Release details

2017-02-14 07:41 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

Michelin : 2016 : Objectifs atteints. 2017 : Une nouvelle année de progrès, en ligne avec les objectifs du Groupe à horizon 2020

INFORMATION PRESSE
Clermont-Ferrand, le 14 février 2017

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN
Information financière au 31 décembre 2016

2016 : Objectifs atteints
Volume en croissance de 2,1 %,
Résultat opérationnel sur activités courantes de 2 692 millions d'€,
en hausse de 235 millions d'€ à parités constantes,
Cash-flow libre supérieur à 1 milliard d'€.

2017 : Une nouvelle année de progrès,
en ligne avec les objectifs du Groupe à horizon 2020

  • Volume en croissance de 2,1 %, supérieure aux marchés,
    • Tourisme camionnette (+ 3 %), Poids lourd (+ 1 %) et Spécialités (- 1 %).
    • Progression au 4ème trimestre de 4,2  % pour le Groupe, dont une hausse de 5 % en Tourisme camionnette et de 6 % pour les activités de Spécialités.
  • Résultat opérationnel de 2 692 millions d'€, soit 12,9 % des ventes nettes, en progression de 235 millions d'€ à parités historiques.
  • Effet Prix-mix/matières premières positif de 159 millions d'€, grâce à un pilotage efficace.
  • Atteinte de l'objectif du plan de compétitivité avec 1,2 milliards d'€ de gains sur la période 2012-2016.
  • Forte génération de Cash-flow libre de 1 024 millions d'€,
    • Amélioration de 128 millions d'€ du Cash-flow libre structurel à 961 millions d'€.
  • Finalisation du programme de rachat d'actions de 750 millions d'€ sur 2015 et 2016,
    • Annulation de 1,8 % du capital en 2016, correspondant à 301 millions d'€.
  • Proposition d'un dividende de 3,25 € par action, soit un taux de distribution de 36,5 %, reflétant l'engagement du Groupe auprès de ses actionnaires et soumis à l'Assemblée générale des actionnaires du 19 mai 2017.

Jean-Dominique Senard, Président, a déclaré : ''L'année 2016 constitue une étape réussie sur notre feuille de route stratégique. Notre croissance, à nouveau supérieure à celle des marchés, est le fruit de la force de la marque MICHELIN, de notre rythme d'innovations, de l'amélioration de la qualité de service au bénéfice de nos clients et du succès des gammes intermédiaires. Notre politique de prix qui valorise le leadership technologique du Groupe, ainsi que la poursuite de nos efforts de compétitivité, nous ont permis d'atteindre les perspectives financières annoncées en début d'année. 2017 devrait permettre une nouvelle année de progression, en ligne avec les objectifs du Groupe à l'horizon 2020''

  • Perspectives

En 2017, les marchés de pneumatiques devraient rester voisins des tendances observées sur la fin de 2016, en particulier avec la reprise des ventes de pneumatiques pour les compagnies minières. L'année sera également marquée par la hausse des matières premières (dont l'impact est estimé à ce stade à environ -900 millions d'€) à laquelle Michelin répondra avec le pilotage agile de ses prix qui a pour objectif d'assurer des marges unitaires constantes pour ses activités non indexées.

Dans cet environnement de marchés, Michelin a pour objectifs en 2017 une croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel sur activités courantes supérieur ou égal à celui de 2016 hors effet de change, et la génération d'un cash flow libre structurel supérieur à 900 millions d'€.



