Release details

2019-03-07 07:00 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

Elis - Résultats annuels 2018

 Résultats annuels 2018

Forte amélioration de la marge d'EBITDA, du résultat net et du free cash-flow, portée par le succès de l'intégration de Berendsen et la bonne performance des zones historiques d'Elis

  • Chiffre d'affaires record, marges d'EBITDA en amélioration dans toutes les zones géographiques et forte amélioration du résultat net courant
    • Chiffre d'affaires : 3 133,3m€ (+42,8% dont +2,6% de croissance organique et +2,4% de croissance organique pro forma)
    • EBITDA : 985,6m€ (31,5% du chiffre d'affaires)
    • Marge d'EBITDA en amélioration dans toutes les zones géographiques
    • Résultat net courant en hausse de plus de +40% à 224,3m€
  • Succès de l'intégration de Berendsen : amélioration de la rentabilité dans les zones géographiques concernées
    • Royaume-Uni & Irlande : ajustements d'effectifs, amélioration des indicateurs opérationnels et stabilisation du chiffre d'affaires au 4ème trimestre
    • Scandinavie : économies de frais de siège très significatives et accélération de la dynamique commerciale
    • Allemagne : bonne dynamique commerciale sur le Vêtement professionnel et fusion des opérations sur le Linge plat
  • Poursuite de la croissance externe et rationalisation du portefeuille de services
    • 7 nouvelles acquisitions annoncées en 2018, dont 3 en Allemagne
    • Processus de vente en cours pour l'activité Clinical Solutions, identifiée comme non stratégique
  • Amélioration de la génération de cash, investissements maitrisés et structure financière stable
    • Free cash-flow de 154m€, en nette progression par rapport à 2017
    • Investissements 2018 correspondant à 20% du chiffre d'affaires, dont environ 2% liés à la 2ème tranche du plan d'investissements de Berendsen
    • Maintien du levier d'endettement à 3,3x au 31 décembre 2018
  • Perspectives 2019
    • Croissance organique d'environ +3,0%
    • Marge d'EBITDA attendue entre 31,2% et 31,6% du chiffre d'affaires (hors impact IFRS 16), dans un contexte d'inflation des coûts de main d'oeuvre et d'énergie
    • Investissements équivalent à 20% du chiffre d'affaires
  • Proposition d'une distribution de 0,37€ par action, stable par rapport à l'exercice précédent
En millions d'euros 2018 2017
retraité1
Variation
Chiffre d'affaires2 3 133,3 2 193,6 +42,8%
EBITDA2 985,6 670,2 +47,1%
Marge d'EBITDA2 31,5% 30,6% +90pb
EBIT2 426,4 294,4 +44,8%
Résultat net consolidé 81,8 42,1 +94,3%
Résultat net courant2 224,3 159,7 +40,4%
Free cash-flow 153,7 (119,0) n/a

1 Cf. tableau de passage des retraitements des informations financières des exercices antérieurs en page 6.
2 Activités poursuivies.


Saint Cloud, le 7 mars 2019 - Elis, un prestataire multiservice international, qui fournit des solutions de location-entretien d'articles textiles, d'hygiène et de bien-être dans 28 pays en Europe et en Amérique latine, publie ce jour ses résultats pour l'année 2018. Les comptes ont été arrêtés par le Directoire et examinés par le Conseil de Surveillance le 6 mars 2019. Ils ont été audités et un rapport sans réserve a été émis par les Commissaires aux comptes.

A l'occasion de cette publication, Xavier Martiré, Président du directoire d'Elis, a déclaré :

 « 2018 a été pour Elis une année record en termes de chiffre d'affaires, qui atteint 3 133,3 millions d'euros, avec une accélération de la croissance organique au deuxième semestre. Comme attendu, notre marge d'EBITDA a progressé de 90pb à 31,5% du chiffre d'affaires, notamment grâce aux synergies réalisées dans le cadre de l'intégration de Berendsen et aux nouvelles améliorations de productivité dans les zones géographiques historiques d'Elis.

