Release details

2018-11-15 07:30 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

BOUYGUES : Résultats des neuf premiers mois 2018

Communiqué de presse - Paris - 7h30

Résultats des neuf premiers mois 2018

  • Très bonnes performances commerciales dans toutes les activités
  • Forte croissance des résultats de Bouygues Telecom
  • Résultat net en hausse sur un an  
  • Confirmation des perspectives publiées le 18 octobre
     

Les comptes consolidés intermédiaires au 30 septembre 2018 sont présentés comparativement avec les états au 30 septembre 2017 qui ont été retraités pour tenir compte de l'adoption au 1er janvier 2018 de la norme IFRS 15.

CHIFFRES CLÉS (millions d'euros) 9M 2017
Retraité
9M 2018 Variation
Chiffre d'affaires 23 752 25 219 +6 %a
Résultat opérationnel courant 933 820 -113 M€
Résultat opérationnel 1 015b 1 018c +3 M€
Résultat net part du Groupe 689 772 +83 M€
       
Endettement financier net (-) / Excédent financier net (+) au 30 septembre (3 707) (5 498) -1 791 M€

(a) +4 % à périmètre et change constants
(b) Dont des charges non courantes de 17 M€ chez TF1 et 5 M€ chez Colas et 105 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom
(c) Dont des charges non courantes de 16 M€ chez TF1 et 214 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom               

Les neuf premiers mois de 2018 sont marqués par :

  • De très bonnes performances commerciales dans toutes les activités :
    • Chez Bouygues Telecom, gain de 452 000 nouveaux clients Forfait Mobile hors MtoM et de 201 000 nouveaux clients FTTH sur les neuf premiers mois de 2018 (respectivement 199 000 et 76 000 nouveaux clients au troisième trimestre 2018) ;
    • Un carnet de commandes des activités de construction à un niveau record de 33,8 milliards d'euros à fin septembre 2018, en progression de 13 % et de 15 % à change constant sur un an ;
    • Un chiffre d'affaires publicitaire TV de TF1 en hausse de 7% sur le troisième trimestre et de 2,5% sur les neuf premiers mois de 2018.

  • La forte croissance des résultats de Bouygues Telecom :
    • Hausse de 6,5 % du chiffre d'affaires total et de 5 % du chiffre d'affaires Services sur un an dans un marché particulièrement concurrentiel ;
    • Marge d'EBITDA de 29,4 % aux neuf premiers mois de 2018, en progression de 2,7 points par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

Le résultat opérationnel courant du Groupe sur les neuf premiers mois de 2018 est de 820 millions d'euros contre 933 millions d'euros sur la même période de l'an dernier. Il s'explique par :
- la hausse significative de la profitabilité de Bouygues Telecom et les bons résultats de TF1 en dépit des coûts de diffusion de la Coupe du Monde de football ; 
- la baisse du résultat opérationnel courant des activités de construction pénalisé par des difficultés dans la finalisation de trois projets chez Bouygues Energies et Services et dans les activités de spécialités en France chez Colas (grèves à la SNCF impactant Colas Rail et coûts additionnels pour livrer un chantier de pipeline).   
Le résultat opérationnel courant du Groupe intègre par ailleurs 16 millions d'euros de coûts liés aux acquisitions du Groupe (frais d'acquisition et allocation du prix d'acquisition[1]).

Le résultat opérationnel du Groupe est stable à 1 018 millions d'euros contre 1 015 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2017. Il intègre 198 millions d'euros de résultats non courants dont, chez Bouygues Telecom, 110 millions d'euros liés à l'annulation de charges à payer antérieures à 2018 sur les redevances des fréquences 1800 MHz et 120 millions d'euros liés à la plus-value de cessions de sites à Cellnex.

Enfin, le résultat net part du Groupe des neuf premiers mois de 2018 ressort à 772 millions d'euros, en hausse de 83 millions d'euros sur un an.

[1] Amortissement des immobilisations incorporelles reconnues dans la cadre de l'allocation du prix d'acquisition

Perspectives

Les perspectives annoncées dans le communiqué de presse du 18 octobre 2018 sont confirmées.

