Release details

2018-07-25 17:50 CEST
  • Print
  • Share Share
fr

Valeo : Des résultats solides en ligne avec les objectifs

                               

Des résultats solides en ligne avec les objectifs

Hausse de 9 % du chiffre d'affaires (1) à taux de change constants, avec un rebond - comme prévu - au 2ème trimestre, pour atteindre 9,9 milliards d'euros au 1er semestre 2018

Hausse de 11 % de l'EBITDA à 1 341 millions d'euros, soit 13,6 % du chiffre d'affaires

Hausse de 4 % de la marge opérationnelle (2) à 755 millions d'euros, soit 7,7 % du chiffre d'affaires malgré la hausse du prix des matières premières

Résultat net de 453 millions d'euros soit 4,6 % du chiffre d'affaires 

Hausse des prises de commandes à 18,7 milliards d'euros (y compris les prises de commandes de Valeo Siemens eAutomotive pour 4,7 milliards d'euros à 100 %)

 
   


Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré :

« Après une croissance de 15 % au 1er semestre 2017, nous enregistrons au 1er semestre de cette année, une croissance de 9 % à taux de change constants, en ligne avec le plan de croissance à moyen terme que nous avons présenté à Londres en février 2017.

Les prises de commandes sur la période atteignent 18,7 milliards d'euros dont 4,7 milliards d'euros pour notre coentreprise Valeo Siemens eAutomotive. Le niveau de nos prises de commandes confirme, une fois encore, notre excellent positionnement sur les marchés en forte croissance de la voiture hybride et électrique et de la voiture autonome, et justifie nos investissements soutenus en matière de R&D et de capacités de production.

En dépit d'une croissance limitée au 1er trimestre et d'une hausse importante du prix des matières premières, nous avons maintenu nos marges (2) au même niveau qu'en 2017.

Ces résultats démontrent, dans un environnement économique et géopolitique plus complexe, la solidité de notre modèle de croissance qui devrait se traduire, au vu de notre carnet de commandes actuel, par une croissance à 2 chiffres de nos ventes en 2019 ».

Prises de commandes soutenues par l'innovation technologique
             
Dans un contexte de très forte croissance de ses prises de commandes au cours des 5 dernières années (+ 14 % CAGR(3)), Valeo a décidé en 2018, d'être plus sélectif, afin d'optimiser le développement et l'industrialisation de ses nombreux projets en cours, qui conduisent à une évolution en profondeur de son portefeuille produits.

Au 1er semestre, les prises de commandes augmentent et atteignent un montant total de 18,7 milliards d'euros, dont :

  • 14,0 milliards d'euros (4) pour Valeo ;
  • 4,7 milliards d'euros pour Valeo Siemens eAutomotive.

48 % des prises de commandes (4) enregistrées par Valeo sont composés de produits innovants (5) (56 % y compris Valeo Siemens eAutomotive).

Chiffre d'affaires

Par souci de continuité de la communication financière, le chiffre d'affaires présenté ci-dessous a été déterminé selon le même référentiel comptable qu'en 2017 (i.e. avant application de la norme IFRS 15), l'incidence de la norme IFRS 15 étant présentée en pages 16, 17 et 18 du présent document.

Au 2ème trimestre 2018

  • Chiffre d'affaires consolidé de 5 022 millions d'euros :
    • + 10 %, à taux de change constants ;
    • + 5 %, à périmètre et taux de change constants (4) ;
       
  • Chiffre d'affaires première monte de 4 353 millions d'euros :
    • + 10 %, à taux de change constants ;
    • + 5 %, à périmètre et taux de change constants (4) ;
       
  • Chiffre d'affaires du marché du remplacement en hausse de 13 % à taux de change constants, soit + 8 % à périmètre et taux de change constants (4).

Au 1er semestre 2018

  • Chiffre d'affaires consolidé de 9 939 millions d'euros :
    • + 9 %, à taux de change constants ;
    • + 3 %, à périmètre et taux de change constants (4) ;
       
  • Chiffre d'affaires première monte de 8 628 millions d'euros :
    • + 9 %, à taux de change constants ;
    • + 3 %, à périmètre et taux de change constants (4) ;
       
  • Chiffre d'affaires du marché du remplacement en hausse 13 % à taux de change constants, soit + 5 % à périmètre et taux de change constants (4).

En application de la norme IFRS15, le chiffre d'affaires consolidé du 1er semestre s'établit à 9 863 millions d'euros (6).


Résultats, cash et endettement

Les données financières ci-après de résultats, de cash et d'endettement sont présentées en conformité avec les normes IFRS (dont les nouvelles normes IFRS 15 et IFRS 9, avec un retraitement des périodes comparatives en 2017) :

  • Frais de R&D, en hausse de 2 %, à 774 millions d'euros, soit 7,8 % du chiffre d'affaires ;
  • Marge opérationnelle, hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence, en hausse de 4 %, à 755 millions d'euros, soit 7,7 % du chiffre d'affaires ;
  • Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence à - 28 millions d'euros, soit - 0,3 % du chiffre d'affaires ;
  • Résultat net part du Groupe à 453 millions d'euros soit 4,6 % du chiffre d'affaires ;
  • EBITDA (1) en hausse de 11 %, à 1 341 millions d'euros, soit 13,6 % du chiffre d'affaires ;
  • Augmentation du besoin en fond de roulement (7) contribuant négativement à la génération de cash flow libre (4) à hauteur de 141 millions d'euros ;
  • Strict contrôle des investissements (hors R&D capitalisée) à hauteur de 641 millions d'euros ;
  • Génération de cash flow libre (4) de 36 millions d'euros, soit 3 % de l'EBITDA (4) ;
  • Rentabilité des capitaux employés (ROCE (4)) à 26 % ;
  • Endettement financier net à 2 291 millions d'euros.

Perspectives

Sur la base des hypothèses suivantes :

  • une production automobile mondiale, en 2018, en hausse de 1,5 % ;
  • des prix des matières premières et des taux de change en ligne avec les niveaux actuels.