Dans toutes ses géographies, le Groupe a poursuivi sa stratégie avec succès. En France, la croissance organique est supérieure à 2% et la marge reste stable à 35% du chiffre d'affaires, malgré un effet négatif lié à l'augmentation d'un certain nombre de taxes opérationnelles. L'Amérique latine continue d'afficher de très bons résultats, avec une croissance organique de plus de 8% et une amélioration de marge de 270pb. Ces très bons chiffres sont tirés par le Brésil, où l'intégration de Lavebras est désormais terminée et les synergies annoncées atteintes. En Europe du Sud, l'activité a ralenti en Hôtellerie en Espagne mais la croissance organique de la région reste bien orientée ; la marge est également en amélioration.

Les progrès opérationnels réalisés dans le cadre de l'intégration de Berendsen sont également remarquables :

En Scandinavie, la rationalisation des coûts de structure centraux entraîne une amélioration de 240pb de la marge pro forma à plus de 37% du chiffre d'affaires, et les premiers tests de mise en place du modèle multiservices d'Elis contribuent à maintenir la croissance organique à plus de 3%.

Au Royaume-Uni, les mesures visant à améliorer la qualité de service en Hôtellerie ont permis de réduire les pertes de contrats et de remonter les prix. De la même manière, notre volonté de remettre les petits clients au coeur de la stratégie du pays a entraîné une réduction des pertes de clients en Vêtement professionnel, même si celles-ci restent importantes et génèrent un effet mix négatif sur la rentabilité du pays. La croissance organique de la zone Royaume-Uni & Irlande s'est améliorée tout au long de l'année et est repassée en territoire positif au 4ème trimestre. Nous estimons que la rentabilité intrinsèque de l'activité dans la région était toujours en repli en 2018, mais les ajustements de structure et les premières mesures industrielles mises en place ont permis d'améliorer la marge de 30pb en pro forma.

En Europe centrale, seule zone où Elis et Berendsen opéraient tous deux avant l'acquisition, les économies réalisées et les premières optimisations logistiques permettent d'améliorer la marge de 60pb en pro forma.

En 2018, le Groupe a également continué sa stratégie de consolidation de ses positions existantes avec
7 nouvelles acquisitions, renforçant ainsi la densité de son réseau. Cette poursuite du développement à l'international contribue depuis de nombreuses années à diversifier notre exposition géographique : la France représente aujourd'hui un tiers du chiffre d'affaires du Groupe, contre 70% il y a 3 ans.

Pour l'année 2019, nous attendons une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de 3%. Depuis le deuxième semestre 2018, nous faisons face à une augmentation inhabituelle d'un certain nombre de nos coûts de production, en particulier de notre masse salariale, en lien avec la forte augmentation du salaire minimum décidée dans certains pays, tels que l'Espagne ou le Royaume-Uni. Notre capacité à repasser le plus possible cette augmentation de notre base de coûts sera donc déterminante pour nos marges. A ce jour, nous visons une marge d'EBITDA entre 31,2% et 31,6% du chiffre d'affaires. »

Au premier semestre 2018, le Groupe a initié un processus de vente de son activité Clinical Solutions (présente uniquement au Royaume-Uni) et anticipe que cette vente interviendra dans les 6 prochains mois. Sauf mention contraire, les chiffres présentés dans ce communiqué excluent donc l'activité Clinical Solutions pour 2017 et 2018.

Chiffre d'affaires

Comme annoncé le 30 janvier 2019, le chiffre d'affaires du Groupe pour l'année 2018 est en croissance de plus de +42,8%, à 3,1 milliards d'euros. La croissance organique est de +2,6% et la croissance organique pro forma de +2,4%.

Cette croissance organique 2018 reflète une performance solide des zones historiques d'Elis et la bonne intégration des pays Berendsen, avec une accélération de la croissance organique pro forma du Groupe au 2ème semestre.

