Release details

2018-09-26 14:00 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

Croissance organique soutenue des revenus de 20,4 % et amélioration de la performance du BAIIA ajusté de 125,4% par rapport à l'exercice financier précédent

Faits saillants

  • Les revenus s'élèvent à 99,7 M $ pour l'année financière 2018, représentant une croissance de 16,9 M $ ou 20,4 %, comparativement à 82,8 M $ pour l'année financière précédente;
  • Revenus de nature récurrente, provenant des piliers d'affaires de produits de spécialités et services (« SP&S ») et d'opération et maintenance (« O&M ») et représentant 70,0 % des revenus totaux;
  • Carnet de commandes consolidé des projets de traitement d'eau et d'eaux usées (« Projets ») et des contrats d'O&M s'élevant à 121,7 M $ au 30 juin 2018, comparativement à 109,0 M $ pour la période se terminant le 30 juin 2017, affichant une croissance organique de 11,6 %;
  • BAIIA ajusté[1] atteint 4,1 M $ pour l'exercice financier 2018, une augmentation de $2,3 M, ou 125,4 %, comparé à 1,8 M $ pour l'exercice financier précédent;
  • Le ratio du BAIIA ajusté sur les revenus a augmenté, passant de 2,2 % pour l'année financière se terminant le 30 juin 2017, à 4,1 % pour cette année financière;
  • Perte nette de (3,4 M $), comparativement à (5,1 M $) pour l'exercice financier précédent, une diminution expliquée par une croissance soutenue des revenus, alors que le ratio des charges d'exploitation, les frais de vente et les frais administratifs (« SG&A ») diminue d'année en année;
  • Bénéfice net ajusté[2] a atteint 0,7 M $ pour cet exercice financier, comparé à une perte nette ajustée de (1,7 M $) pour l'exercice financier 2017.

Tous les montants sont en dollars canadiens à moins d'indication contraire.

Québec, le 26 septembre 2018 - (TSXV : HEO) - H2O Innovation inc. (« H2O Innovation » ou la « Société ») fait connaître aujourd'hui ses résultats du quatrième trimestre ainsi que de l'exercice financier terminé le 30 juin 2018. Les revenus de l'exercice financier 2018 ont augmenté de 20,4 % pour atteindre 99,7 M $, en hausse par rapport aux revenus de 82,8 M $ pour l'année financière précédente, générant une marge bénéficiaire brute avant amortissements de 22,1 M $. Cette augmentation est expliquée par la croissance organique des trois piliers d'affaires. Le pilier d'affaires Projets reprend actuellement sa croissance après le ralentissement de certains projets dont l'exécution a été retardée et qui ont maintenant tous repris; une situation ayant influencé négativement les résultats financiers de l'exercice 2017. Plusieurs projets ont atteint maintenant la phase de constatation des revenus pour l'année financière 2018, comparativement à l'exercice financier 2017. Les résultats SP&S ont été renforcés par la ligne d'affaires Érablière, qui maintient sa croissance avec des résultats record, trimestre après trimestre. PWT, la ligne d'affaires de produits de spécialité, affiche également des revenus record cette année, résultant entre autres d'une augmentation de la fabrication de nettoyants liquides à l'interne. Cette amélioration au niveau de la fabrication, combinée à l'ajout de nouveaux distributeurs sur de nouveaux territoires stratégiques, a permis à la Société d'augmenter la marge bénéficiaire brute avant amortissements. La ligne d'affaires O&M démontre une croissance soutenue depuis l'acquisition d'Utility Partners.