Le groupe Valeo se fixe les objectifs suivants :

Du fait des incertitudes liées à la hausse du prix des matières premières (en particulier l'acier et les résines) et à la perturbation de certaines productions en Europe principalement au 3ème trimestre, en raison du nouveau cycle d'homologation des véhicules WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test) :

  • une croissance à taux de change constants de 9 % en 2018 ;
  • une croissance (à périmètre et taux de change constants) de son chiffre d'affaires première monte autour de 5% sur le 2ème semestre 2018, anticipant une croissance à 2 chiffres en 2019 sur la base de notre carnet de commandes ;
  • une marge opérationnelle en 2018, hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en % du chiffre d'affaires), qui pourrait être légèrement inférieure à celle de 2017 (7,8% du chiffre d'affaires) ;
  • une génération de cash flow libre du même ordre de grandeur qu'en 2017 (278 millions d'euros).

Valeo Siemens eAutomotive :

  • Valeo Siemens eAutomotive a enregistré un niveau élevé de prises de commandes au 1er semestre 2018 à 4,7 milliards d'euros, soit 10,8 milliards d'euros cumulés à fin juin 2018 ;
  • pour accompagner sa croissance future rapide, Valeo Siemens eAutomotive supportera les dépenses nécessaires au développement des projets en cours et à la structuration de son organisation. De ce fait, la ligne « quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence » aura un impact de l'ordre de - 0,3 point sur le compte de résultat de Valeo en 2018 ;
  • à l'horizon 2022, Valeo Siemens eAutomotive devrait réaliser un chiffre d'affaires supérieur à 2 milliards d'euros et enregistrer une marge d'EBITDA (en % du chiffre d'affaires) du même ordre de grandeur que celle de Valeo.

PARIS, France, le 25 juillet 2018 - A l'issue de la réunion de son Conseil d'administration qui s'est tenue ce jour, Valeo présente les résultats du 1er semestre 2018 (8) :

Par souci de continuité de la communication financière, le chiffre d'affaires ci-dessous est présenté selon le même référentiel comptable qu'en 2017 (i.e. avant application de la norme IFRS 15). Les incidences de l'application de la norme IFRS 15 sur le chiffre d'affaires du 1er semestre 2018 sont présentées en pages 16, 17 et 18 du présent document.

    S1-2018 S1-2017 Variation
Chiffre d'affaires (en m€) 9 939 9 464 + 5 % / + 9 %**
Chiffre d'affaires 1ère monte (en m€) 8 628 8 235 + 5 % / + 9 %**

Les résultats du 1er semestre 2018 ci-dessous sont établis en application des normes IFRS (y compris les nouvelles normes IFRS 15 et IFRS 9 avec retraitement des périodes comparatives en 2017) :

    S1-2018 S1-2017* Variation
Prises de commandes (4) Valeo (en md€) 14,0 14,9 + 14 % CAGR sur la période 2013-2018
Prises de commandes Valeo Siemens eAutomotive (en md€) 4,7 3,0 + 57 %
         
Chiffre d'affaires (en m€) 9 863 9 433 + 5 % / + 9 %**
Chiffre d'affaires 1ère monte (en m€) 8 375 8 027 + 4 % / + 8 %**
         
Marge brute (en m€) (1 998) (1 938) + 3 %
  (en % du CA) 20,3 % 20,5 % - 0,2 pt
Frais de R&D (en m€) (774) (761) + 2 %
  (en % du CA) - 7,8 % - 8,1 % + 0,3 pt
Frais commerciaux et administratifs (en m€) (469) (454) + 3 %
  (en % du CA) - 4,8 % - 4,8 % 0 pt
Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en m€) 755 723 + 4 %
  (en % du CA) 7,7 % 7,7 % 0 pt
Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en m€)) (28) 29 na
  (en % du CA) - 0,3 % 0,3 % na
Marge opérationnelle (9) y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en m€) 727 752 - 3 %
  (en % du CA) 7,4 % 8,0 % - 0,6 pt
Résultat net part du Groupe (en m€) 453 504 - 10 %
  (en % du CA) 4,6 % 5,3 % 0,7 pt
Résultat net de base par action (en euros) 1,91 2,12 - 10 %
Résultat net hors éléments non récurrents (en m€) 463 512 - 10 %
  (en % du CA) 4,7 % 5,4 % 0,8 pt
Résultat net de base par action hors éléments non récurrents (en €) 1,95 2,16 - 10 %
         
ROCE (4)   26 % 33 % - 7 pts
ROA (4)   17 % 22 % - 5 pts
         
EBITDA (4)

 
(en m€) 1 341 1 213 + 11 %
(en % du CA) 13,6 % 12,9 % + 0,7 pt
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel*** (en m€) (141) (43) na
Flux d'investissements corporels et incorporels (en m€) (995) (834) na
Cash flow libre (4) (en m€) 36 99 na
Cash conversion rate (10)   3 % 8 % na
Endettement financier net (4)  (en m€) 2 291 1 107 + 449 m€ depuis fin décembre 2017

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective des normes IFRS 15 et IFRS 9.
** A  taux de change constants (4).
*** Variation du besoin en fonds de roulement neutralisée de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de + 10 millions d'euros au 1er semestre 2018 et - 36 millions d'euros au 1er semestre 2017.

Prises de commandes

Au 1er semestre 2018, les prises de commandes(4) augmentent pour atteindre un montant total de 18,7 milliards d'euros, confirmant ainsi la capacité du Groupe à croître de façon structurelle à un rythme supérieur à celui de la production automobile :

  • 14,0 milliards d'euros de prises de commandes (4) chez Valeo, soit une hausse de 14 % CAGR (3) sur les 5 dernières années ;
  • 4,7 milliards d'euros de prises de commandes chez Valeo Siemens eAutomotive à 100 %, soit 10,8 milliards d'euros de prises de commandes cumulées à fin juin 2018.  

Les prises de commandes (4) de Valeo sont équilibrées entre les différentes régions de production avec en :

  • Asie, 44 % des prises de commandes ;
  • Chine, 30 % des prises de commandes dont 55 % auprès des constructeurs chinois locaux ;
  • Europe (et Afrique), 38 % des prises de commandes ;
  • Amérique du Nord, 16 % des prises de commandes.

Par ailleurs, la part des innovations (5) dans les prises de commandes (4), qui s'élève à 48 % (56 % y compris Valeo Siemens eAutomotive), confirme le bon positionnement des produits et des nouvelles technologies de Valeo dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive.