En France, la croissance est supérieure à +2% malgré l'impact du mouvement des Gilets Jaunes sur le mois de décembre. En Europe du Sud, la croissance reste supérieure à +3% en dépit du ralentissement marqué de l'activité hôtelière en Espagne durant l'été. Dans les géographies Berendsen, la Scandinavie poursuit sa bonne dynamique avec une croissance organique de plus de +3%. Au Royaume-Uni, les mesures mises en place visant à améliorer la qualité de service ont porté leurs fruits et ont permis de réduire les pertes de contrats et de remonter les prix. La tendance s'est améliorée tout au long de l'année, avec une croissance organique légèrement positive au 4ème trimestre, contre -3% il y a un an. En Europe Centrale, seule zone où Elis et Berendsen opéraient tous deux avant l'acquisition, la croissance est de +2%. La croissance est forte en Pologne et aux Pays-Bas, et demeure plus limitée en Allemagne et en Suisse, même si nous y notons une évolution encourageante au 2ème semestre. Enfin, l'Amérique latine affiche une croissance organique de plus de +8%. Le marché reste particulièrement dynamique malgré l'inflation en baisse au Brésil, et nous continuons d'ouvrir le marché dans ces pays à fort potentiel de croissance.

EBITDA pro forma de l'acquisition de Berendsen (comme si Berendsen avait été consolidé au 1er janvier 2017)

En millions d'euros 2018 2017 pro forma Var.

 
  S1 S2 Total S1 S2 Total S1 S2 17/18
France 171,1 190,9 362,0 166,9 186,8 353,7 +2,5% +2,2% +2,4%
En % du chiffre d'affaires 33,8% 36,2% 35,0% 33,7% 36,2% 35,0% +10pb +3pb -
Europe centrale 98,7 111,2 209,9 95,1 98,2 193,3 +3,9% +13,2% +8,6%
En % du chiffre d'affaires 29,9% 31,5% 30,6% 29,5% 30,3% 30,0% +35pb +117pb +60pb
Scandinavie & Eur. de l'Est 87,6 93,4 181,0 82,9 86,6 169,5 +5,7% +7,9% +6,8%
En % du chiffre d'affaires 36,4% 38,4% 37,4% 34,5% 35,5% 35,0% +190pb +292pb +240pb
Royaume-Uni & Irlande 52,9 52,4 105,3 52,8 53,5 106,3 +0,3% -2,1% -0,9%
En % du chiffre d'affaires 26,8% 26,1% 26,4% 25,7% 26,4% 26,1% +115pb -35pb +30pb
Europe du Sud 32,5 38,5 71,0 30,7 37,2 67,9 +5,9% +3,5% +4,6%
En % du chiffre d'affaires 25,6% 27,3% 26,4% 24,8% 27,5% 26,2% +80pb -22pb +30pb
Amérique latine 32,2 34,5 66,7 20,0 33,6 53,7 +61,1% +2,7% +24,4%
En % du chiffre d'affaires 25,6% 28,2% 26,9% 22,8% 25,2% 24,2% +280pb +303pb +270pb
Autres (6,0) (4,3) (10,3) (13,3) 4,6 (8,7) -55,0% -193,5% +18,4%
Total 469,1 516,5 985,6 435,0 500,6 935,7 +7,8% +3,2% +5,3%
En % du chiffre d'affaires 30,6% 32,3% 31,5% 29,4% 32,1% 30,8% +125pb +20pb +70pb

Les taux de marge et les variations sont calculés sur la base des valeurs exactes.
« Autres » inclut les Entités Manufacturières et les Holdings.

En 2018, l'EBITDA du Groupe est en forte augmentation de +47,1% à 985,6m€, tiré par l'acquisition de Berendsen. La marge d'EBITDA est en hausse de 90pb, et en hausse dans toutes les zones géographiques du Groupe.

France

En 2018, la marge d'EBITDA est stable à 35,0% du chiffre d'affaires, avec un environnement de prix légèrement plus favorable, mais marqué par la hausse d'un certain nombre de taxes (CICE, taxes sur le traitement des eaux usées, taxes sur le prix de l'essence, etc.).

Europe centrale

En 2018, la marge d'EBITDA augmente de 60pb en pro forma, à 30,6% du chiffre d'affaires. Cette augmentation s'explique principalement par les économies réalisées sur les coûts de structure relatifs à Berendsen et par les premières économies de coûts logistiques réalisées grâce aux premiers déploiements de l'approche multi-service d'Elis, notamment aux Pays-Bas.