 

(en millions d'€)
 

2016
 

2015
 

Ventes nettes
 

20 907
 

21 199
 

Résultat opérationnel sur activités courantes
 

 

2 692
 

 

2 577
 

Marge opérationnelle sur activités courantes
 

 

12,9 %
 

 

12,2 %
 

Tourisme camionnette et distribution associée
 

13,1 %
 

11,5 %
 

Poids lourd et
distribution associée
 

9,7 %
 

10,4 %
 

Activités de spécialités
 

18,6 %


18,6 %
 

Produits et charges opérationnels hors activités courantes
 

 

99
 

 

- 370
 

Résultat opérationnel
 

2 791
 

2 207
 

Résultat net
 

1 667
 

1 163
 

EBITDA sur activités courantes
 

4 084
 

3 934
 

Investissements


1 811


1 804
 

Endettement net


944


1 008
 

Ratio d'endettement net


9 %


11 %
 

Dette sociale 


4 763


4 888
 

Cash-Flow Libre1
 

1 024
 

653
 

Cash-Flow Libre structurel2
 

961
 

833
 

ROCE


12,1 %


12,2 %
 

Effectif inscrit3


111 708


 111 681
 

Résultat net par action


9,21 €


6,28 €
 

Dividende par action4


3,25 €


2,85 €

                        1 Cash-flow libre : Flux de trésorerie sur activités opérationnelles - flux de trésorerie d'investissements
2 Cash-flow libre structurel : Cash-flow libre avant acquisitions, ajusté de l'effet de la variation des coûts de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks, et de l'effet volume de fin d'année sur le besoin en fond de roulement
3 En fin de période
4 Dividende 2016 soumis à l'approbation de l'Assemblée générale du 19 mai 2017



Evolution des marchés de pneumatiques

  • Tourisme camionnette
 

2016/2015
(en nombre de pneus)
Europe
y compris Russie & CEI*
Europe
hors Russie & CEI*
Amérique du Nord Asie
(hors Inde)
Amérique du Sud Afrique Inde Moyen-Orient Total
 

Première monte

 

Remplacement
 

+ 3 %

 

+ 2 %

 
 

+ 4 %

 

+ 4 %
 

+ 1 %

 

+ 2 %
 

+ 7 %

 

+ 4 %


- 12 %

 

+ 0 %


+ 9 %

 

+ 3 %


+ 4 %

 

+ 2 %

4ème trimestre
2016/2015
(en nombre de pneus)
Europe
y compris Russie & CEI*
Europe
hors Russie & CEI*
Amérique du Nord Asie
(hors Inde)
Amérique du Sud Afrique Inde Moyen-Orient Total
 

Première monte

 

Remplacement
 

+ 2 %

 

+ 4 %

 
 

+ 2 %

 

+ 5 %

 
 

+ 0 %

 

+ 3 %
 

+ 10 %

 

+ 4 %
 

+ 6 %

 

+ 5 %
 

+ 12 %

 

+ 1 %
 

+ 6 %

 

+ 3 %

* Y compris Turquie

Le marché mondial des pneumatiques Tourisme et Camionnette, Première monte et Remplacement, affiche une croissance de 3 % en unités sur l'ensemble de l'année 2016.

Première monte

  • En Europe, la demande, en augmentation de 3 % globalement sur l'année, combine un marché toujours porteur en Europe de l'Ouest (+ 4 %), malgré le ralentissement des ventes d'automobiles au 2nd semestre, et une forte baisse de 12 % en Europe orientale.
  • En Amérique du Nord, le marché se stabilise (+ 1 %) à haut niveau, en ligne avec les immatriculations.
  • En Asie (hors Inde), la demande progresse globalement de 7 % à fin décembre. En Chine, le marché reste porteur (+ 14 %) sur l'année, porté par les aides gouvernementales aux ventes de petits véhicules et le succès du segment SUV. La demande est en retrait de - 2 % au Japon, de - 7 % en Corée et de - 2 % en ASEAN.
  • En Amérique du Sud, les marchés poursuivent leur fort recul (- 12 %) sur l'ensemble de l'année, avec des premiers signes d'amélioration sur le dernier trimestre au Brésil (+ 6 %) et en Argentine.