Croissance de la production automobile mondiale

Au 1er semestre 2018, la production automobile est, selon LMC, en hausse de 2 % par rapport au 1er semestre 2017.

La production automobile bénéficie de la poursuite de la croissance en Europe (+ 4 %) et en Asie (+ 3 %) notamment en Chine (+ 3 %).

La production automobile en Amérique du Nord est en baisse de 3 %.

Production automobile 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
(en variation annuelle) LMC* IHS** LMC* IHS** LMC* IHS**
Europe et Afrique + 2 % 0 % + 6 % + 4 % + 4 % + 2 %
Asie, Moyen-Orient et Océanie 0 % 0 % + 6 % + 6 % + 3 % + 3 %
dont Chine - 2 % - 2 % + 9 % + 9 % + 3 % + 3 %
hors Chine + 2 % + 2 % + 3 % + 3 % + 3 % + 2 %
Amérique du Nord - 3 % - 3 % - 2 % - 3 % - 3 % - 3 %
Amérique du Sud + 9 % + 11 % + 10 % + 10 % + 9 % + 11 %
TOTAL 0 % 0 % + 5 % + 4 % + 2 % + 2 %
  • Estimations de production automobile LMC publiées le 10 juillet 2018.
  • Estimations de production automobile IHS publiées le 16 juillet 2018.

Croissance du chiffre d'affaires (avant application de la norme IFRS 15) (1)

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires est en hausse de :

  • 9 %, à taux de change constants ;
  • 3 %, à périmètre et taux de change constants (4) .

Les variations des taux de change du semestre ont un impact négatif de 4,3 % en raison principalement de l'appréciation de l'euro face au dollar américain et au yen japonais.

Au 1er semestre 2018, les changements de périmètre ont un impact positif de 6,4 % suite à :

  • la prise de contrôle d'Ichikoh, consolidée par intégration globale dans les états financiers consolidés du Groupe à compter du 1er février 2017. Ichikoh a contribué au chiffre d'affaires du Groupe à hauteur de 100 millions d'euros en janvier 2018 ;
  • l'acquisition de FTE automotive fin octobre 2017, contribuant au chiffre d'affaires du Groupe à hauteur de 269 millions d'euros au 1er semestre 2018 ;
  • la création de Valeo-Kapec, contrôlée par Valeo et consolidée par intégration globale dans les états financiers consolidés du Groupe à compter du 1er décembre 2017, contribuant au chiffre d'affaires du Groupe à hauteur de 255 millions d'euros au 1er semestre 2018.

Il est à noter que l'intégration d'Ichikoh, de FTE automotive et de Valeo-Kapec se déroule conformément à nos attentes.

Chiffre d'affaires
(en millions d'euros)
En % du CA total S1-2018 1er trimestre 2ème trimestre
2018* 2017 Var. à cc** Var. à pcc*** Var. 2018* 2017 Var. à cc** Var. à pcc*** Var.
Première monte 87 % 4 275 4 174 + 8 % + 1 % + 2 % 4 353 4 061 + 10 % + 5 % + 7 %
Remplacement 10 % 523 487 + 13 % + 3 % + 7 % 518 476 + 13 % + 8 % + 9 %
Divers 3 % 119 106 + 18 % - 2 % + 12 % 151 160 - 3 % - 3 % - 6 %
Total 100 % 4 917 4 767 + 9 % + 1 % + 3 % 5 022 4 697 + 10 % + 5 % + 7 %

Chiffre d'affaires
(en millions d'euros)
En % du CA total S1-2018 1er semestre
2018* 2017 Var. à cc** Var. à pcc*** Var.
Première monte 87 % 8 628 8 235 + 9 % + 3 % + 5 %
Remplacement 10 % 1 041 963 + 13 % + 5 % + 8 %
Divers 3 % 270 266 + 6 % - 3 % + 1 %
Total 100 % 9 939 9 464 + 9 % + 3 % + 5 %

* Les données 2018 ont été présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
** A taux de change constants.
*** A périmètre et taux de change constants (4).

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires première monte est en hausse de :

  • 9 %, à taux de change constants ;
  • 3 %, à périmètre et taux de change constants (4).

Le chiffre d'affaires sur le marché du remplacement enregistre une croissance de 13 % à taux de change constants, soit + 5 % à périmètre et taux de change constants (4).

Le chiffre d'affaires « Divers », (3 % du chiffre d'affaires total) affiche une baisse de 3 %, à périmètre et taux de change constants (4).

Croissance du chiffre d'affaires première monte par région (avant application de la norme IFRS 15) (1)

Chiffre d'affaires première monte 1er trimestre 2ème trimestre  
(par destination,
en millions d'euros)
2018* 2017 Var. à pcc** Surperformance vs. LMC*** Surperformance vs. IHS**** 2018* 2017 Var. à pcc** Surperformance vs. LMC*** Surperformance vs. IHS****
Europe et Afrique 2 081 2 001 + 1 % - 1 pt + 1 pt 2 071 1 919 + 5 % - 1 pt + 1 pt
Asie, Moyen-Orient et Océanie 1 296 1 189 + 1 % + 1 pt + 1 pt 1 366 1 192 + 7 % + 1 pt + 1 pt
Chine 551 564 - 3 % - 1 pt - 1 pt 587 548 + 3 % - 6 pts - 6 pts
Hors Chine 745 625 + 4 % + 2 pts + 2 pts 779 644 + 11 % + 8 pts + 8 pts
Amérique du Nord 796 895 - 2 % + 1 pt + 1 pt 819 857 - 1 % + 1 pt + 2 pts
Amérique du Sud 102 89 + 29 % + 20 pts + 18 pts 97 93 + 18 % + 8 pts + 8 pts
TOTAL 4 275 4 174  + 1 %  + 1 pt + 1 pt 4 353 4 061 + 5 %  0 pt + 1 pt

Chiffre d'affaires première monte 1er semestre
(par destination,
en millions d'euros)
2018* 2017 Var. à pcc** Surperformance vs. LMC*** Surperformance vs. IHS****
Europe et Afrique 4 152 3 920 + 3 % - 1 pt + 1 pt
Asie, Moyen-Orient et Océanie 2 662 2 381 + 4 % + 1 pt + 1 pt
Chine 1 138 1 112 0 % - 3 pts - 3 pts
Hors Chine 1 524 1 269 + 7 % + 4 pts + 5 pts
Amérique du Nord 1 615 1 752 - 1 % + 2 pts + 2 pts
Amérique du Sud 199 182 + 24 % + 15 pts + 13 pts
TOTAL 8 628 8 235 + 3 % + 1 pt + 1 pt

* Les données 2018 ont été présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
** A périmètre et taux de change constants (4).
*** Sur la base des estimations de production automobile LMC publiées le 10 juillet 2018.
**** Sur la base des estimations de production automobile IHS publiées le 16 juillet 2018.