En 2018, le Groupe anticipe un résultat opérationnel courant stable ou en légère baisse par rapport à 2017.

  • Pour les activités de construction, le résultat opérationnel courant[2] et la marge opérationnelle courante2 sont attendus en baisse en 2018 par rapport à 2017 (quelques dizaines de points de base pour la marge opérationnelle courante). Le Groupe est confiant dans les atouts et le bon positionnement de ses activités de construction dans un marché caractérisé par une forte demande à l'échelle mondiale sur le long terme.
  • TF1 a confirmé ses objectifs lors de la présentation de ses résultats le 30 octobre dernier. En 2018, TF1 attend une progression de sa marge opérationnelle courante par rapport à 2017, hors événements sportifs majeurs.
  • Bouygues Telecom poursuit sa dynamique de croissance rentable pour atteindre son objectif de 300 millions d'euros de cash-flow libre en 2019. En 2018, le chiffre d'affaires Services est attendu en croissance de plus de 3 % comparé à 2017, la marge d'EBITDA/chiffre d'affaires Services devrait être supérieure à celle de 2017 et les investissements bruts devraient s'élever à 1,2 milliard d'euros environ.

[2] Hors plus-value de 28 M€ en 2017 au titre de la cession de 50 % de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉs DE CONSTRUCTION

Le carnet de commandes des activités de construction à fin septembre 2018 s'établit à un niveau record de 33,8 milliards d'euros, en augmentation de 13 % par rapport à fin septembre 2017 et de 15 % à change constant. Le carnet offre par ailleurs une grande visibilité. A titre d'exemple, chez Bouygues Construction, près de la moitié des projets pris en commandes au 30 septembre 2018 doivent être réalisés dans plus de deux ans (contre 41% à fin septembre 2013 et 35 % à fin septembre 2008).

En France, la dynamique commerciale est bonne avec un carnet de commandes des activités de construction de 15,2 milliards d'euros au 30 septembre 2018, en hausse de 5 % par rapport au 30 septembre 2017.
Le carnet de commandes de Bouygues Construction à fin septembre 2018 ressort à 9,4 milliards d'euros, en progression de 8 % sur un an. Au troisième trimestre 2018, il intègre le projet CO'Met à Orléans (palais des congrès, salle sportive et parc d'exposition) pour un montant de 107 millions d'euros ainsi que l'opération de rénovation du 17 boulevard Morland à Paris pour 146 millions d'euros.  
Bouygues Immobilier voit son carnet de commandes progresser de 1 % sur un an à 2,4 milliards d'euros au 30 septembre 2018.
Enfin, le carnet de commandes de Colas s'élève à 3,4 milliards d'euros, en augmentation de 3 % par rapport au 30 septembre 2017, porté par la croissance du marché de la Route et des commandes dans le ferroviaire. Colas a notamment gagné le marché voie ferrée, caténaire et équipement linéaire de la ligne 15 Sud - Est du Grand Paris pour un montant de 108 millions d'euros.

À l'international, le Groupe, bien positionné sur des marchés porteurs, enregistre de bonnes performances commerciales. Le carnet de commandes s'établit à 18,5 milliards d'euros au 30 septembre 2018, en hausse de 20 % sur un an et de 24 % à change constant (+20 % à change constant et hors Miller McAsphalt). Bouygues Construction a remporté plusieurs contrats tels que la construction du laboratoire de physique de l'université de Cambridge au Royaume-Uni pour 281 millions d'euros et celle du tunnel WestConnex en Australie pour environ 650 millions d'euros.
À fin septembre 2018, la part de l'international représente 59 % du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas, contre 56 % à fin septembre 2017.

Le chiffre d'affaires des activités de construction s'établit à 19,7 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2018, en hausse de 6 % par rapport aux neufs premiers mois de 2017. A périmètre et change constants, il augmente de 4 %.
Le résultat opérationnel courant s'élève à 406 millions d'euros contre 579 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2017.