Remplacement

  • En Europe, le marché s'accroît globalement de 2 % à fin décembre. La demande en Europe de l'Ouest augmente de 4 % et reflète à la fois un segment hiver volatil (+ 4 %), l'augmentation des importations de pneus d'entrée de gamme et le dynamisme des ventes dans le segment All season. En Europe orientale, la demande poursuit sa chute (- 7 %).
  • En Amérique du Nord, la demande s'établit en hausse de 2 % sur l'ensemble de la zone, marquée par une croissance forte au 4ème trimestre du segment des pneus de petite dimension et par la solide hausse du marché au Mexique (+ 8 %). Aux Etats-Unis, le marché affiche un certain attentisme (+ 1 %) lié au contexte électoral tandis que les segments 18 pouces et plus (+ 15 %) et 4x4  connaissent une bonne progression.
  • En Asie (hors Inde), la demande progresse de 4 %, tirée par un marché chinois toujours dynamique (+ 8 %) dans un environnement concurrentiel soutenu. Le reste de la zone est quasiment stable (+ 1 %) en raison du marché en recul de 1 % au Japon comme en Thaïlande.
  • En Amérique du Sud, la demande est globalement stable, le recul au Brésil (- 2 %) malgré une meilleure tendance en fin d'année étant compensé par des marchés mieux orientés dans les autres pays d'Amérique Latine.
     
  •  Poids lourd (radial & bias)
 

2016/2015
(en nombre de pneus)
Europe
y compris Russie & CEI*
Europe
hors Russie & CEI*
Amérique du Nord Asie
(hors Inde)
Amérique du Sud Afrique Inde Moyen-Orient Total
 

Première monte

 

Remplacement
 

+ 1 %

 

+ 5 %

 
 

+ 1 %

 

+ 6 %
 

- 19 %

 

+ 0 %
 

+ 6 %

 

- 3 %
 

- 17 %

 

- 1 %
 

+ 5 %

 

- 3 %
 

+ 0 %

 

- 1 %

4ème trimestre
2016/2015
(en nombre de pneus)
Europe
y compris Russie & CEI*
Europe
hors Russie & CEI*
Amérique du Nord Asie
(hors Inde)
Amérique du Sud Afrique Inde Moyen-Orient Total
 

Première monte

 

Remplacement
 

- 6 %

 

+ 7 %

 
 

- 7 %

 

+ 9 %

 
 

- 23%

 

- 4 %
 

+ 9 %

 

+ 1 %


- 8 %

 

+ 3 %


+ 3 %

 

- 6 %


- 0 %

 

+ 0 %

* Y compris Turquie

Le marché mondial des pneumatiques Poids lourd neufs, Première monte et Remplacement, est en retrait de 1 % en unités à fin décembre 2016; les marchés du rechapage sont également en retrait, particulièrement accentué en Europe.

Première monte

  • En Europe, le marché augmente de 1 % sur l'année, malgré un ralentissement au 2nd semestre. En Europe de l'Ouest, la hausse de + 1 % combine une tendance à la baisse sur le segment tracteurs et une croissance pour les remorques ; en Europe orientale (+ 3 %), la demande affiche des premiers signaux positifs, dans un marché qui reste historiquement bas.
  • En Amérique du Nord, le marché chute de 19 %, comme attendu, après le rajeunissement des flottes de camions observé pendant ces dernières années.
  • En Asie (hors Inde), la demande radial et bias progresse de 6 %, tirée par la hausse du marchés chinois (+ 9 %), tandis que le marché recule au Japon (- 7 %) et en Thaïlande (- 3 %). En Chine, la demande s'affiche en rebond depuis l'automne en raison de l'arrivée de nouveaux acteurs et de l'application de la réglementation portant sur la charge et la taille des véhicules poids lourd, qui devrait conduire à un renouvellement significatif du parc.
  • En Amérique du Sud, le marché qui connait une amorce de stabilisation sur la 2ème moitié de l'année, s'inscrit en recul de 17 %. Au Brésil, le marché (- 17 %) affiche des premiers signes d'amélioration sur les deux derniers mois.