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires première monte, qui est en hausse de 3 % à périmètre et taux de change constants (4), affiche une surperformance de 1 point par rapport à la production automobile mondiale telle qu'estimée par LMC :

  • en Europe (y compris Afrique), le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants (4)) affiche une croissance de 3 %, inférieure de 1 point à celle de la production automobile (estimation LMC) ; hors Russie, la performance de Valeo est en ligne avec celle de la production automobile ;
  • en Chine, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants (4)) est stable, soit une performance inférieure de 3 points à celle de la production automobile (estimation LMC) ;
  • en Asie hors Chine, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants (4)) est en hausse de 7 %, soit une performance supérieure de 4 points à celle de la production automobile (estimation LMC) ; en Corée du Sud, bénéficiant du retour à la normale des ventes de ses clients coréens en Chine à partir du 2ème trimestre, Valeo affiche une performance supérieure de 8 points à celle de la production automobile (estimation LMC) ;
  • en Amérique du Nord, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants (4)) est en baisse de 1 %, soit une performance supérieure de 2 points à celle de la production automobile (estimation LMC) ;
  • en Amérique du Sud, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants (4)) s'inscrit en hausse de 24 %, soit une performance supérieure de 15 points à celle de la production automobile (estimation LMC).

Répartition géographique équilibrée des activités de Valeo (avant application de la norme IFRS 15) (1)

Après prise en compte des opérations de croissance externe réalisées durant l'année 2017, l'évolution de la répartition du chiffre d'affaires première monte entre les quatre principales régions de production au cours du 1er semestre 2018 par rapport à la même période en 2017 se présente comme suit :

  • hausse de 3 points en Asie, à 31 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • baisse de 3 points en Amérique du Nord, à 19 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • stable en Europe, à 48 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • stable en Amérique du Sud, à 2 % du chiffre d'affaires première monte.

Portefeuille clients de Valeo équilibré (avant application de la norme IFRS 15) (1)

Après prise en compte des opérations de croissance externe réalisées durant l'année 2017, l'évolution de la répartition du chiffre d'affaires première monte entre les clients du Groupe au cours du 1er semestre 2018 par rapport à la même période en 2017 se présente comme suit :

  • hausse de 2 points de la part des clients asiatiques à 33 % du chiffre d'affaires première monte, suite à la prise de contrôle d'Ichikoh au 1er février 2017 et à la création de Valeo-Kapec consolidée par intégration globale depuis le 1er décembre 2017 ;
  • hausse de 1 point de la part des clients allemands, à 29 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • baisse de 2 points de la part des clients américains, à 18 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • baisse de 1 point de la part des clients français, à 14 % du chiffre d'affaires première monte.

Croissance du chiffre d'affaires par Pôle d'activité (avant application de la norme IFRS 15) (1)

La croissance du chiffre d'affaires des Pôles d'activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.

Chiffre d'affaires des Pôles d'activité (a)
(en millions d'euros)
1er trimestre 2ème trimestre
2018 (b) 2017 Var. à cc (c) Var. CA OEM (d) Var. CA 2018 (b) 2017 Var. à cc (c) Var. CA OEM (d) Var. CA
CDA 913 938 + 1 % + 1 % - 3 % 928 899 + 5 % + 5 % + 3 %
Propulsion 1 310 1 105 + 23%(e) - 1 % + 19%(e) 1 323 1 058 + 28%(e) + 7 % + 25%(e)
Thermiques 1 240 1 312 + 2 % + 2 % - 6 % 1 308 1 282 + 6 % + 4 % + 2 %
Visibilité 1 491 1 458 + 8 % (f) + 1 % + 2 % (f) 1 497 1 495 + 5 % + 4 % 0 %
Groupe 4 917 4 767 + 9 %  + 1 % + 3 % 5 022 4 697 + 10 % + 5 % + 7 %

Chiffre d'affaires des Pôles d'activité (a)
(en millions d'euros)
1er semestre
2018 (b) 2017 Var. à cc (c) Var. CA OEM (d) Var. CA
CDA 1 841 1 837 + 3 % + 3 % 0 %
Propulsion 2 633 2 163 + 26%(e) + 3 % +22%(e)
Thermiques 2 548 2 594 + 4 % + 3 % - 2 %
Visibilité 2 988 2 953 + 6 % (f) + 3 % + 1 % (f)
Groupe 9 939 9 464 + 9 %  + 3 % + 5 %

(a) Incluant les ventes intersecteurs.
(b) Les données 2018 ont été présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
(c) A taux de change constants.
(d) A périmètre et taux de change constants (4).
(e) Incluant FTE automotive & Valeo-Kapec.
(f) Incluant Ichikoh.

Tous les Pôles d'activité voient la croissance de leur chiffre d'affaires première monte, à périmètre et taux de change constants (4), s'améliorer au 2ème trimestre par rapport au 1er trimestre :

  • bénéficiant du retour à la normale des ventes de ses clients coréens en Chine, le chiffre d'affaires première monte du Pôle Systèmes de Propulsion, accélère au 2ème trimestre pour atteindre une croissance de 7 %, à périmètre et taux de change constants (- 1 % au 1er trimestre) ;
  • les trois autres pôles, Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite, Systèmes Thermiques et Systèmes de Visibilité affichent, au 2ème trimestre, une croissance de leur chiffre d'affaires, à périmètre et taux de change constants, en ligne avec celle de la production automobile.

Au 1er semestre 2018, les quatre Pôles d'activité de Valeo affichent une croissance de chiffre d'affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, homogène à + 3 %.

