Release details

2018-03-07 07:00 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

Elis : Résultats annuels 2017

  
Résultats annuels 2017

Forte croissance du chiffre d'affaires, de l'EBITDA et du résultat net courant, tirés par l'acquisition de Berendsen

  • Croissance du chiffre d'affaires, marges d'EBITDA en amélioration dans toutes les zones géographiques et forte amélioration du résultat net courant
    • Chiffre d'affaires : 2 214,9m€ (+46,4% dont +2,4% de croissance organique)
    • EBITDA : 670,0m€ (30,2% du chiffre d'affaires)
    • Marges d'EBITDA en amélioration dans toutes les zones géographiques historiques d'Elis
    • Résultat net courant en hausse de plus de +50% à 163,2m€
  • Année marquée par des acquisitions majeures, qui accélèrent le développement du Groupe à l'international
    • Acquisition de Berendsen : création d'un leader pan-européen et meilleure diversification géographique du nouveau Groupe
    • Succès des intégrations d'Indusal et de Lavebras : synergies 2017 en avance sur le calendrier
  • Amélioration de la structure financière et investissements maîtrisés
    • Refinancement réussi et coût moyen de la dette du Groupe aujourd'hui d'environ 2%
    • Maintien du levier d'endettement à 3,3x au 31 décembre 2017
    • Plan de capex de Berendsen revu en forte baisse
    • Free cash-flow courant impacté par les capex 2017 de Berendsen réglés en fin d'année
  • Confirmation des perspectives 2018 communiquées lors de la journée investisseurs en janvier
    • Chiffre d'affaires supérieur à 3,2mrd€ ; croissance organique entre +2,5% et +3,0%
    • Marge d'EBITDA d'environ 31,5%
    • Niveau de capex équivalent à 20% du chiffre d'affaires
  • Proposition d'une distribution de 0,37€ par action, stable par rapport à l'exercice précédent
(millions EUR) 2017 2016 Variation
Chiffre d'affaires 2 214,9 1 512,8 +46,4%
EBITDA 670,0 467,9 +43,2%
EBIT 298,6 214,1 +39,5%
Résultat net courant 163,2 107,6 +51,7%
Free cash-flow courant 42,6 80,5 -47,1%

Les pourcentages de variation sont calculés sur la base des valeurs exactes

Saint-Cloud, le 7 mars 2018 - Elis, leader multi-services de la location-entretien de linge plat, de vêtements de travail et d'équipements d'hygiène et de bien-être en Europe et en Amérique latine, publie ce jour ses résultats pour l'année 2017. Les comptes ont été arrêtés par le Directoire et examinés par le Conseil de Surveillance le 6 mars 2018. Ils ont été audités et un rapport sans réserve a été émis par les Commissaires aux comptes.

A l'occasion de cette publication, Xavier Martiré, Président du directoire d'Elis, a déclaré :

 « Elis affiche de solides résultats 2017. Le chiffre d'affaires et l'EBITDA sont en croissance de plus de 40%, tirés par les acquisitions, et les marges sont en amélioration dans toutes les zones géographiques historiques d'Elis. Le résultat net courant est quant à lui en croissance d'environ +50% pour la 2ème année consécutive.

En 2017, nous avons activement poursuivi notre stratégie de consolidation de nos plateformes géographiques. L'acquisition de Berendsen, finalisée en septembre, marque une étape importante dans l'histoire d'Elis. Avec cette transaction, nous avons créé un leader pan-européen dans le textile, l'hygiène et les solutions de services avec des positions fortes et très rentables dans la majorité de nos marchés. L'intégration, lancée depuis mi-septembre, se déroule très bien et nous sommes confiants sur le fait que notre savoir-faire industriel fera de cette acquisition un succès.

De plus, le Groupe a sécurisé, avec les acquisitions d'Indusal en Espagne et de Lavebras au Brésil, deux leviers de création de valeur significatifs sur des marchés prioritaires et a renforcé son profil de croissance organique et le potentiel d'amélioration de sa profitabilité.