Sur les neuf premiers mois de 2018, le résultat opérationnel courant de Bouygues Immobilier progresse de 17 millions d'euros et la marge opérationnelle courante de 0,9 point à 6,5 %, hors effet de la cession de Nextdoor[3] (28 millions d'euros au troisième trimestre 2017).

Chez Bouygues Construction, les activités de Bâtiments et Travaux publics ont réalisé une très bonne performance sur les neuf premiers mois de 2018, avec une marge de 4,1 % en hausse de 0,4 point sur un an. Au global, le résultat opérationnel courant est en baisse de 138 millions d'euros sur un an en raison de la finalisation difficile de trois projets en Irlande et au Royaume-Uni dans l'activité Energies et Services.

Colas a enregistré de bons résultats dans son activité Route France métropole, qui affiche une marge opérationnelle courante en hausse de 0,4 point sur les neuf premiers mois de 2018 par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Mais Colas a connu des difficultés dans ses activités de Spécialités en France avec les grèves à la SNCF dans le Ferroviaire et les coûts additionnels sur la livraison d'un chantier de pipeline. Le résultat opérationnel courant de Colas ressort ainsi en baisse de 24 millions d'euros par rapport à la même période de 2017.

[3] Cession de 50 % de Nextdoor et réévaluation de la participation conservée

 

TF1

Sur les neuf premiers mois de 2018, la part d'audience de TF1 progresse de 0,4 point sur chacune des cibles commerciales et atteint respectivement 32,4% sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats et 29,2% sur les individus âgés de 25 à 49 ans.

Le chiffre d'affaires de TF1 ressort à 1 576 millions d'euros, en hausse de 7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Cette croissance reflète la bonne performance du chiffre d'affaires publicitaire liée au succès de la Coupe du Monde de football et à la programmation de rentrée. Elle s'explique également par l'impact positif de la commercialisation de l'offre TF1 Premium et la stratégie de diversification qui commence à porter ses fruits avec notamment la consolidation des activités du pôle digital.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 124 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2018, en hausse de 8 millions d'euros sur un an, traduisant d'une part l'intégration de nouvelles sources de revenus et d'autre part la capacité du Groupe à adapter sa structure de coûts pour optimiser sa rentabilité. La marge opérationnelle courante est stable sur un an à 7,9 %. Hors coût de la Coupe du Monde, elle ressort à 12,4 %.

Le résultat opérationnel s'élève à 108 millions d'euros aux neuf mois 2018, en hausse de 9 millions d'euros sur un an, après la prise en compte de 16 millions d'euros de charges non courantes, correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios.

BOUYGUES TELECOM

Sur les neuf premiers mois de 2018, la très bonne dynamique commerciale de Bouygues Telecom se poursuit et l'opérateur affiche une croissance soutenue de ses résultats financiers.

Le parc Mobile est en hausse de 1,4 million de clients sur les neuf premiers mois de 2018, dont 475 000 au troisième trimestre, pour un parc Mobile total de 15,8 millions de clients à fin septembre 2018. Le parc Forfait Mobile hors MtoM s'élève à 10,8 millions de clients avec 452 000 nouveaux clients sur les neuf premiers mois de 2018, dont 199 000 au troisième trimestre 2018.
Selon l'enquête 2018 de l'Arcep[4], Bouygues Telecom est ressorti numéro 1 en zone rurale pour les services voix, SMS et data, et numéro 2 en moyenne en France, grâce à la qualité de son réseau Mobile et de sa couverture. En zone moins dense, 87 % du réseau mutualisé est d'ores et déjà déployé à fin septembre 2018 (95 % prévu à fin 2018). En zone très dense, la densification du réseau se poursuit avec l'ajout de 2 000 sites additionnels d'ici 2022. Ainsi, à fin septembre 2018, 98 % de la population est couverte en 4G. A la fin de l'année, l'objectif est de couvrir 99% de la population. 