Remplacement

  • En Europe, le marché augmente de 5 % sur l'année avec une moindre baisse du marché russe au 2ème semestre. En Europe de l'Ouest (+ 6 %), le fort rebond du marché est alimenté par l'évolution favorable du fret (tonne/km) ainsi que la croissance des pneus à bas coût d'origine asiatique qui concurrencent le segment rechapage. En Europe orientale (+ 4 %), le marché profite de la bonne dynamique des segments Intermediate.
  • En Amérique du Nord, la stabilité de la demande sur l'année reflète au 1er semestre les achats d'anticipation qui ont accompagné l'annonce de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises de pneumatiques et leur contrecoup au 2nd semestre en parallèle d'un attentisme pré-électoral et du ralentissement des indicateurs macro-économiques de la zone.
  • Les marchés d'Asie (hors Inde) radial et bias s'établissent en retrait de 3 % sur l'année. En Chine, la demande recule de 4 % sur l'année, mais augmente de 2 % au 4ème trimestre, bénéficiant de l'effet du commerce digital en explosion et de la relance budgétaire favorable, en particulier, au secteur de la construction et aux investissements d'infrastructure. Dans le reste de la zone, les marchés sont globalement en léger retrait (- 1 %) dans un environnement économique difficile, avec un recul significatif en Thaïlande (- 12 %) et une progression de 2 % au Japon.
  • En Amérique du Sud, le marché radial et bias reste en léger retrait  
    (- 1 %), avec des signes de reprise au dernier trimestre (+ 4 %) portés par le Brésil (+ 2 % sur l'année et + 11 % au 4ème trimestre) et l'Argentine.
  •  Pneumatiques de spécialités
     
  • Génie civil : le marché des pneumatiques pour les mines est en recul pour la troisième année consécutive, pénalisé par la forte diminution des stocks dans les mines. La tendance s'est cependant inversée au 4ème trimestre avec la reprise des achats des entreprises minières, en ligne avec leur consommation de pneumatiques.

Les marchés du 1er équipement baissent significativement dans les zones matures dans un contexte de demande faible. Le marché chinois est également en décroissance en 2016, après une très forte baisse en 2015.

Les marchés de pneumatiques destinés aux infrastructures et aux carrières sont en baisse, pénalisés par l'attentisme de la distribution.

  • Agricole : la demande sur le marché du 1er équipement, après une forte baisse en 2015, est en érosion dans les pays matures en 2016, le rebond du 1er semestre étant effacé par la chute du 2ème semestre.

Les marchés du remplacement sont en baisse significative dans les zones matures, pénalisés par des cours des denrées agricoles bas.

  • Deux-roues : la demande Moto augmente en Europe pour la 4ème année consécutive, soutenue par la hausse des achats de la distribution en Europe, tandis qu'elle est en retrait significatif en Amérique du Nord. Les marchés émergents restent globalement bien orientés.
  • Avion : le marché pneumatique pour les avions commerciaux poursuit sa croissance, porté par la hausse du trafic passager.

Activité et résultats 2016

  • Ventes nettes

Les ventes nettes s'établissent à 20 907 millions d'€, en retrait de de 1,4 % par rapport à 2015, sous l'effet des facteurs suivants :

  • l'effet favorable (440 millions d'€) de la hausse de 2,1 % des volumes ;
  • l'effet prix-mix négatif de 386 millions d'€ (- 1,9 %). Il traduit, à hauteur de 438 millions d'€, l'évolution des prix dont près de la moitié correspond aux ajustements liés aux clauses d'indexation sur les coûts de matières premières. L'effet positif du mix s'élève à 52 millions d'€ ; le mix produit, toujours fortement positif et l'effet favorable du rebond au 4e trimestre de l'activité Génie civil sont partiellement amputés par le mix géographique et les effets de mix liés à la progression relative des pneus de milieu de gamme et de la Première monte;
  • l'impact négatif (370 millions d'€) des parités de change ;
  • l'écart favorable de périmètre (24 millions d'€) lié à l'intégration de BookaTable, leader européen de la réservation en ligne de restaurants.
  • Résultats

Le résultat opérationnel du Groupe sur activités courantes s'établit à 2 692 millions d'€, soit 12,9 % des ventes nettes, contre 2 577 millions d'€ et 12,2 % publiés en 2015. Le résultat opérationnel hors activités courantes de 99 millions d'€ correspond à un produit généré par une modification de régime du plan médical des retraités aux Etats-Unis, partiellement compensé par les frais de restructuration liés aux projets d'amélioration de la compétitivité du Groupe.