« Au cours de notre exercice financier 2018, tous les piliers d'affaires ont contribué activement à la croissance de nos revenus de 20,4%. Notre modèle d'affaires fournit non seulement une valeur ajoutée à nos clients, mais il génère également davantage de ventes, de synergies de coûts et augmente les revenus récurrents à long terme. Notre pilier d'affaires Projets a enregistré une importante croissance de ses revenus de 49,5%. Nos équipes de ventes, d'ingénierie et de fabrication ont relevé le défi d'assurer la livraison de projets de qualité dans les délais requis. Parallèlement, nous avons également renouvelé notre carnet de commandes avec un plus grand nombre de projets industriels  et en traitement d'eaux usées, assurant ainsi, pour le prochain exercice, un niveau de revenu équivalent à une marge bénéficiaire brute plus élevée, pour le prochain exercice. Avec 70,0% de nos revenus totaux étant de nature récurrente et un carnet de commandes atteignant 121,7 M $, lorsque combiné avec les contrats de Projets et d'O&M, nous améliorons notre prévisibilité. De plus, nous sommes fiers de constater une accélération de la performance de notre BAIIA, laquelle est supérieure à notre croissance des revenus et démontre clairement notre potentiel évolutif. Au cours des prochaines années, nous continuerons de travailler à augmenter notre marge de BAIIA grâce à diverses initiatives et stratégies déjà mises en oeuvre au cours de l'exercice financier 2018. L'exécution rigoureuse des projets, l'innovation de produits, l'expansion de notre réseau de ventes, la fidélisation des clients et la gestion rigoureuse des dépenses nous permettront d'améliorer notre BAIIA », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H2O Innovation.

RÉSULTATS CONSOLIDÉS
Principales données financières
Périodes de trois mois
terminées le 30 juin

(non auditées)
Périodes de douze mois
terminées le 30 juin

(auditées)
  2018 2017 2018 2017
  $ $ $ $
Revenus 24 536 263 24 037 884 99 668 125 82 764 508
Bénéfice brut avant amortissements 5 645 489 4 971 074 22 106 596 19 157 380
Marge bénéficiaire brute avant amortissements (%) 23,0% 20,7% 22,2% 23,1%
Charges d'exploitation 1 019 617 467 873 4 003 624 1 916 001
Frais de vente 2 126 351 1 978 627 8 073 168 7 165 499
Frais administratifs 1 694 575 3 039 677 6 509 718 9 167 360
Frais de recherche et développement - 21 630 8 685 152 949
Perte nette (1 006 915) (1 742 862) (3 448 830) (5 130 986)
Perte nette diluée et de base par action (0,025) (0,045) (0,086) (0,133)
BAIIA 635 155 (129 277) 2 911 212 56 502
BAIIA ajusté 1 099 261 (20 486) 4 124 094 1 829 891
BAIIA ajusté sur les revenus (%) 4,5% (0,08%) 4,1% 2,2%

Les revenus de nature récurrente provenant du pilier d'activité d'O&M se sont élevés à 35,9 M $, comparativement à 33,2 M $ pour l'exercice financier précédent, présentant une hausse de 8,1 %. Une portion de cette augmentation est liée à la date d'acquisition d'Utility Partners, puisque la compagnie fût acquise à la fin de juillet 2016, représentant onze (11) mois de revenus pour l'exercice financier 2017. La croissance continue du pilier d'affaires O&M s'explique par l'ajout de nouveaux contrats, par l'augmentation de notre offre de services pour des projets existants ainsi que par  les ajustements annuels à la valeur de certains contrats sur la base de l'indice des prix à la consommation (IPC). Outre l'impact négatif de 1,6 M $ attribuable à l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain, la croissance de ce pilier aurait été de 12,9%. Comparé en dollar américain, le pilier d'affaires d'O&M affiche une croissance soutenue depuis l'acquisition d'Utility Partners, avec l'ajout de nouveaux contrats à son carnet de commandes. Le carnet de commandes provenant des contrats d'O&M a totalisé 68,1 M $ au 30 juin 2018, une augmentation de 23,6% par rapport à l'an dernier, et consiste en des contrats à long terme, principalement avec des municipalités, contenant des options de renouvellement pluriannuelles. À la suite des renouvellements et des augmentations de l'offre de services, le carnet de commandes d'O&M s'établit à 89,1 M $ au 31 août 2018.

