%.

Le 13 janvier 2017, Valeo annonce le succès de l'offre publique qui a débuté le 24 novembre 2016 à un prix de 408 yen par titre Ichikoh et qui s'est clôturée le 12 janvier 2017. Valeo détient 55,08 % du capital d'Ichikoh et prend le contrôle du leader japonais de l'éclairage automobile qui reste coté à la bourse de Tokyo. Ichikoh est consolidée par intégration globale dans les comptes consolidés du Groupe Valeo à compter du 1er février 2017.

Le 6 février 2017, Valeo annonce la signature d'un accord pour la création d'une co-entreprise 50/50 avec son partenaire historique coréen dans le domaine de la transmission : cette société portera le nom de Valeo-Kapec. La conclusion de cet accord est soumise notamment à l'obtention de l'approbation de certaines autorités de la concurrence. La société dont le siège sera basé en Corée, disposera d'une empreinte industrielle globale et deviendra le leader mondial dans le domaine des convertisseurs de couple pour boîtes automatiques et boîtes à transmission continue. Les partenaires contribueront leurs activités respectives dans les convertisseurs de couples situées pour ce qui concerne Valeo à Nanjing en Chine, Atsugi au Japon, San Luis Potosi au Mexique et Troy aux Etats-Unis tandis que le partenaire coréen de Valeo apportera ses implantations de Daegu, Waegwan et Seongju. Valeo-Kapec emploiera environ 3000 salariés, sera contrôlée et donc consolidée par intégration globale dans les comptes de Valeo. Elle devrait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre d'un milliard d'euros en 2017 (base annuelle) et sera relutive dès la première année sur la marge opérationnelle de Valeo.


Prochains rendez-vous

Journée investisseurs, le 28 février 2017, à Londres

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017, le 26 avril 2017

Glossaire financier

  • Les prises de commandes correspondent aux commandes matérialisant l'attribution des marchés à Valeo (y compris joint-ventures dans lesquelles la participation est d'au moins 50 %) par des constructeurs sur la période et valorisées sur la base des meilleures estimations raisonnables de Valeo en termes de volumes, prix de vente et durée de vie. Les éventuelles annulations de commandes sont également prises en compte. Agrégat non audité
  • La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges.
  • Le résultat net part du Groupe hors éléments non récurrents correspond au résultat net part du Groupe retraité des autres produits et charges nets d'impôts et des produits et charges non récurrents nets d'impôts inclus dans la marge opérationnelle, y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence.
  • Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill.
  • Le ROA, ou la rentabilité des actifs, correspond au résultat opérationnel rapporté aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), goodwill inclus.
  • L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence.
  • Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles.
  • Le cash flow net correspond au cash flow libre après prise en compte (i) des flux d'investissement relatifs aux acquisitions et cessions de participations et à la variation de certains éléments inscrits en actifs financiers non courants, (ii) des flux sur opérations de financement relatifs aux dividendes versés, aux ventes (rachats) d'actions propres, aux intérêts financiers versés et reçus, et aux rachats de participations sans prise de contrôle et (iii) de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes.
  • L'endettement financier net comprend l'ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments.

Déclaration « Safe Harbor »

Les déclarations contenues dans ce communiqué, qui ne sont pas des faits historiques, sont des « Déclarations Prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la direction de Valeo estime que ces Déclarations Prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent communiqué, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces Déclarations Prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les Déclarations Prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l'entreprise à générer des économies ou des productivités pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu'identifiés dans le Document de référence et ceux afférents aux actions judiciaires qui pourraient être consécutives à de telles enquêtes, les risques liés au métier d'équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l'environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risque » du Document de référence de Valeo enregistré auprès de l'AMF le 26 mars 2016 (sous le numéro D.16-0211).

S'agissant des risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu'identifiés dans le document de référence et ceux afférents aux actions judiciaires qui pourraient être consécutives à de telles enquêtes, Valeo a comptabilisé une charge de 99 millions d'euros pour couvrir les principaux risques liés à ces procédures et affaires.

La société n'accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce communiqué. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les « Déclarations Prospectives » afin d'intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce communiqué.

VALEO
43 rue Bayen, 75017 Paris
www.valeo.com
@Valeo_Group

 

Contact Presse
01 40 55 29 72 | 01 40 55 21 20
press-contact.mailbox@valeo.com

 

Relations Investisseurs
01 40 55 37 93
thierry.lacorre@valeo.com


Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 16,5 milliards d'euros et a consacré plus de 11 % de son chiffre d'affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie 91 800 collaborateurs dans 32 pays, dans 155 sites de production, 20 centres de recherche, 38 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté à la Bourse de Paris et fait partie de l'indice CAC 40.




[1] Y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence ; cf. glossaire financier, page 14.

[2] Cf. glossaire financier

[3] A la date du communiqué, les comptes consolidés de l'exercice 2016 ont été audités et certifiés sans réserve par les Commissaires aux Comptes.

HUG#2079011