Le résultat opérationnel sur activités courantes enregistre l'effet de la hausse des volumes (+ 176 millions d'€) et l'impact net favorable de 159 millions d'€ lié au pilotage efficace du prix-mix (- 386 millions d'€) compte tenu de l'impact favorable des matières premières (+ 545 millions d'€). Même si elle a subi l'effet du ralentissement d'activité dans certaines usines décidé pour modérer les stocks, la poursuite du plan de compétitivité (+ 233 millions d'€) permet de compenser la majeure partie de l'inflation sur les coûts de production et les frais généraux (- 264 millions d'€). Enfin, le résultat opérationnel sur activités courantes reflète également l'effet de la hausse prévue des amortissements (- 89 millions d'€), l'effet favorable des variations de change (+ 122 millions d'€) et la réduction des frais de démarrage (+ 31 millions €).

Le résultat net s'établit en bénéfice de 1 667 millions d'€.

  •  Position financière nette

Sur l'exercice, le Groupe a généré un Cash-flow libre de 1 024 millions d'€, en amélioration de 370 millions d'€, compte tenu des investissements qui s'élèvent à 1 811 millions d'€.

Au 31 décembre 2016, prenant en compte principalement le Cash-flow libre, les versements de dividende et distributions (538 millions d'€) et les rachats d'actions (301 millions d'€), le Groupe affiche un ratio d'endettement de 9 %, correspondant à un endettement financier net de 944 millions d'€, contre 11 % et 1 008 millions d'€ à fin décembre 2015.

En 2016, le retour sur capitaux investis (ROCE) après impôts, à 12,1 %, assure une création de valeur, par comparaison avec le coût moyen pondéré des capitaux du Groupe.

·        Information sectorielle

 

Millions d'€
Ventes nettes Résultat opérationnel sur activité courante Marge opérationnelle sur activité courante
  2016 2015 2016 2015 2016 2015
Tourisme camionnette et distribution associée  

 

 

12 105
 

 

 

12 028
 

 

 

1 585
 

 

 

1 384
 

 

 

13,1 %
 

 

 

11,5 %
Poids lourd et distribution associée  

 

5 966
 

 

6 229
 

 

580
 

 

645
 

 

9,7%
 

 

10,4 %
Activités de spécialités  

2 836
 

2 942
 

527
 

548
 

18,6 %
 

18,6 %
 

Groupe

 
 

20 907
 

21 199
 

2 692
 

2 577
 

12,9 %
 

12,2 %

·       Tourisme camionnette et distribution associée

Les ventes nettes du secteur opérationnel Tourisme camionnette et distribution associée s'élèvent à 12 105 millions d'€, contre 12 028 millions d'€ en 2015, soit une hausse de 0,6 %. 

Le résultat opérationnel sur activités courantes s'est établi à 1 585 millions d'€ soit 13,1 % des ventes nettes, contre 1 384 millions d'€ et 11,5 % publiés en 2015.

Cette hausse de 1,6 point de la marge opérationnelle sur activités courantes est principalement liée à la croissance de 3 %, légèrement supérieure à celle du marché (+ 3 %). L'effet mix reste favorable, nourri par le succès des nouvelles gammes MICHELIN CrossClimate et MICHELIN Pilot Sport 4S, qui a permis des progressions fortes à la marque MICHELIN (+ 4 %), en pneumatiques 17'' et plus (+13 %) comme en pneumatiques 18'' et plus (+17 %), tandis que les autres marques du Groupe augmentent de 3 %. La baisse des coûts de matières premières n'a été que partiellement amputée par l'évolution des prix, dont un peu moins de la moitié reflète l'application des clauses d'indexation en Première monte. L'amélioration de la compétitivité industrielle s'est poursuivie, bien que modérée au 2nd semestre par les ralentissements de production décidés pour quelques usines.