À la fin de l'exercice financier 2018, le carnet de commandes consolidé s'établissait à 121,7 M $, comparativement à 109,0 M $ pour l'exercice précédent, représentant une croissance organique de 11,6%. La Société a été en mesure de conclure de nouveaux contrats d'O&M et de Projets, renforçant ainsi le modèle de conception-construction-opération (« DBO »). Le modèle d'affaires mis au point au cours des dernières années se traduit également par un carnet de commandes solide, bien équilibré entre les contrats d'O&M et de Projets.

De nouveaux territoires s'ouvrent au pilier d'affaires O&M, avec des contrats remportés dans l'Ouest canadien et au Texas, étant des territoires à fort potentiel de croissance, où les activités d'opération et de maintenance de la Société n'étaient pas encore établies. La Société prévoit la création de synergies avec les piliers d'affaires Projets et SP&S, déjà présents sur ces marchés géographiques. De nouveaux contrats ont également été remportés dans l'État de New York où la Société fournit à la fois les équipements MBR de traitement d'eaux usées et les services d'O&M aux mêmes usines de traitement d'eau.

Les revenus provenant du pilier d'activités SP&S, étant de nature récurrente, ont atteint 33,9 M $ pour l'exercice financier 2018, contre 29,5 M $ pour l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 4,4 M $ ou 15,0 %. Cette augmentation des revenus provenant des SP&S est stimulée par toutes les lignes d'affaires : la ligne d'affaires dédiée aux produits acéricoles, les produits chimiques de spécialité de PWT, les produits de Piedmont ainsi que le service après-vente. Les ventes de produits chimiques de spécialité ont eu un impact positif sur les revenus de cette ligne d'affaires, avec l'ajout de nouveaux distributeurs sur de nouveaux territoires stratégiques. De plus, la Société a également amélioré son processus de fabrication à son usine de Vista en Californie et a augmenté le volume de produits nettoyants liquides fabriqués à l'interne. Cette amélioration s'est traduite par une augmentation de la marge bénéficiaire brute tout en offrant à nos clients des produits plus compétitifs. La ligne d'affaires Piedmont a bonifié son offre de produits et a également ajouté de nouveaux distributeurs à son réseau, élargissant ainsi son offre existante et positionnant stratégiquement la Société sur le marché. « Notre stratégie de distribution fonctionne: nous tirons parti et nous développons notre réseau de vente, à l'aide de distributeurs, en introduisant des produits complémentaires », a ajouté Frédéric Dugré.

Les revenus provenant des Projets ont atteint 29,9 M $ pour l'exercice financier 2018, comparativement à 20,0 M $ pour l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 9,9 M $ ou 49,5 %. Tous les projets retardés, qui ont entraîné un ralentissement des résultats financiers de la Société au cours de l'exercice 2017, ont tous repris et atteignent maintenant la phase de constatation des revenus. Toutefois, un projet spécifique a affecté négativement les résultats financiers, avec une perte totale de 0,9 M $, en raison de retards et de coûts imprévus, pour lequel toutes les pertes réelles et prévues ont été enregistrées. Sans prendre compte de la perte associée à ce projet, la marge bénéficiaire brute avant amortissements serait stable, comparativement à l'année financière précédente. La Société a également développé un portefeuille plus diversifié entre les projets de traitement d'eau et d'eaux usées, avec 25,0 % de projets de traitement d'eaux usées au 30 juin 2018, comparativement à 20,0 % au 30 juin 2017. Une diversification est également observée entre les projets industriels et municipaux, avec 31,0 % des projets de type industriel au 30 juin 2018, contre 25,0 % au 30 juin 2017. Les projets de traitement d'eaux usées et industriels se caractérisent généralement par une marge bénéficiaire brute avant amortissements plus importante. Le créneau actuel des Projets demeure très riche en opportunités et le carnet de commandes s'élève à 53,6 M $ au 30 juin 2018, contre 53,9 M $ pour l'exercice financier 2017.