Dans le Fixe, Bouygues Telecom a gagné 162 000 clients sur les neuf premiers mois de l'année, dont 71 000 au troisième trimestre pour un parc Fixe total de 3,6 millions de clients à fin septembre 2018. Cette croissance a été portée par le FTTH avec 201 000 nouveaux clients aux neuf premiers mois de 2018, dont 76 000 clients au troisième trimestre 2018. Au 30 septembre 2018, le parc de clients FTTH s'élève à 467 000 clients. 

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom s'établit à 3 934 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2018, en hausse de 6,5 % sur un an. Le chiffre d'affaires Services progresse de 5 % à 3 172 millions d'euros dans un marché à forte intensité concurrentielle. Cette croissance traduit notamment l'impact positif du lancement de nouvelles gammes d'offres Fixe et Mobile au deuxième trimestre 2018.

L'EBITDA s'élève à 931 millions d'euros, en augmentation de 15 % par rapport aux neuf premiers mois de 2017. La marge d'EBITDA est de 29,4 %, en hausse de 2,7 points sur un an. Hors impact de l'annulation des charges à payer liées aux fréquences 1800 MHz, la marge d'EBITDA ressort en hausse de 2,1 points sur un an.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 314 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en progression de 19 % sur un an.

Le résultat opérationnel s'élève à 528 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2018, en amélioration de 44 % sur un an. Il intègre 120 millions de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites à Cellnex et 110 millions d'euros liés à l'annulation de charges à payer sur les redevances des fréquences 1800 MHz au titre des exercices antérieurs à 2018.

Les investissements bruts s'élèvent à 920 millions d'euros, en ligne avec le montant d'investissements bruts prévu pour 2018 de 1,2 milliard d'euros.

Comme annoncé le 25 octobre, Bouygues Telecom Entreprises est, par ailleurs, entrée en négociations exclusives en vue d'acquérir Keyyo Communications (société cotée sur Euronext Growth Paris) conformément à sa stratégie d'augmenter sa part de marché Fixe et Mobile sur le secteur à forte croissance des PME. La finalisation de l'opération est soumise aux conditions usuelles et le règlement-livraison de l'offre publique est attendu au cours du premier semestre 2019.

[4] Source : 19ème enquête annuelle d'évaluation de la qualité de service des opérateurs mobiles métropolitains par l'ARCEP, publiée le 17/10/2018

Alstom

Comme annoncé le 14 novembre, sur les neuf premiers mois de 2018, la contribution d'Alstom au résultat net du Groupe s'élève à 230 millions d'euros, contre une contribution de 105 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2017.

 

SITUATION FINANCIÈRE

Le Groupe maintient une situation financière solide.

L'endettement net s'élève à 5,5 milliards d'euros au 30 septembre 2018 contre 3,7 milliards d'euros au 30 septembre 2017 et 1,9 milliard d'euros au 31 décembre 2017. Son évolution reflète d'une part les récentes acquisitions (dont Miller McAsphalt, aufeminin et Alpiq Engineering Services) et d'autre part, par rapport à fin 2017, la saisonnalité habituelle.

Rappel des ÉvÉnements significatifs depuis le 30 juin 2018 :

  • 5 juillet 2018 : Bouygues Construction finalise l'acquisition de la societe AW Edwards, acteur indépendant bien établi sur le marché australien, et spécialisé dans le secteur du bâtiment
     
  • 9 juillet 2018 : Inauguration de Green Office Quartz à Issy-les-Moulineaux, siège social de Colas réalisé par Bouygues Immobilier
     
  • 11 juillet 2018 : Colas renforce son activité granulats dans la région des Pays de la Loire
     
  • 30 août 2018 : Bouygues Construction est choisie pour rénover le 17 boulevard Morland, l'un des sites emblématiques de « Réinventer Paris »
     
  • 20 septembre 2018 : L'Opérateur de Transport de Wallonie (OTW) a désigné le groupement Tram'Ardent (comprenant notamment Colas Projects, Colas Belgium et Colas Rail Belgium) attributaire pressenti du contrat de partenariat public-privé (PPP) pour la conception, le financement, la construction et la maintenance de la première ligne de tramway de Liège.
     