Scandinavie & Europe de l'Est

En 2018, la marge d'EBITDA s'améliore de 240pb en pro forma, à 37,4% du chiffre d'affaires. Cette augmentation traduit d'une part, les économies de coûts centraux de Berendsen, qui étaient très largement portés par cette région, et d'autre part, les rationalisations qui ont été réalisées localement.

Royaume-Uni & Irlande

En 2018, la marge d'EBITDA s'améliore de 30pb en pro forma. Cette tendance illustre le bon déroulement de l'intégration de Berendsen au Royaume-Uni, d'autant que certains postes de coûts comme les salaires sont en forte hausse (augmentation du salaire minimum de +4,4% en avril 2018 et de +6,6% en 2017), ainsi que l'énergie (notamment le gaz naturel).

En Hôtellerie, l'amélioration de la qualité de service a permis d'augmenter les prix. Sur le segment du Vêtement professionnel, l'attention est portée au suivi commercial et à la rétention des clients. Le taux de perte y est en amélioration mais reste néanmoins élevé, créant un effet mix négatif (la marge en Hôtellerie est nettement inférieure à la marge en Vêtement professionnel).

Europe du Sud

En 2018, la marge d'EBITDA de la région est en amélioration d'environ 30pb à 26,4% du chiffre d'affaires. Cette légère amélioration s'explique par des gains de productivité dans la région et par le succès de l'intégration d'Indusal, compensés par une dynamique de prix moins bonne sur le périmètre Indusal que sur le périmètre historique d'Elis.

Amérique latine

En 2018, la marge d'EBITDA est en amélioration de près de 270pb à 26,9% du chiffre d'affaires. Cette amélioration est liée à la réalisation des synergies dans le cadre de l'intégration de Lavebras, désormais finalisée, ainsi qu'à de nouveaux gains de productivité dans la région.

Tableau de passage de l'EBITDA au résultat net

En millions d'euros 2018 2017 retraité
EBITDA 985,6 670,2
En % du chiffre d'affaires 31,5% 30,6%
Dotations aux amortissements (559,2) (375,8)
EBIT 426,4 294,4
En % du chiffre d'affaires 13,6% 13,4%
Résultat opérationnel avant autres produits et charges et
avant dotation aux amortissements des relations clientèle
407,5 284,2
En % du chiffre d'affaires 13,0% 13,0%
Dotation aux amortissements des relations clientèle (112,5) (79,1)
Autres produits et charges opérationnels (49,8) (89,0)
Résultat financier (110,5) (59,8)
Résultat avant impôts 134,7 56,4
Charge d'impôt (51,7) (13,6)
Résultat net 83,0 42,8
Résultat net consolidé1 81,8 42,1
Résultat net courant2 224,3 159,7

Les taux de marge sont calculés sur la base des valeurs exactes.
1 Avec l'activité Clinical Solutions.
2 Un tableau de passage entre résultat net et résultat net courant est présenté en page 5.

EBIT

En pourcentage du chiffre d'affaires, l'EBIT est en hausse de 20pb en 2018, impacté notamment par la revalorisation des actifs de Lavebras et de Berendsen dans le cadre de l'allocation des écarts d'acquisition.

Résultat opérationnel avant autres produits et charges et avant dotation aux amortissements des relations clientèle

En pourcentage du chiffre d'affaires, le résultat opérationnel avant autres produits et charges et avant dotation aux amortissements des relations clientèle est stable en 2018.

La dotation aux amortissements des relations clientèle relève pour l'essentiel de l'affectation de l'écart d'acquisition de Berendsen. En 2017 la dotation des amortissements des relations clientèle était principalement liée à des actifs reconnus en 2007, dont l'amortissement s'est achevé en octobre 2018.

Résultat financier

En 2018, la charge financière augmente de 50,7m€ par rapport à 2017. Cette hausse s'explique notamment par l'augmentation de la dette brute en lien avec l'acquisition de Berendsen et par un effet de change positif d'environ 20m€ constaté en 2017, lié au remboursement anticipé des emprunts USPP souscrits antérieurement par Berendsen.