·       Poids lourd et distribution associée

Les ventes nettes du secteur opérationnel Poids lourd et distribution associée s'élèvent à 5 966 millions d'€, contre 6 229 millions d'€ publiés en 2015.

Le résultat opérationnel sur activités courantes s'élève à 580 millions d'€, représentant 9,7 % des ventes nettes, à comparer à 645 millions d'€ et 10,4 % des ventes nettes publiés à fin 2015.

L'évolution de de la rentabilité reflète d'abord la résilience des volumes, en progression de 1 %, dans des marchés de pneus Poids lourd en baisse de 1 %. Dans un environnement concurrentiel soutenu dans l'ensemble des zones géographiques, les repositionnements de prix, conjugués à la forte croissance des ventes de gammes Intermediate, n'ont été que partiellement compensés par l'évolution favorable des coûts de matières premières. En revanche, malgré le freinage d'activité de certaines usines au 2nd semestre, l'optimisation industrielle et la maîtrise des frais continuent de produire leurs effets.

·       Activités de spécialités

Les ventes nettes du secteur opérationnel des Activités de spécialités s'élèvent à 2 836 millions d'€, contre 2 942 millions d'€ en 2015.

Le résultat opérationnel sur activités courantes atteint 527 millions d'€, contre 548 millions d'€ publiés en 2015, soit une marge inchangée à 18,6 % des ventes nettes.

Ce maintien de la marge opérationnelle enregistre l'évolution des volumes vendus (- 1 %), dans un marché en contraction de 4 %, grâce notamment au rebond de l'activité de pneus miniers au 4ème trimestre, aux fortes ventes dans les nouveaux marchés et à la bonne résistance de l'activité Agricole dans un contexte de baisse de la demande. En parallèle, l'impact favorable des matières premières n'a que partiellement atténué l'effet retardé des ajustements de prix liés aux clauses d'indexation matières premières.

Compagnie Générale des Etablissements Michelin

La Compagnie Générale des Etablissements Michelin a réalisé un bénéfice de 1 416 millions d'€ pour l'exercice 2016, après un bénéfice de 590 millions d'€ en 2015.

Les comptes ont été présentés au Conseil de Surveillance qui s'est réuni le 9 février 2017. Les procédures d'audit ont été effectuées et le rapport d'audit a été émis le 13 février 2017.

Le Président de la Gérance convoquera une Assemblée générale des actionnaires le vendredi 19 mai 2017 à 9 heures à Clermont-Ferrand.

Le Président de la Gérance soumettra à l'approbation des actionnaires le versement d'un dividende de 3,25 € par action, contre 2,85 € au titre de l'exercice précédent.