Il convient de noter que le chiffre d'affaires total du Pôle Systèmes de Propulsion (+ 22 % au 1er semestre) enregistre l'entrée, au sein du périmètre de Valeo, de FTE automotive et Valeo-Kapec, qui sont consolidées par intégration globale dans les comptes consolidés du Groupe à compter respectivement du 1er novembre et du 1er décembre 2017.

Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence  (4) à 7,7 % du CA malgré la hausse du prix des matières premières

    1er semestre 2018 1er semestre 2017* Variation
         
Chiffre d'affaires (en millions d'euros) 9 863 9 433 + 5 %

Marge brute (en millions d'euros) 1 998 1 938 + 3 %
  (en % du CA) 20,3 % 20,5 % - 0,2 pt
Marge opérationnelle hors la quote-part (en millions d'euros) 755 723 4 %
dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en % du CA) 7,7 % 7,7 % 0 pt
Quote-part dans les résultats des (en millions d'euros) (28) 29 197 %
sociétés mises en équivalence (en % du CA) - 0,3 % 0,3 % - 0,6 pt
Marge opérationnelle y compris la quote-part (en millions d'euros) 727 752 3 %
dans les résultats des sociétés mises en équivalence (4) (en % du CA) 7,4 % 8,0 % - 0,6 pt
Résultat net part du Groupe (en millions d'euros) 453 504 10 %
  (en % du CA) 4,6 % 5,3 % - 0,7 pt

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective des normes IFRS 15 et IFRS 9.

La marge brute se monte à 1 998 millions d'euros. Elle représente 20,3 % du chiffre d'affaires, en hausse de 3 % par rapport au 1er semestre 2017, résultant principalement de :

  • l'impact de la croissance (+ 0,1 point) comprenant les effets prix et volume ;
  • l'incidence de la hausse du prix des matières premières, après prise en compte des hausses de prix de vente auprès des clients (- 0,3 point) ;
  • l'efficience opérationnelle (+ 0,5 point) ;
  • la hausse des amortissements consécutifs aux investissements industriels réalisés par le Groupe au cours de ces dernières années (- 0,3 point).

Valeo poursuit son effort de Recherche et Développement pour développer son portefeuille produits dans un contexte de forte augmentation de ses prises de commandes et afin de répondre aux défis de l'électrification de la chaîne de propulsion et de la conduite intuitive et autonome :

  • l'effort brut de R&D se monte à 1 039 millions d'euros, en hausse de 10 %, il représente plus de 12 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • les dépenses nettes de R&D, qui s'élèvent à 774 millions d'euros, en hausse de 2 %, représentent 7,8 % du chiffre d'affaires (- 0,3 point par rapport à 2017).

Les frais administratifs et commerciaux sont stables par rapport à 2017, à 4,8 % du chiffre d'affaires.

La marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence  s'élève à 755 millions d'euros, soit 7,7 % du chiffre d'affaires, un niveau stable par rapport au 1er semestre 2017 malgré la hausse du prix des matières premières.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à - 28 millions d'euros, équivalant à - 0,3 % du chiffre d'affaires. Elle prend en compte en particulier la quote-part de la perte enregistrée par Valeo Siemens eAutomotive (- 54 millions d'euros), qui supporte les dépenses nécessaires à la mise en place de son organisation pour faire face à une croissance future rapide et au développement des projets en cours issus des 10,8 milliards d'euros cumulés de prises de commandes enregistrées à fin juin 2018.

La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (4) se monte à 727 millions d'euros. Elle représente 7,4 % du chiffre d'affaires, en baisse de 3 % par rapport au 1er semestre 2017.

Le résultat opérationnel s'élève à 709 millions d'euros, soit 7,2 % du chiffre d'affaires, en baisse de 3 % par rapport au 1er semestre 2017. Il tient compte des autres produits et charges pour un montant global négatif de 18 millions d'euros.

Le coût de l'endettement financier net s'élève à 32 millions d'euros, en baisse de 16 % par rapport au 1er semestre 2017.

Le taux effectif d'imposition s'établit à 22,4 %.

Les intérêts minoritaires s'élèvent à 52 millions d'euros, en hausse de 58 % par rapport au 1er semestre 2017, suite à la création de Valeo-Kapec (contrôlée par Valeo et consolidée par intégration globale dans les états financiers consolidés du Groupe à compter du 1er décembre 2017) et à la prise de contrôle d'Ichikoh (consolidée par intégration globale dans les états financiers consolidés du Groupe à compter du 1er février 2017).

Le résultat net part du Groupe se monte à 453 millions d'euros, soit 4,6 % du chiffre d'affaires, en baisse de 10 % par rapport au 1er semestre 2017.

La rentabilité des capitaux employés (ROCE((4)) ainsi que et la rentabilité des actifs (ROA (4)) s'établissent respectivement à 26 % et 17 %.

EBITDA (4) par Pôle d'activité

EBITDA (1)

(en millions d'euros et en % du chiffre d'affaires par Pôle d'acitvité)
1er semestre
2018 2017* Variation
Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite 283 267 + 6 %
14,9 % 14,1 % 0,8 pt
Systèmes de Propulsion 369 275 + 34 %
13,9 % 12,6 % 1,3 pt
Systèmes Thermiques 288 266 + 8 %
12,3 % 11,0 % 1,3 pt
Systèmes de Visibilité 385 391 - 2 %
12,7 % 13,0 % 0,3 pt
Groupe 1 341 1 213 + 11 %
13,6 % 12,9 % 0,7 pt

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective de la norme IFRS 15.

Au 1er semestre 2018, l'EBITDA (4) s'élève à 1 341 millions d'euros soit 13,6 % du chiffre d'affaires, en hausse de 11 % par rapport à 2017.

L'ensemble des Pôles d'activité affiche une progression significative de leur profitabilité à l'exception de Systèmes de Visibilité affecté par la hausse de certaines matières premières (métaux non ferreux et résines).

Génération de cash flow libre (4)

(En millions d'euros) 1er semestre 2018 1er semestre 2017
EBITDA (4) 1 341 1 213*
     
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel ** (141) (43)
Coûts sociaux et de restructuration et décaissements liés aux enquêtes anti-concurrence (18) (77)
Impôts (138) (150)
Provisions pour retraites (1) 2
Autres postes opérationnels (12) (12)
Flux d'investissements corporels et incorporels (995) (834)
     
Cash flow libre (4) 36 99
Cash conversion rate (10) 3 % 8 %
     
Frais financiers nets (53) (61)
Autres éléments financiers (532) (445)
     
Cash flow net (1) (549) (407)

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective des normes IFRS 15 et IFRS 9.
** Variation du besoin en fonds de roulement neutralisée de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de + 10 millions d'euros au 1er semestre 2018 et - 36 millions d'euros au 1er semestre 2017.