Au cours de cet exercice 2018, la Société a généré une marge bénéficiaire brute avant amortissements de 22,2 %, une baisse par rapport à la marge bénéficiaire brute avant amortissements générée lors de l'exercice 2017 qui s'élevait à 23,1 %. Cette baisse de la marge bénéficiaire brute avant amortissements s'explique par la composition des revenus, où la majorité des revenus proviennent des piliers d'affaires de Projets et d'O&M, générant une marge bénéficiaire brute avant amortissements plus basse.
 
Le BAIIA ajusté est en hausse de 2,3 M $ ou 125,4 %, pour atteindre 4,1 M $ durant l'exercice financier 2018, contre 1,8 M $ pour l'exercice 2017. L'amélioration du BAIIA ajusté est attribuable à l'augmentation des revenus de toutes les lignes d'affaires, ainsi que par la diminution des SG&A en pourcentage sur les revenus. Cette amélioration est partiellement compensée par une marge bénéficiaire brute avant amortissement plus inférieure due à la composition des revenus et est affectée négativement par un projet spécifique de traitement d'eau qui a entraîné une perte de 0,9 M $. Le ratio de BAIIA ajusté sur les revenus a connu une hausse significative, atteignant 4,1 % pour l'exercice financier terminé le 30 juin 2018, par rapport à 2,2 % pour l'exercice financier précédent.
 
Le ratio des SG&A de la Société par rapport aux revenus s'est élevé à 18,6 % pour l'année financière 2018, en baisse par rapport au ratio enregistré à l'exercice précédent de 22,0 %. Cette diminution en pourcentage des SG&A sur les revenus est principalement attribuable à  l'augmentation des revenus globaux sans que les frais de vente, les charges d'exploitation et les frais administratifs aient été affectés de façon proportionnelle.  Le niveau de SG&A exprimé en dollars pour l'exercice financier 2018 est demeuré stable comparativement à celui de l'exercice financier précédent, avec une faible augmentation de 0,3 M $, alors que le niveau de revenus a significativement augmenté.
 
La perte nette s'élevait à (3,4 M $) ou (0,086 $) par action pour l'exercice financier 2018, contre une perte de (5,1 M $) ou (0,133 $) par action pour l'exercice financier 2017. Cette réduction de la perte nette est principalement attribuable à une hausse du volume des ventes ainsi qu'à une gestion serrée des dépenses.
De plus, la perte nette est considérablement affectée par une nouvelle réforme fiscale adoptée par le gouvernement des États-Unis durant l'année financière 2018, Tax Cuts and Jobs Act, entraînant une charge d'impôt différé supplémentaire de 1,0 M $. Sans l'impact de l'implantation de cette nouvelle loi fiscale américaine, la perte nette aurait été de (2,4 M $). La perte nette peut également s'expliquer par les éléments non récurrents suivants:
Exercices financiers terminés aux 30 juin 2018 2017
  $ $
Perte nette (3 448 830) (5 130 986)
Impact de la réforme fiscale américaine 1 061 444 -
Frais d'acquisition, d'intégration et autres frais
Canada (net d'impôt à 0%)[3]
80 875 245 961
Frais d'acquisition, d'intégration et autres frais
USA (net d'impôt à 23.71%)
303 468 626 139
Perte nette liée à une fraude bancaire
Canada (net d'impôt à 0%)
443 364 -
Amortissement des actifs incorporels provenant d'acquisition
Canada (net d'impôt à 0%)
157 757 108 721
Amortissement des actifs incorporels provenant d'acquisition
USA (net d'impôt à 23.71%))
1 652 026 1 861 348
Charges de rémunération à base d'actions
Canada (net d'impôt à 0%)
438 165 627 528
Perte nette ajustée 688 269 (1 661 289)
 