Résultat net

Le résultat net ressort à 83,0m€ en 2018, en augmentation de +93,9% comparé à 2017.

Tableau de passage du résultat net au résultat net courant

En millions d'euros 2018 2017 retraité
Résultat net 83,0 42,8
Dotation aux amortissements des relations clientèle1 86,6 57,6
Charge IFRS 21 15,6 8,1
Amortissement accéléré des frais d'émission du prêt relais1 2,6 -
Autres charges et produits (non courant)1 comprenant : 36,4 51,2
Frais de restructuration liés à l'acquisition de Berendsen1 17,4 23,3
Frais de restructuration liés à l'acquisition d'Indusal1 - 3,0
Frais de restructuration liés à l'acquisition de Lavebras1 - 3,8
Coûts liés aux acquisitions de Berendsen, Indusal et Lavebras1 22,3 21,1
Résultat net courant 224,3 159,7

1 Net de l'effet impôt.

Le résultat net courant ressort à 224,3m€ en 2018, en augmentation de +40,4% par rapport à 2017.

Tableau de flux de trésorerie

En millions d'euros 2018 2017 retraité
EBITDA 985,6 670,2
Eléments exceptionnels (31,9) (50,1)
Frais d'acquisitions (4,4) (27,3)
Variation de provisions (3,6) 0,7
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 945,7 593,4
Investissements nets (644,3) (480,2)
Variation du besoin en fonds de roulement (15,8) (118,4)
Intérêts financiers nets versés (55,2) (60,5)
Impôts versés (76,7) (53,3)
Free cash-flow 153,7 (119,0)
Acquisitions de filiales (62,2) (1 362,9)
Variation provenant des sociétés acquises/cédées (12,7) (687,2)
Autres flux liés aux opérations de financement (26,4) 17,4
Dividendes, augmentation de capital et actions propres (81,6) 456,6
Autres (41,9) 12,8
Variation de la dette nette (71,1) (1 682,3)
Dette nette ajustée fin de période 3 378,4 3 296,6

Investissements

En 2018, les investissements du Groupe ressortent à 20,1% du chiffre d'affaires (en prenant en compte le chiffre d'affaires de Clinical Solutions dans le calcul du ratio), contre 21,7% du chiffre d'affaires sur la même période l'année précédente. Ils comprennent les investissements en linge, les investissements industriels, ainsi que des investissements supplémentaires (principalement industriels) réalisés dans le cadre de l'acquisition de Berendsen, comme annoncé l'année dernière.

Free cash-flow

En 2018 le free cash-flow ressort à 153,7m€, en amélioration de +272,7m€.

Endettement financier net ajusté

L'endettement financier net ajusté du Groupe au 31 décembre 2018 est de 3 378,4m€. Le levier d'endettement (Dette nette ajustée / EBITDA proforma des acquisitions réalisées pendant l'année et après synergies) s'élève à 3,3 fois.

 Distribution au titre de l'exercice 2018

Lors de l'Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 23 mai 2019, le Conseil de Surveillance recommandera une distribution de 0,37€ par action au titre de l'exercice 2018, stable par rapport à l'exercice précédent.

Tableau de passage des retraitements des informations financières des exercices antérieurs

En millions d'euros 2017
publié
IFRS 3 IFRS 5 2017 retraité
Chiffre d'affaires 2 214,9 - (21,4) 2 193,6
EBITDA 670,0 1,7 (1,5) 670,2
Dotation aux amortissements (371,3) (5,1) 0,7 (375,8)
EBIT 298,6 (3,4) (0,8) 294,4
Dotations aux amortissements des relations clientèle (54,2) (24,9) - (79,1)
Autres produits et charges opérationnels (89,9) (1,0) 1,8 (89,0)
Charge d'impôt (17,9) 4,7 (0,4) (13,6)
Résultat net consolidé 66,8 (24,6) - 42,1