Au 1er semestre 2018, la génération de cash flow libre (4) s'élève à 36 millions d'euros, résultant principalement :

  • de la progression de l'EBITDA (4) de 11 %, à 1 341 millions d'euros ;
  • de l'augmentation du besoin en fonds de roulement, contribuant négativement à la génération de cash flow libre à hauteur de 141 millions d'euros ; l'incidence du besoin en fond de roulement sur la génération de cash devrait être neutre sur l'ensemble de l'année ;
  • des flux d'investissements à hauteur de 995 millions d'euros, conséquence de la forte augmentation des prises de commandes et soutien de la croissance future attendue du Groupe.

En conséquence, la conversion de l'EBITDA (4) en cash flow libre (4) (cash conversion rate (10) ) s'établit à 3 %.

Le cash flow net (4) est négatif à hauteur de 549 millions d'euros, tenant compte :

  • des frais financiers nets versés de 53 millions d'euros ;
  • et des flux liés aux autres éléments financiers pour un montant total de 532 millions d'euros dont principalement 314 millions d'euros au titre du paiement des dividendes et 100 millions au titre du programme de rachat d'actions.

Endettement financier net (4)

L'endettement financier net (4) (11) est de 2 291 millions d'euros au 30 juin 2018, en hausse de 449 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2017, après la prise en compte du paiement des dividendes et du programme de rachat d'actions.

Le ratio de « leverage » (l'endettement financier net (4) (11) rapporté à l'EBITDA) s'établit à 0,90 fois le montant de l'EBITDA et le ratio de « gearing » (endettement financier net (4) (11) rapporté aux capitaux propres hors intérêts minoritaires) à 51 % des capitaux propres.

L'échéance moyenne de la dette financière brute à long terme s'établit à 5 ans au 30 juin 2018 (contre 4,8 ans au 31 décembre 2017).

Faits marquants

Le 28 juin 2018, Valeo a procédé à une augmentation de capital social de 599 979 actions par rapport au 31 décembre 2017 (0,25 % du capital de Valeo). Cette augmentation fait suite à la mise en oeuvre d'une nouvelle offre de souscription d'actions réservée aux salariés. Ce plan s'inscrit dans la politique de déploiement de l'actionnariat salarié de Valeo, tant en France qu'à l'international, afin d'associer les salariés aux résultats du Groupe. En 2018, environ 95 000 salariés du Groupe ont été éligibles à l'Offre déployée dans 22 pays.

Le 31 mai 2018, dans le cadre du Programme de Rachat d'Actions tel qu'autorisé par l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires en date du 23 mai 2017, Valeo a acquis 1 837 417 actions au cours moyen de 54,4242 euros. Ces actions seront intégralement affectées aux fins de couvrir la mise en oeuvre de tout plan d'options d'achat d'actions, l'attribution d'actions aux salariés au titre de leur participation aux fruits de l'expansion de l'entreprise et de la mise en oeuvre de tout plan d'épargne entreprise.

Le 11 juin 2018, Valeo a annoncé le placement de nouvelles obligations à échéance 18 juin 2025. Cette émission a permis de placer, à des conditions favorables, 600 millions d'euros d'obligations de maturité 7 ans avec un coupon de 1,50 %.

Prochain rendez-vous

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2018, le 25 octobre 2018.


Incidences de l'application des normes IFRS 15 et IFRS 9

Le 17 juillet 2018, Valeo a communiqué les incidences de l'application des normes IFRS 15 et IFRS 9 sur l'information comparative de l'année 2017.

Les incidences de l'application de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires provenant des contrats conclus avec des clients » sur le chiffre d'affaires du 1er semestre 2018 sont les suivantes :

  • les coûts externes de composants imposés par les clients, précédemment comptabilisés en chiffre d'affaires première monte, sont désormais présentés en réduction de la consommation matières ; ceci se traduit par une diminution du chiffre d'affaires de 253 millions d'euros au 1er semestre 2018 (208 millions d'euros au 1er semestre 2017) ; ce retraitement concerne principalement l'activité des modules face avant du Pôle Systèmes Thermiques ;
  • les contributions clients au titre de la Recherche et Développement y compris les prototypes, précédemment présentées en réduction des frais de Recherche et Développement, sont désormais présentées sous la rubrique « Divers » du chiffre d'affaires soit un reclassement en chiffre d'affaires de 177 millions d'euros au 1er semestre 2018 ( 177 millions d'euros au 1er semestre 2017).

Chiffre d'affaires par nature (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires
avant IFRS 15 (en m€)
En % du CA total S1-2018 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018* 2017 Var. Var. à pcc** 2018* 2017 Var. Var. à pcc** 2018* 2017 Var. Var. à pcc**
Première monte 87 % 4 275 4 174 + 2 % + 1 % 4 353 4 061 + 7 % + 5 % 8 628 8 235 + 5 % + 3 %
Remplacement 10 % 523 487 + 7 % + 3 % 518 476 + 9 % + 8 % 1 041 963 + 8 % + 5 %
Divers 3 % 119 106 + 12 % - 2 % 151 160 - 6 % - 3 % 270 266 + 1 % - 3 %
Total 100 % 4 917 4 767 + 3 % + 1 % 5 022 4 697 + 7 % + 5 % 9 939 9 464 + 5 % + 3 %

* Les données 2018 ci-dessus sont présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant l'application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
** A périmètre et taux de change constants (4).

En application de la norme IFRS 15 En % du CA total S1-2018 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017* Var. Var. à pcc** 2018 2017* Var. Var. à pcc** 2018 2017* Var. Var. à pcc**
Première monte 85 % 4 154 4 067 + 2 % 0 % 4 221 3 960 + 7 % + 4 % 8 375 8 027 + 4 % + 2 %
Remplacement 10 % 523 487 + 7 % + 3 % 518 476 + 9 % + 8 % 1 041 963 + 8 % + 5 %
Divers 5 % 204 189 + 8 % + 1 % 243 254 - 4 % - 2 % 447 443 + 1 % - 1 %
Total 100 % 4 881 4 743 + 3 % 0 % 4 982 4 690 + 6 % + 4 % 9 863 9 433 + 5 % + 2 %

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective de la norme IFRS 15.
** A périmètre et taux de change constants (4).