D'autres acquisitions, plus petites mais également créatrices de valeur ont été conclues en 2017, en France, en Allemagne et au Brésil. Cette politique d'acquisition, pilier fondamental de la stratégie d'Elis depuis de nombreuses années, contribue à renforcer nos positions sur les marchés dans lesquels le Groupe est présent, et à y améliorer nos marges.

L'accélération du développement à l'international ces dernières années a largement diversifié notre exposition géographique : la France représente aujourd'hui un tiers du chiffre d'affaires du Groupe, contre 70% il y a 3 ans. Nous sommes convaincus qu'Elis est aujourd'hui idéalement positionné pour créer de la valeur stratégique et financière au bénéfice des actionnaires, et pour saisir par ailleurs de nouvelles opportunités de croissance.

En 2017, Elis a amélioré sa flexibilité financière en refinançant une grande partie de sa dette et le levier d'endettement est resté stable comparé à 2016. Par conséquent, le paiement d'un dividende de 0,37 euro par action, en ligne avec l'exercice 2016, sera recommandé à l'occasion de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 18 mai 2018.

En 2018, notre chiffre d'affaires devrait être supérieur à 3,2 milliards d'euros. Notre présence dans des marchés en fort développement nous permet d'anticiper une croissance organique du chiffre d'affaires du Groupe en 2018 entre +2,5% et +3,0%. Par ailleurs, nous visons en 2018 une amélioration de la marge d'EBITDA à environ 31,5%. »

Depuis l'acquisition de Berendsen (qui contribue au compte de résultat depuis le 1er septembre 2017), Elis communique désormais son chiffre d'affaires et son EBITDA en se fondant sur une nouvelle répartition géographique, détaillée dans la partie « Répartition géographique » de ce communiqué.

Chiffre d'affaires

Comme annoncé le 30 janvier 2018, le chiffre d'affaires du Groupe pour l'année 2017 est en croissance de plus de +46%, à 2 215m€. La croissance organique est de +2,4% et toutes les zones géographiques du périmètre historique du Groupe restent bien orientées malgré des bases de comparaison très élevées en Espagne et au Brésil et des conditions de marché difficiles dans certains pays d'Europe, en particulier en Suisse. En France, nous constatons une amélioration sur certaines de nos activités, notamment en Hôtellerie et en Commerces & Services.

Nos acquisitions récentes continuent de fortement tirer la croissance du Groupe, notamment Indusal, Lavebras et bien sûr Berendsen que nous consolidons depuis le 1er septembre.

EBITDA

(millions EUR)  

S1
  2017
S2
 

Total
 

S1
2016
S2
 

Total
 

S1
Var.
S2
 

16/17
France 166,9 186,7 353,7 163,3 181,2 344,5 +2,2% +3,1% +2,7%
En % du chiffre d'affaires 33,7% 36,2% 35,0% 33,7% 36,2% 34,9% +6pb +2pb +4pb
Europe centrale 29,5 74,4 103,9 23,1 30,7 53,8 +28,1% +142,3% +93,3%
En % du chiffre d'affaires 22,6% 28,7% 26,6% 22,5% 26,3% 24,5% +14pb +231pb +210pb
Scandinavie & Europe de l'Est - 55,7 55,7 - - - n/a n/a n/a
En % du chiffre d'affaires - 33,8% 33,8% - - - n/a n/a n/a
Royaume-Uni & Irlande - 35,1 35,1 - - - n/a n/a n/a
En % du chiffre d'affaires - 22,9% 22,9% - - - n/a n/a n/a
Europe du Sud 30,7 37,2 67,9 17,6 22,8 40,5 +73,9% +63,0% +67,8%
En % du chiffre d'affaires 24,8% 27,5% 26,2% 23,9% 27,0% 25,5% +90pb +48pb +64pb
Amérique latine 20,0 33,7 53,7 12,5 17,7 30,2 +60,2% +90,5% +77,8%
En % du chiffre d'affaires 22,8% 25,2% 24,3% 20,8% 24,3% 22,7% +202pb +92pb +157pb
Autres (2,9) 2,9 0,0 (0,4) (0,7) (1,1) n/a n/a n/a
Total 244,1 425,8 670,0 216,1 251,8 467,9 +13,0% +69,1% +43,2%
En % du chiffre d'affaires 28,9% 31,1% 30,2% 29,6% 32,2% 30,9% -73pb -108pb -68pb

« Autres » inclut les Entités Manufacturières et les Holdings.
Le détail des pays par zone géographique est présenté dans la partie « Répartition géographique » de ce communiqué.
Les taux de marge et les variations sont calculés sur la base des valeurs exactes.