  • 8 octobre 2018 : A l'occasion du Congrès de l'Union sociale pour l'Habitat (USH), Bouygues Construction présente Wizom, son offre de solutions pour le logement, structurée à l'échelle de toutes ses filiales bâtiment et imaginée pour répondre à l'ensemble des enjeux de l'habitat de demain.
     
  • 10 octobre 2018 : TF1 finalise l'acquisition de Doctissimo aupres du groupe Lagardère
     
  • 17 octobre 2018 : L'université de Cambridge choisit Bouygues Construction pour construire le laboratoire de physique Cavendish III
     
  • 9 novembre 2018 : Olivier Roussat et Richard Viel nommés respectivement Président du Conseil d'Administration et Directeur Général de Bouygues Telecom
     
  • 12 novembre 2018 : TF1 annonce l'acquisition de gamned!
     
  • 15 novembre 2018 : Bouygues Construction a été choisie pour réaliser la liaison autoroutière Westconnex en Australie
 
PROCHAIN RENDEZ-VOUS FINANCIER :
  • 21 février 2019 : résultats annuels 2018 (7h30 CET)
 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis. Retrouvez l'intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :
INVESTORS@bouygues.com · Tél : +33 (0)1 44 20 10 79

CONTACT PRESSE :
presse@bouygues.com · Tél : +33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA · 32 avenue Hoche · F-75378 Paris CEDEX 08 · www.bouygues.com      

ACTIVITÉ COMMERCIALE des neufs premiers mois de 2018

CARNET DE COMMANDES
DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION
(millions d'euros)
Fin septembre  
2017 Retraité 2018 Variation
Bouygues Construction 19 669 22 518 +14 %
Bouygues Immobilier 2 602 2 567 -1 %
Colas 7 666 8 688 +13 %
Total 29 937 33 773 +13 %

BOUYGUES CONSTRUCTION
PRISES DE COMMANDES
(millions d'euros)
9 mois  
2017 2018 Variation
France 4 151 4 365 +5 %
International 3 938 5 816 +48 %
Total 8 089 10 181 +26 %

BOUYGUES IMMOBILIER
RÉSERVATIONS
(millions d'euros)
9 mois  
2017 2018 Variation
Logement 1 717 1 527 -11 %
Immobilier d'entreprise 194 218 +12 %
Total 1 911 1 745 -9 %

COLAS
CARNET DE COMMANDES
(millions d'euros)
Fin septembre  
2017 2018 Variation
France métropolitaine 3 290 3 395 +3 %
International et Outre-Mer 4 376 5 293 +21 %
Total  7 666  8 688 +13 %

TF1
PART D'AUDIENCEa
Fin septembre  
2017 2018 Variation
Total 32,0 % 32,4 % +0,4 pt

(a) Source Médiamétrie - Femmes de moins de 50 ans responsables des achats


BOUYGUES TELECOM
PARC CLIENTS (en milliers)
 
Fin déc. 2017 Fin septembre 2018 Variation
Parc clients Mobile hors MtoM 10 998 11 343 +345
Parc forfait Mobile hors MtoM 10 317 10 769 +452
Parc total Mobile 14 387 15 764 +1 377
Parc total Fixe 3 442 3 604 +162

PERFORMANCE FINANCIÈRE des neuf premiers mois de 2018

     
COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RESUMÉ (millions d'euros) 9M 2017 retraité 9M 2018 Variation
Chiffre d'affaires 23 752 25 219 +6%a
Résultat opérationnel courant 933 820 -113 M€
Autres produits et charges opérationnels 82b 198 c +116 M€
Résultat opérationnel 1 015 1 018 +3 M€
Coût de l'endettement financier net (170) (163) +7 M€
Autres produits et charges financiers 12 25 +13 M€
Impôt (239) (266) -27 M€
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées 151 253 +102 M€
dont Alstom 105 230 +125 M€
Résultat net des activités poursuivies 769 867 +98 M€
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (80) (95) -15 M€
Résultat net part du Groupe 689 772 +83 M€