Rapprochement de perte nette au BAIIA ajusté
Bien que le BAIIA ajusté ne soit pas une mesure conforme aux IFRS, elle est utilisée par la direction pour prendre des décisions opérationnelles et stratégiques. Le fait de fournir ces informations aux acteurs financiers, en plus des mesures conformes aux PCGR, leur permet de voir les résultats de la Société du point de vue de la direction et de mieux comprendre la performance financière de la Société, malgré l'incidence des mesures conformes aux PCGR.
  Période de trois mois se terminant le 30 juin Période de douze mois se terminant le 30 juin
2018 2017 2018 2017
  $ $ $ $
Perte nette pour l'exercice (1 006 916) (1 742 862) (3 448 830) (5 130 986)
Charges financières - nettes 363 807 328 485 1 264 358 1 296 511
Impôts sur le résultat 231 273 (78 886) 1 145 755 (654 351)
Amortissement des immobilisations corporelles 330 721 788 415 1 138 636 1 336 729
Amortissement des immobilisations incorporelles 716 270 575 571 2 811 293 3 208 599
BAIIA 635 155 (129 277) 2 911 212 56 502
         
Perte nette liée à une fraude bancaire - - 443 364 -
(Gain) perte de change non réalisée 72 247 (58 668) (35 535) 14 183
Frais d'acquisition, frais d'intégration et autres frais 397 783 - 478 658 1 066 696
Charges de rémunération à base d'actions 105 844 167 459 438 165 627 526
Changement de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle - net des coûts liés (111 770) - (111 770) -
Gain sur le règlement de l'immobilisation endommagée - - - (265 000)
Indemnités de départ - - - 329 984
BAIIA ajusté 1 099 261 (20 486) 4 124 094 1 829 891
 
Résultats financiers pour le quatrième trimestre de l'exercice financier 2018

Les revenus du quatrième trimestre ont augmenté de 2,1 % ou 0,5 M $, pour s'établir à 24,6 M $, contre 24,1 M $ pour la même période de l'exercice précédent. Cette augmentation s'explique par la croissance des piliers d'affaires de la Société.

Pour le trimestre terminé le 30 juin 2018, la marge bénéficiaire brute avant amortissements a augmenté pour atteindre à 23,0 %, contre 20,7 % pour le même trimestre de l'exercice précédent. Cette diminution s'explique principalement par le changement dans la combinaison des différentes activités au cours de l'exercice 2018, où les revenus SP&S et O&M ont représenté plus de 70,0 % des revenus totaux.  Le BAIIA ajusté au cours de cette même période, a atteint 1,1 M $, ou 4,5 % sur les revenus, comparé à (0,02 M $), ou (0,08 %) sur les revenus pour la même période lors de l'exercice financier précédent.  Cette augmentation significative du BAIIA ajusté est expliquée principalement par la diminution de la perte nette.

Conférence téléphonique d'H2O Innovation
Frédéric Dugré, président et chef de la direction ainsi que Marc Blanchet, chef de la direction financière, tiendront une conférence téléphonique pour discuter plus amplement des résultats financiers du quatrième trimestre ainsi que de l'exercice financier 2018, à 10h00 (heure de l'Est), mercredi le 26 septembre 2018.

Pour joindre la conférence, veuillez composer le (647) 788-4922 ou le (877) 223-4471, de cinq à dix minutes avant le début de la conférence. Les diapositives accompagnant la conférence téléphonique seront disponibles sur la page Présentations Corporatives de la section Investisseurs du site web de la Société

Le rapport financier annuel est disponible sur www.h2oinnovation.com et sur le site de la NYSE Euronext Alternext. Des informations additionnelles sur la Société sont disponibles sur SEDAR (www.sedar.com).