En 2017, l'EBITDA du Groupe est en forte augmentation de +43,2% à 670,0m€, en lien avec les récentes acquisitions réalisées. La marge d'EBITDA est en baisse de 68pb. Cette baisse est intégralement liée à l'évolution du mix géographique, le chiffre d'affaires de zones à taux de marge inférieurs ayant augmenté plus vite que celui de zones mieux margées.

France

En 2017, la marge d'EBITDA est en très légère augmentation, en ligne avec nos attentes. Cette tendance positive témoigne de la stabilisation de l'environnement concurrentiel après les turbulences observées en 2015, ainsi que de la poursuite de l'amélioration de la productivité dans nos usines.

Europe centrale

En 2017, la zone Europe centrale se compose des pays de l'ancien périmètre « Europe du Nord » d'Elis (contribution de 12 mois), et des pays de Berendsen de la région tels que présentés dans la partie
« Répartition géographique » de ce communiqué (contribution de 4 mois). L'augmentation du taux de marge d'EBITDA est liée à l'intégration du périmètre Berendsen, dont la marge de la région est plus élevée que celle d'Elis.

Scandinavie & Europe de l'Est

En 2017, la région Scandinavie & Europe de l'Est correspond intégralement au périmètre Berendsen, qui contribue au compte de résultat depuis le 1er septembre. La marge de la région est de 33,8%.

Royaume-Uni & Irlande

En 2017, la région Royaume-Uni & Irlande correspond intégralement au périmètre Berendsen, qui contribue au compte de résultat depuis le 1er septembre. La marge de la région est de 22,9%.

Europe du Sud

En 2017, la marge d'EBITDA de la région est en amélioration d'environ 65pb. Ceci reflète l'amélioration de la productivité dans la région et la réussite de la première année d'intégration d'Indusal, avec un niveau de synergies réalisées en 2017 en avance sur le calendrier cible.

Amérique latine

En 2017, la marge d'EBITDA est en amélioration de près de 160pb. Lavebras, qui contribue au compte de résultat depuis le mois de mai, est en cours d'intégration avec un montant de synergies réalisées en 2017 en avance sur le calendrier cible.

De l'EBITDA au résultat net

(millions EUR) 2017 2016
EBITDA 670,0 467,9
En % du chiffre d'affaires 30,2% 30,9%
Dotations aux amortissements (371,3) (253,8)
EBIT 298,6 214,1
En % du chiffre d'affaires 13,5% 14,2%
Frais bancaires (1,5) (2,3)
Charge IFRS 2 sur plans d'actions gratuites (8,7) (3,8)
Résultat opérationnel avant autres produits et charges et
avant dotation aux amortissements des relations clientèle
288,5 207,9
En % du chiffre d'affaires 13,0% 13,7%
Dotation aux amortissements des relations clientèle (54,2) (45,8)
Autres produits et charges opérationnels (89,9) 24,5
Résultat financier (59,8) (55,7)
Résultat avant impôts 84,6 130,9
Charge d'impôt (17,9) (38,0)
Résultat net 66,8 93,0
Résultat net courant* 163,2 107,6

Les taux de marge sont calculés sur la base des valeurs exactes
* Un tableau de passage entre résultat net et résultat net courant est présenté dans la partie « Du résultat net au résultat net courant » de ce communiqué.

EBIT

En pourcentage du chiffre d'affaires, l'EBIT est en baisse de 67pb en 2017, en ligne avec la baisse de la marge d'EBITDA.


Résultat opérationnel avant autres produits et charges et avant dotation aux amortissements des relations clientèle

En pourcentage du chiffre d'affaires, le résultat opérationnel avant autres produits et charges et avant dotation aux amortissements des relations clientèle est en baisse de 72pb en 2017, en ligne avec la baisse de la marge d'EBIT.