(a) +4 % à périmètre et change constants
(b) Dont des charges non courantes de 17 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios, 5 M€ chez Colas liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de Dunkerque et 105 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 144 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites et 48 M€ de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau)
(c) Dont des charges non courantes de 16 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et 214 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 120 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites, 110 M€ liés à l'annulation de charges à payer sur les redevances des fréquences 1800 MHz antérieures à 2018 et 28 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)



     
CALCUL DE L'EBITDA (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Résultat opérationnel courant 933 820 -113 M€
Dotations nettes aux amortissements 1 135 1 244 +109 M€
Dotations aux provisions et dépréciations nettes de reprises utilisées 76 112 +36 M€
Reprise de provisions et dépréciations non utilisées et autres (247) (252) -5 M€
EBITDA 1 897 1 924 +27 M€

           
CHIFFRE D'AFFAIRES DES ACTIVITÉS (millions d'euros) 9M  2017
Retraité
9M 2018 Variation Effet change Effet périmètre A
PCC
Activités de constructiona 18 628 19 736 +5,9 % +2,2 % -4,2 % +3,9 %
dont Bouygues Construction 8 521 8 589 +0,8 % +2,6 % -0,7 % +2,7 %
dont Bouygues Immobilier 1 695 1 716 +1,2 % 0,0 % +1,5 % +2,7 %
dont Colas 8 617 9 602 +11,4 % +2,1 % -8,6 % +4,9 %
TF1 1 474 1 576 +6,9 % 0,0 % -4,4 % +2,4 %
Bouygues Telecom 3 695 3 934 +6,5 % - - +6,5 %
Holding et divers 104 118 Nm - - Nm
Retraitements intra-Groupeb (354) (316) Nm - - Nm
Chiffre d'affaires du Groupe 23 752 25 219 +6,2 % +1,7 % -3,5 % +4,3 %
dont France 14 911 15 646 +4,9 % 0,0 % -0,1 % +4,8 %
dont international 8 841 9 573 +8,3 % +4,5 % -9,3 % +3,5 %

(a) Somme des chiffres d'affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)
(b) Dont retraitements intra-groupe des activités de construction

     
Contribution des activitÉs À l'ebitda du groupe (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 850 715 -135 M€
dont Bouygues Construction 317 222 -95 M€
dont Bouygues Immobilier 110 85 -25 M€
dont Colas 423 408 -15 M€
TF1 257 299 +42 M€
Bouygues Telecom 808 931 +123 M€
Holding et divers (18) (21) -3 M€
EBITDA du Groupe 1 897 1 924 +27 M€


 
   
Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel courant du groupe 
(millions d'euros)
9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 579 406 -173 M€
dont Bouygues Construction 277 139 -138 M€
dont Bouygues Immobilier 123 112 -11 M€
dont Colas 179 155 -24 M€
TF1 116 124 +8 M€
Bouygues Telecom 263 314 +51 M€
Holding et divers (25) (24) +1 M€
Résultat opérationnel courant du Groupe 933 820 -113 M€

     
Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel du groupe (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 574 406 -168 M€
dont Bouygues Construction 277 139 -138 M€
dont Bouygues Immobilier 123 112 -11 M€
dont Colas 174 155 -19 M€
TF1 99 108 +9 M€
Bouygues Telecom 368 528 +160 M€
Holding et divers (26) (24) +2 M€
Résultat opérationnel du Groupe 1 015a 1 018b +3 M€

(a) Dont des charges non courantes de 17 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios, 5 M€ chez Colas liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de Dunkerque et 105 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 144 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites et 48 M€ de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau)
(b) Dont des charges non courantes de 16 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et 214 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 120 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites, 110 M€ liés à l'annulation de charges à payer sur les redevances des fréquences 1800 MHz antérieures à 2018 et 28 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)