Définitions financières

  • La croissance organique du chiffre d'affaires (produits de l'activité ordinaire) du Groupe est calculée en excluant (i) les effets des changements de périmètre de consolidation des « acquisitions importantes » et des « cessions importantes » (telles que définies dans le Document de Base) réalisées pendant chacune des périodes comparées ainsi que (ii) l'effet de la variation des taux de change.
  • L'EBITDA est défini comme l'EBIT, avant dotations aux amortissements nets de la quote-part de subvention virée au compte de résultat.
  • Le taux de marge est défini comme l'EBITDA divisé par le chiffre d'affaires.
  • L'EBIT est défini comme le bénéfice net (ou la perte nette) avant résultat financier, charge d'impôt, quote-part dans le résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, amortissement des relations clientèle, pertes de valeur sur écarts d'acquisition, autres produits et charges opérationnels, frais financiers divers (services bancaires comptabilisés dans le résultat opérationnel) et charges IFRS 2 (paiements fondés sur des actions).
  • Le free cash-flow est défini comme l'EBITDA moins ses éléments non cash et diminué de la variation de besoin en fonds de roulement, des achats de linge, des investissements industriels (nets des cessions), de l'impôt payé et des intérêts financiers payés.
  • La notion d'Endettement net financier ajusté utilisée par le Groupe est constituée de la somme des dettes financières non courantes, des dettes financières courantes et de la trésorerie et équivalents de trésorerie ajustée des frais d'émission d'emprunts capitalisés restants à amortir selon la méthode du taux d'intérêt effectif, et du compte courant bloqué de participation.
  • Les chiffres présentés en « pro forma » sont retraités de Berendsen, comme si l'intégration de Berendsen avait eu lieu au 1er janvier 2017 afin de prendre en compte l'effet année pleine de l'acquisition en 2017.

Etats financiers consolidés

Les états financiers consolidés de l'année 2018 sont disponibles dans la section « Information financière » du site Relations Investisseurs d'Elis : http://www.corporate-elis.com/relations-investisseurs

Répartition géographique

  • France
  • Europe centrale : Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Pologne, Belgique, Autriche, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Luxembourg
  • Scandinavie & Europe de l'Est : Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Lettonie, Estonie, Lituanie, Russie
  • Royaume-Uni & Irlande
  • Europe du Sud : Espagne & Andorre, Portugal, Italie
  • Amérique latine : Brésil, Chili, Colombie

Présentation des résultats annuels 2018 (en anglais)

Date :
Jeudi 7 mars 2019 - 8h30 heure de Londres (9h30 heure de Paris)

Lieu :
Four Seasons Trinity Square, 10 Trinity Square, London EC3N 4AJ

Lien Webcast :
https://event.on24.com/wcc/r/1948884-1/C8EEF7405882D42A18427D0B7DB6D457?partnerref=rss-events

Présentation investisseurs :
Une présentation investisseurs sera mise en ligne à 9h15 heure de Paris, dans la section « Autres publications » du site corporate Elis : http://www.corporate-elis.com/relations-investisseurs

Déclarations de nature prévisionnelle

Ce document peut contenir des éléments relatifs aux perspectives du Groupe Elis. Ces perspectives sont fondées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par le Groupe Elis à la date du présent communiqué. Ces données et hypothèses sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et fiscal ou en fonction d'autres facteurs dont le Groupe Elis n'aurait pas eu connaissance à la date du présent communiqué. En outre, la matérialisation de certains risques décrits au chapitre 2 « Facteurs de risques et politique d'assurance » du Document de Référence pourrait avoir un impact sur les activités, la situation financière, les résultats ou les perspectives du Groupe Elis et donc remettre en cause ces perspectives. Par ailleurs, la réalisation des perspectives suppose le succès de la stratégie du Groupe Elis. Le Groupe Elis ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie quant à la réalisation des perspectives pouvant figurer ci-dessus.

Prochaines informations

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 : 2 mai 2019 (après bourse)

Contact

Nicolas Buron, Directeur des Relations Investisseurs - Tél : + 33 (0)1 75 49 98 30 - nicolas.buron@elis.com

Audrey Bourgeois, Relations Investisseurs - Tél : + 33 (0)1 75 49 96 25 - audrey.bourgeois@elis.com

HUG#2237615