Impact de l'application de la norme IFRS 15 En % du CA total S1-2018 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017 Var. Var. à pcc* 2018 2017 Var. Var. à pcc* 2018 2017 Var. Var. à pcc*
Première monte - 2 pts - 121 - 107 0 pt - 1 pt - 132 - 101 0 pt - 1 pt - 253 - 208 - 1 pt - 1 pt
Remplacement 0 pt 0 0 0 pt 0 pt 0 0 0 pt 0 pt 0 0 0 pt 0 pt
Divers + 2 pts + 85 + 83 - 4 pts + 3 pts + 92 + 94 + 2 pts + 1 pt + 177 + 177 0 pt + 2 pts
Total 0 pt - 36 - 24 0 pt - 1 pt - 40 - 7 - 1 pt - 1 pt - 76 - 31 0 pt - 1 pt

* A périmètre et taux de change constants (4).

Chiffre d'affaires première monte par région de destination (en millions d'euros)

Avant application de la norme IFRS 15 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018* 2017 Var. à pcc** 2018* 2017 Var. à pcc** 2018* 2017 Var. à pcc**
Europe et Afrique 2 081 2 001 + 1 % 2 071 1 919 + 5 % 4 152 3 920 + 3 %
Asie, Moyen-Orient et Océanie 1 296 1 189 + 1 % 1 366 1 192 + 7 % 2 662 2 381 + 4 %
Chine 551 564 - 3 % 587 548 + 3 % 1 138 1 112 0 %
Hors Chine 745 625 + 4 % 779 644 + 11 % 1 524 1 269 + 7 %
Amérique du Nord 796 895 - 2 % 819 857 - 1 % 1 615 1 752 - 1 %
Amérique du Sud 102 89 + 29 % 97 93 + 18 % 199 182 + 24 %
TOTAL 4 275 4 174  + 1 % 4 353 4 061 + 5 % 8 628 8 235 + 3 %

* Les données 2018 ci-dessus sont présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant l'application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
** A périmètre et taux de change constants (4).

En application de la norme IFRS 15 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017* Var. à pcc** 2018 2017* Var. à pcc** 2018 2017* Var. à pcc**
Europe et Afrique 2 072 1 990 + 1 % 2 060 1 910 + 5 % 4 132 3 900 + 3 %
Asie, Moyen-Orient et Océanie 1 263 1 167 0 % 1 320 1 171 + 5 % 2 583 2 338 + 2 %
Chine 526 545 - 4 % 550 529 - 1 % 1 076 1 074 - 2 %
Hors Chine 737 622 + 3 % 770 642 + 10 % 1 507 1 264 + 6 %
Amérique du Nord 717 821 - 4 % 745 786 - 2 % 1 462 1 607 - 3 %
Amérique du Sud 102 89 + 28 % 96 93 + 18 % 198 182 + 23 %
TOTAL 4 154 4 067  0 % 4 221 3 960 + 4 % 8 375 8 027 + 2 %

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective de la norme IFRS 15.
** A périmètre et taux de change constants (4).

Impact de l'application de la norme IFRS 15 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017 Var. à pcc* 2018 2017 Var. à pcc* 2018 2017 Var. à pcc*
Europe et Afrique - 9 - 11 0 pt - 11 - 9 0 pt - 20 - 20 0 pt
Asie, Moyen-Orient et Océanie - 33 - 22 - 1 pt - 46 - 21 - 2 pts - 79 - 43 - 2 pts
Chine - 25 - 19 - 1 pt - 37 - 19 - 4 pts - 62 - 38 - 2 pts
Hors Chine - 8 - 3 - 1 pt - 9 - 2 - 1 pt - 17 - 5 - 1 pt
Amérique du Nord - 79 - 74 - 2 pts - 74 - 71 - 1 pt - 153 - 145 - 2 pts
Amérique du Sud 0 0 - 1 pt - 1 0 0 pt - 1 0 - 1 pt
TOTAL - 121 - 107 - 1 pt - 132 - 101 - 1 pt - 253 - 208 - 1 pt

* A périmètre et taux de change constants (4).

Chiffre d'affaires par Pôle d'activité incluant les ventes intersecteurs (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires des Pôles d'activité avant IFRS 15
(en m€)
1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018* 2017 Var. CA Var. CA OEM** 2018* 2017 Var. CA Var. CA OEM** 2018* 2017 Var. CA Var. CA OEM**
CDA 913 938 - 3 % + 1 % 928 899 + 3 % + 5 % 1 841 1 837 0 % + 3 %
Propulsion 1 310 1 105 + 19 % - 1 % 1 323 1 058 + 25 % + 7 % 2 633 2 163 + 22 % + 3 %
Thermiques 1 240 1 312 - 6 % + 2 % 1 308 1 282 + 2 % + 4 % 2 548 2 594 - 2 % + 3 %
Visibilité 1 491 1 458 + 2 % + 1 % 1 497 1 495 0 % + 4 % 2 988 2 953 + 1 % + 3 %
Groupe 4 917 4 767 + 3 %  + 1 % 5 022 4 697 + 7 % + 5 % 9 939 9 464 + 5 %  + 3 %

* Les données 2018 ci-dessus sont présentées en appliquant le même référentiel comptable que celui utilisé pour les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, i.e. avant l'application de la norme IFRS 15 (données non auditées).
** A périmètre et taux de change constants (4).