     
Contribution des activitÉs au rÉsultat NET part du groupe (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 457 278 -179 M€
dont Bouygues Construction 233 109 -124 M€
dont Bouygues Immobilier 70 62 -8 M€
dont Colas 154 107 -47 M€
TF1 37 36 -1 M€
Bouygues Telecom 216 311 +95 M€
Alstom 105 230 +125 M€
Holding et divers (126) (83) +43 M€
Résultat net part du Groupe 689 772 +83 M€

ENDETTEMENT FINANCIER NET (-)/ EXCÉDENT FINANCIER NET(+) PAR MÉTIER (millions d'euros)      
Fin déc. 2017 Retraité Fin sept. 2018 Variation
Bouygues Construction 3 409 2 356 -1 053 M€
Bouygues Immobilier (86) (458) -372 M€
Colas 433 (1 293) -1 726 M€
TF1 257 (51) -308 M€
Bouygues Telecom (976) (1 173) -197 M€
Holding et divers (4 954) (4 879) +75 M€
TOTAL (1 917) (5 498) -3 581 M€

     
Contribution des activitÉs auX INVESTISSEMENTS d'EXploitation nets (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 270 314 +44 M€
dont Bouygues Construction 65 97 +32 M€
dont Bouygues Immobilier 12 6 -6 M€
dont Colas 193 211 +18 M€
TF1 154 145 -9 M€
Bouygues Telecom 534 714 +180 M€
Holding et divers 5 6 +1 M€
TOTAL 963 1 179 +216 M€

     
Contribution des activitÉS au cash-flow libre du groupe (millions d'euros) 9M 2017 Retraité 9M 2018 Variation
Activités de construction 524 327 -197 M€
dont Bouygues Construction 227 63 -164 M€
dont Bouygues Immobilier 56 56 0 M€
dont Colas 241 208 -33 M€
TF1 54 107 +53 M€
Bouygues Telecom 76 87 +11 M€
Holding et divers (92) (52) +40 M€
TOTAL 562 469 -93 M€

IMPACT DE LA NORME IFRS 15 SUR LES COMPTES 2017 (M€) 2017 publié Dont Bouygues Immobilier Dont Bouygues Telecom Dont TF1 2017 retraité
Chiffre d'affaires 32 904 +37 -26 +7 32 923
Résultat opérationnel courant 1 420 -5 -9 0 1 406
Résultat opérationnel 1 533 -5 -9 0 1 519
Impôt (303) 0 +4 0 (299)
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées 163 +6 0 0 169
Résultat net des activités poursuivies 1 205 +1 -5 0 1 201
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (120) 0 +1 0 (119)
Résultat net part du Groupe 1 085 +1 -4 0 1 082

IMPACT DE LA NORME IFRS 15 SUR LES COMPTES TRIMESTRIELS 2017 (M€)

 (M€) T1   T2     T3     T4  
  Publié Impact Retraité Publié Impact Retraité Publié Impact Retraité Publié Impact Retraité
Chiffre d'affaires 6 847 -10 6 837 8 315 -44 8 271 8 666 -22 8 644 9 076 +95 9 171
dont Bouygues Telecom 1 222 -12 1 210 1 212 -16 1 196 1 293 -4 1 289 1 359 +6 1 365
dont Bouygues Immobilier 517 -3 514 638 -29 609 591 -19 572 966 +88 1 054
 dont TF1 499 +4 503 538 +2 540 429 +2 431 659 -1 658
Résultat opérationnel courant (67) -8 (75) 452 -30 422 591 -5 586 444 +29 473
dont Bouygues Telecom 41 -9 32 121 -18 103 128 0 128 39 +18 57
dont Bouygues Immobilier 31 0 31 42 -11 31 66 -5 61 84 +11 95
Résultat opérationnel (84) -8 (92) 501 -30 471 641 -5 636 475 +29 504
dont Bouygues Telecom 34 -9 25 176 -18 158 185 0 185 75 +18 93
dont Bouygues Immobilier 31 0 31 42 -11 31 66 -5 61 84 +11 95
Résultat net part du Groupe (38) -3 (41) 278 -17 261 473 -4 469 372 +21 393