Énoncés prospectifs
Certains énoncés figurant dans le présent communiqué de presse relatifs aux activités de H2O Innovation ainsi que dans d'autres communications publiées par la Société décrivant de manière plus générale les objectifs, projections, estimations, attentes ou prévisions de la direction peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation sur les valeurs mobilières.  Les énoncés prospectifs concernent l'analyse et toute autre information basée sur la prévision de résultats, de rendement et de réalisations futurs et l'estimation de montants qu'il est actuellement impossible de déterminer. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation des termes tels que « prévoir », « si », « croire », « continuer », « pourrait », « évaluer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « peut », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « devrait » ou « devoir » ou d'autres expressions similaires ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel. Ces énoncés prospectifs, formulés d'après les attentions actuelles de la direction, sont assujettis à certains risques et incertitudes, connus ou non, qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations actuels et futurs de la Société diffèrent substantiellement des résultats indiqués par ces énoncés prospectifs. Le détail de ces risques et incertitudes est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) dans la notice annuelle de la Société datée du 25 septembre 2018. À moins que la législation applicable en matière de valeurs mobilières l'exige, H2O Innovation décline toute obligation de réviser ou de mettre à jour les énoncés prospectifs figurant dans le présent rapport de gestion ou dans toute autre communication par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout autre changement.

À propos de H2O Innovation 
H2O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d'eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l'énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d'eau et d'eaux usées ; ii) les produits de spécialité et services, comprenant une gamme complète de produits chimiques de spécialité, de consommables, de produits spécialisés pour l'industrie du traitement de l'eau et de systèmes de contrôle et de surveillance ; iii) ainsi que des services d'opération et de maintenance des systèmes de traitement d'eau et d'eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse Alternext n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

- 30 -


ISIN CODE : CA4433003064
Alternext MNEMO : ALHEO
www.h2oinnovation.com

Il est rappelé que :
- l'admission sur Alternext  n'a pas donné lieu à un prospectus soumis au visa de l'AMF ;
- l'alinéa 3 de l'article 211-3 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers précise que : « [.] la diffusion, directe ou indirecte, dans le public des instruments financiers ainsi acquis ne peut être réalisée que dans les conditions prévues aux articles L. 411-1, L. 411-2, L. 412-1 et L. 621-8 à L. 621-8-3 du code monétaire et financier » ;
- l'Autorité des Marchés Financiers dans un communiqué de presse du 15 octobre 2007 a précisé les règles relatives aux placements privés sur Alternext.


Contacts :

Analystes, Investisseurs et Relations Presse
Marc Blanchet
Chef de la direction financière
Tél. : +1 418-688-0170
marc.blanchet@h2oinnovation.com
www.h2oinnovation.com
Philippe Hottinguer Finance
Amish Boodhoo
Tél. : +33 (0)1 55 04 05 40
amish.boodhoo@phhfinance.com
finance.phhgroup.fr



[1] La définition du bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA ajusté) ne tient pas compte des charges de rémunération à base d'actions, de la perte nette liée à une fraude bancaire, de la perte (du gain) de change non réalisée, des frais d'acquisition, des frais d'intégration et autres frais, du changement de la juste valeur marchande de la contrepartie conditionnelle - net des coûts liés et des indemnités de départ de la Société. Le lecteur peut donc faire le rapprochement entre le BAIIA ajusté la perte nette. La définition du BAIIA ajusté utilisée par la Société peut différer de celles utilisées par d'autres sociétés.

[2] La définition du bénéfice net ajusté ne tient pas compte des dépenses ou des revenus non récurrents de la Société, notamment en lien aux coûts d'acquisition, aux coûts d'intégration et aux autres coûts, ainsi qu'à l'amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions. La Société a également ajusté la perte nette avec l'impact de la réforme fiscale américaine, qui est un élément non récurrent survenu au cours de l'exercice financier 2018. La charge de rémunération à base d'actions est également ajustée, car elle n'a pas d'incidence sur la trésorerie. Ces ajustements sont présentés nets d'impôts. Le lecteur peut établir le lien entre la perte nette et le bénéfice net ajusté. La définition du bénéfice net ajusté (perte nette) utilisée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres sociétés. 

[3] Au Canada le taux d'imposition de la Société est de 0 % puisque la Société ne reconnait pas l'actif d'impôt différé.

HUG#2217758