En application de la norme IFRS 15 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017* Var. CA Var. CA OEM** 2018 2017* Var. CA Var. CA OEM** 2018 2017* Var. CA Var. CA OEM**
CDA 938 962 - 3 % + 1 % 961 927 + 4 % + 5 % 1 899 1 889 + 1 % + 3 %
Propulsion 1 326 1 117 + 19 % - 1 % 1 338 1 071 + 25 % + 7 % 2 664 2 188 + 22 % + 3 %
Thermiques 1 140 1 224 - 7 % - 1 % 1 201 1 201 0 % + 1 % 2 341 2 425 - 4 % 0 %
Visibilité 1 514 1 485 + 2 % + 1 % 1 516 1 529 - 1 % + 4 % 3 030 3 014 + 1 % + 3 %
Groupe 4 881 4 743 + 3 %  0 % 4 982 4 690 + 6 % + 4 % 9 863 9 433 + 5 % + 2 %

* Les données 2017 ont été modifiées par rapport à celles présentées dans les comptes consolidés au 30 juin 2017, publiés en juillet 2017, pour tenir compte des incidences liées à l'application rétrospective de la norme IFRS 15.
** A périmètre et taux de change constants (4).

Impact de l'application de la norme IFRS 15 1er trimestre 2ème trimestre 1er semestre
2018 2017 Var. CA Var. CA OEM* 2018 2017 Var. CA Var. CA OEM* 2018 2017 Var. CA Var. CA OEM*
CDA + 25 + 24 0 pt 0 pt + 33 + 28 + 1 pt 0 pt + 58 + 52 + 1 pt 0 pt
Propulsion + 16 + 12 0 pt 0 pt + 16 + 13 0 pt 0 pt + 31 + 25 0 pt 0 pt
Thermiques - 100 - 88 - 1 pt - 3 pts - 107 - 81 - 2 pts - 3 pts - 207 - 169 - 2 pts - 3 pts
Visibilité + 23 + 27 0 pt 0 pt + 19 + 34 + 1 pt 0 pt + 42 + 61 0 pt 0 pt
Groupe - 36 - 24 0 pt - 1 pt - 40 - 7 - 1 pt - 1 pt - 76 - 31 0 pt - 1 pt

* A périmètre et taux de change constants (4).


Glossaire financier

  • Les prises de commandes de Valeo correspondent aux commandes matérialisant l'attribution des marchés à Valeo par des constructeurs sur la période y compris les coentreprises (à l'exception de Valeo Siemens eAutomotive) intégrées à hauteur de la quote-part d'intérêt de Valeo dans ces sociétés. Les prises de commandes de Valeo Siemens eAutomotive sont par ailleurs publiées en intégralité et de façon séparée de celles de Valeo. Les prises de commandes sont valorisées sur la base des meilleures estimations raisonnables de Valeo en termes de volumes, prix de vente et durée de vie. Les éventuelles annulations de commandes sont également prises en compte.
  • À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d'affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable.
  • Allocation du prix d'acquisition : dans le cadre des regroupements d'entreprises et lors de la première consolidation d'une nouvelle filiale, l'allocation comptable du prix d'acquisition consiste à valoriser les actifs acquis et les passifs repris  de cette nouvelle filiale, coentreprise ou participation à leur juste valeur. Ils entrent dans le bilan du groupe pour ces montants. Cette allocation peut aboutir à la comptabilisation de certains éléments : actifs et passifs, que l'entreprise acquise n'avait pas précédemment comptabilisés. Aussi, l'acquéreur peut comptabiliser des immobilisations incorporelles identifiables acquises telles qu'une marque, un brevet ou une relation commerciale. Ainsi, les capitaux propres de la nouvelle société consolidée sont réévalués. La différence entre le prix payé par la société mère pour les titres de la société acquise et la quote-part de la société mère dans les capitaux propres réévalués de la société acquise est appelée écart d'acquisition ou goodwill. Il apparaît à l'actif du bilan en immobilisations incorporelles.
  • La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges.
  • Le résultat net part du Groupe hors éléments non récurrents correspond au résultat net part du Groupe retraité des autres produits et charges nets d'impôts et des produits et charges non récurrents nets d'impôts inclus dans la marge opérationnelle, y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence.
  • Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill.
  • Le ROA, ou la rentabilité des actifs, correspond au résultat opérationnel rapporté aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), goodwill inclus.
  • L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence.
  • Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles.
  • Le cash flow net correspond au cash flow libre après prise en compte (i) des flux d'investissement relatifs aux acquisitions et cessions de participations et à la variation de certains éléments inscrits en actifs financiers non courants, (ii) des flux sur opérations de financement relatifs aux dividendes versés, aux ventes (rachats) d'actions propres, aux intérêts financiers versés et reçus, et aux rachats de participations sans prise de contrôle et (iii) de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes.
  • L'endettement financier net comprend l'ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments.

Déclaration « Safe Harbor »

Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l'entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu'identifiés dans le Document de référence, les risques liés au métier d'équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l'environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2017 de Valeo enregistré auprès de l'AMF le 29 mars 2018 (sous le numéro D.18-0208).

La société n'accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d'intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document.

VALEO
43 rue Bayen, 75017 Paris
www.valeo.com

 

Contact Presse
01 40 55 29 72 | 01 40 55 21 20
press-contact.mailbox@valeo.com

 

Relations Investisseurs
valeo@relations-investisseurs.com


Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 18,5 milliards d'euros et a consacré 12 % de son chiffre d'affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 30 juin 2018, 115 000 collaborateurs dans 33 pays, dans 185 sites de production, 20 centres de recherche, 36 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté à la Bourse de Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

 




(1) Par souci de continuité de la communication financière, le chiffre d'affaires ici retenu est déterminé selon le même référentiel comptable qu'en 2017 (i.e. avant application de la norme IFRS 15).

(2)  Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence ; cf. Glossaire financier, page 19.

(3) Croissance annuelle moyenne des prises de commandes de Valeo sur la période 2013-2018.
(4) Cf. glossaire financier, page 19.
(5) Produits ou technologies produits en série depuis moins de trois ans, hors Valeo Siemens eAutomotive.
(6) Cf pages 16, 17 et 18 du présent communiqué.

(7) Variation du besoin en fonds de roulement neutralisée de la variation des cessions de créances clients non récurrentes pour un montant de + 10 millions d'euros au 1er semestre 2018 et - 36 millions d'euros au 1er semestre 2017.

(8) A la date du communiqué, les comptes consolidés du 1er semestre 2018 ont fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux Comptes.

(9) Y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence ; cf. glossaire financier, page 19.

(10) Conversion de l'EBITDA en cash flow libre.

(11)  Les chiffres sont présentés en application de la norme IFRS 9.

HUG#2207097