Faits marquants 2016

  • Avec l'acquisition de BookaTable, Michelin devient le leader européen de la réservation en ligne de restaurants  (11 janvier 2016)
  • Michelin reconnu comme l'une des dix meilleures entreprises en Europe par l'enquête ''Best Brands'' (19 février 2016)
  • Michelin lance la dernière version de sa gamme Poids lourd MICHELIN X LINE ENERGY Z en Amérique du Nord  (28 février 2016)
  • Michelin adapte l'organisation de ses activités à Clermont-Ferrand  (1er mars 2016)
  • Le Groupe PSA décerne à Michelin son premier Award ''Responsabilité Sociale et Environnementale''  (2 juin 2016)
  • A l'occasion de sa Journée Investisseurs au Centre de Technologies de Ladoux (France), Michelin a présenté sa vision stratégique, ses ambitions de croissance et son plan de compétitivité de 1,2 milliard d'€ à l'horizon 2020  (6 juin 2016)
  • Une nouvelle usine de production de pneus tourisme haut de gamme au Mexique  (4 juillet 2016)
  • Michelin et Aviall, filiale de Boeing, annoncent la signature d'un accord de collaboration stratégique  (12 juillet 2016)
  • L'acquisition de Levorin, spécialiste local du pneu deux roues, renforce la présence de Michelin au Brésil  (26 août 2016)
  • Le pneu Poids lourd MICHELIN X GUARD pour transporter la Chine  (31 août 2016)
  • Formula-E 2016/2017 - Les nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 passent les tests de présaison avec succès  (12 septembre 2016)
  • Un nouveau plan d'actionnariat salarié  (15 septembre 2016)
  • Le Groupe inaugure un nouveau campus R&D au coeur de l'innovation Michelin (16 septembre 2016)
  • MICHELIN XDR3 : l'innovation au service de la mine   (16 septembre 2016)
  • ENGIE rejoint Michelin au capital de Symbio FCell, spécialiste européen de la pile à combustible  (19 septembre 2016)
  • Sortie du guide MICHELIN Shanghai  (21 septembre 2016)
  • Le nouveau MICHELIN CrossClimate+, la sécurité dans toutes les conditions, du premier au dernier kilomètre  (01 octobre 2016)
  • MICHELIN Pilot Sport4 S, premier sur toute la ligne  (01 octobre 2016)
  • Salon de Hanovre : Michelin présente l'ensemble MICHELIN X® LINETM EnergyTM, premier ensemble de pneus poids lourds AAA du marché en résistance au roulement  (novembre 2016)
  • Rachat d'actions Michelin et réduction du capital  (15 décembre 2016)
  • Acquisition de Restaurantes.com, leader en Espagne sur le marché de la réservation en ligne de restaurants (20 décembre 2016)
  • Succès de l'émission obligataire convertible non-dilutive par Michelin  (5 janvier 2017)
  • Michelin North America annonce une augmentation générale de ses prix  (31 janvier 2017)
  • Le groupe Michelin relève les prix de ses pneumatiques en Europe afin de répercuter l'augmentation des coûts des matières premières  (3 février 2017)

La liste complète des Faits marquants de l'année 2016
est disponible sur le site Internet du Groupe : http://www.michelin.com/fre


Présentation et Conference call
Les résultats au 31 décembre 2016 seront commentés aux analystes et investisseurs lors d'une présentation en anglais, simultanément traduite en français ce jour (mardi 14 février 2017) à 11h, heure de Paris.

Webcast
La présentation sera diffusée en direct sur le site internet : www.michelin.com/fre

Conférence téléphonique
Veuillez composer à partir de 10h50 l'un des numéros suivants :

  • Depuis la France                              01 70 77 09 21 (en français)
  • Depuis la France                              01 70 77 09 37 (en anglais)
  • Depuis le Royaume-Uni                    (0) 207 107 1613 (en anglais)
  • Depuis l'Amérique du Nord                (+1) 866 907 5928 (en anglais)
  • Depuis le reste du monde                 +44 (0) 207 107 1613 (en anglais)

La présentation de l'information financière au 31 décembre 2016 (communiqué de presse, présentation, rapport d'activité 2016, chiffres-clés et états financiers consolidés au 31 décembre 2016) peut être consultée sur le site http://www.michelin.com/fre, ainsi que des informations pratiques relatives à cette conférence.

Calendrier

  • Information trimestrielle au 31 mars 2017 :

Jeudi 20 avril 2017 après Bourse

  • Ventes nettes et résultats au 30 juin 2017 :

Mardi 25 juillet 2017 après Bourse

Relations Investisseurs

 

Valérie Magloire
+33 (0) 1 78 76 45 37
+33 (0) 6 76 21 88 12 (mobile)
valerie.magloire@michelin.com

 

Matthieu Dewavrin
+33 (0) 4 73 32 18 02
+33 (0) 6 71 14 17 05 (mobile)
matthieu.dewavrin@michelin.com

 

Humbert de Feydeau
+33 (0) 4 73 32 68 39
+33 (0) 6 82 22 39 78 (mobile)
humbert.de-feydeau@michelin.com

 
Relations Presse

 

Corinne Meutey
            +33 (0) 1 78 76 45 27
            +33 (0) 6 08 00 13 85 (mobile)
corinne.meutey@michelin.com

 

 

Actionnaires Individuels
Jacques Engasser
            +33 (0) 4 73 98 59 08
jacques.engasser@michelin.com

 

AVERTISSEMENT

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com/fre.              
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.

HUG#2078401