GLOSSAIRE

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

ABPU (Average Billing Per User) :
- Dans le Mobile, il est égal à la somme des chiffres d'affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et/ou Entreprise divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites.
- Pour le Fixe, il est égal à la somme des chiffres d'affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises) divisés par le nombre de clients moyen sur la période

BtoB (business to business) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes (Bouygues Construction, Colas) : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l'obtention de l'ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d'affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d'affaires total des réservations signées restant à notarier.
En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d'affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre : capacité d'autofinancement nette (déterminée après coût de l'endettement financier et charge nette d'impôt de l'exercice) diminuée des investissements nets d'exploitation de l'exercice. Il est calculé avant variation du BFR. Le calcul du cash-flow libre par métier est présenté dans la note 11 « Information sectorielle » de l'annexe aux comptes consolidés au 30 septembre 2018 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Chiffre d'affaires autre (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d'affaires total de Bouygues Telecom et le chiffre d'affaires Services. Il comprend en particulier :
- Les ventes de terminaux, d'accessoires, d'assurances ou autres
- Les revenus d'itinérance
- Les prestations de services autres que Telecom (construction de sites ou installation de lignes FTTH)
- Le cofinancement publicitaire

Chiffre d'affaires Services (Bouygues Telecom) : il comprend :
- Le chiffre d'affaires facturé au client qui intègre :

  • Dans le Mobile :
    • Pour les clients Grand Publics : le chiffre d'affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée
    • Pour les clients Entreprise : le chiffre d'affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, ainsi que le chiffre d'affaires des services rendus aux Entreprises
    • Le chiffre d'affaires du Machine-To-Machine (MtoM),
    • Le chiffre d'affaires de l'itinérance (roaming visiteurs)
    • Le chiffre d'affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO);
  • Dans le Fixe :
    • Pour les clients Grand Public, le chiffre d'affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements
    • Pour les clients Entreprise, le chiffre d'affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements, ainsi que le chiffre d'affaires des services rendus aux Entreprises
    • Le chiffre d'affaires de vente en gros réalisé avec d'autres opérateurs de réseaux fixes ;

- Le revenu des appels entrants Voix et SMS
- L'étalement de la subvention sur la durée de vie prévisionnelle du client, conséquence d'IFRS 15
- L'activation, puis l'étalement sur la durée de vie prévisionnelle du client des chiffres d'affaires liées aux mises en services

Consommation 4G : données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi

EBITDA : résultat opérationnel courant avant dotations nettes de reprises aux amortissements, provisions et dépréciations et avant effets liés aux prises et aux pertes de contrôle.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s'agit respectivement d'un excédent financier net ou d'un endettement financier net. Les principaux éléments de variation de l'endettement net sont présentés en note 7 de l'annexe aux comptes consolidés au 30 septembre 2018 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Evolution du chiffre d'affaires à périmètre et change constants :
- A change constant : évolution après conversion du chiffre d'affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison
- A périmètre constant : évolution du chiffre d'affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante:   
·         En cas d'acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d'affaires de la société acquise qui n'a pas de correspondance dans la période de comparaison
·         En cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d'affaires de la société cédée qui n'a pas de correspondance dans la période en cours 

FTTH (Fiber to the Home - Fibre jusqu'à l'abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Marge d'EBITDA (Bouygues Telecom) : EBITDA sur chiffre d'affaires Services

MtoM : les communications « machine à machine » ou « MtoM » consistent en la mise en relation de machines ou d'objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d'information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine

Prises FTTH sécurisées : horizontal déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu'au point de mutualisation 

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l'horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d'affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers  réservés sur une période donnée.
- Logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés.
- Immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire
Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100% des montants sont intégrés dans les réservations
  • S'il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l'activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion

RIP : Réseau d'Initiative Publique

Très Haut Débit : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA, box 4G et VDSL2 (définition Arcep)

Utilisateurs 4G : clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)



HUG#2225783