La dotation aux amortissements des relations clientèle relève pour l'essentiel d'actifs reconnus en 2007, dont l'amortissement s'achèvera en octobre 2018, l'affectation de l'écart d'acquisition Berendsen n'étant pas finalisé à la date de clôture.

Les charges sur plans d'actions gratuites correspondent au traitement comptable prévu par la norme IFRS 2.

Résultat financier

En 2017, le résultat financier est globalement stable par rapport à 2016. Pour mémoire, un refinancement avait été effectué en janvier 2017 dans le cadre des acquisitions d'Indusal et de Lavebras. Puis, au mois de septembre, Elis a contracté un crédit-relais de 1,9mrd€ dans le cadre de l'acquisition de Berendsen. Ce crédit-relais a ensuite été intégralement refinancé en plusieurs étapes. Le coût moyen de la dette du Groupe est aujourd'hui inférieur à 2,2%.

Résultat net

Le résultat net ressort à 66,8m€ en 2017. La diminution par rapport à 2016 est liée à la variation significative des autres produits et charges opérationnels. En 2016, ceux-ci étaient favorablement impactés par la plus-value de cession du site de Puteaux. En 2017, les coûts liés aux acquisitions de Berendsen, Indusal et Lavebras, ainsi que les frais de restructuration correspondants pèsent pour plus de 50m€ sur les résultats.

Du résultat net au résultat net courant

(millions EUR) 2017 2016
Résultat net 66,8 93,0
Dotation aux amortissements des relations clientèle (nette de l'effet impôt) 37,1 32,9
Charge IFRS 2 (nette de l'effet impôt) 8,1 5,1
Vente de Puteaux (nette de la participation des salariés et de l'effet impôt) - (23,4)
Frais de restructuration liés à l'acquisition de Berendsen (nets de l'effet impôt) 23.3 -
Frais de restructuration liés à l'acquisition d'Indusal (nets de l'effet impôt) 3.0 -
Frais de restructuration liés à l'acquisition de Lavebras (nets de l'effet impôt) 3.8 -
Coûts liés aux acquisitions de Berendsen, Indusal et Lavebras (nets de l'effet impôt) 21.1 -
Résultat net courant 163,2 107,6

Le résultat net courant ressort à 163,2m€ en 2017, en augmentation de 51,7% par rapport à 2016.


 Tableau de flux de trésorerie

(millions EUR) 2017 2016
EBITDA 670,0 467,9
Provisions & résultat de cession sur immobilisations 0,7 (2,8)
Variation normalisée du besoin en fonds de roulement (23,6) (12,3)
Impôts versés (53,3) (47,1)
Intérêts payés (60,5) (50,0)
Flux net des activités opérationnelles 533,4 355,7
Investissements en linge (264,6) (153,3)
Investissements industriels (215,0) (110,2)
Cessions 1,4 2,7
Autres (12,6) (14,4)
Free cash-flow courant 42,6 80,5
Dividendes (51,8) (39,9)
Impact cash de la cession du siège de Puteaux (10,3) 60,5
Augmentation de capital 506,0 0,5
Décaissements exceptionnels en lien avec les acquisitions de
Berendsen, Indusal et Lavebras
(42,1) -
Eléments exceptionnels de variation du besoin en fonds de roulement (85,1) 23,0
Acquisitions de filiales (net de la trésorerie acquise) et frais de transactions (1 391,9) (220,9)
Dette des sociétés acquises (665,0) (58.1)
Autres variations de dette (0,3) (1,2)
Variation de la dette nette ajustée (1 697,9) (155,6)
Dette nette ajustée fin de période 3 296,6 1 598,7

Flux net des activités opérationnelles

En 2017, le Flux net des activités opérationnelles est en augmentation de 50%. La croissance de l'EBITDA est partiellement compensée par une évolution défavorable de la variation du besoin en fonds de roulement, ainsi que par des montants d'impôts versés et d'intérêts payés supérieurs à l'année précédente.

Investissements

En 2017, les investissements du Groupe ressortent à 21,7% du chiffre d'affaires, contre 17,4% du chiffre d'affaires sur la même période l'année dernière. Cette augmentation est liée aux investissements en linge et aux investissements industriels réalisés sur le périmètre Berendsen, avec une large partie de ces investissements réalisés avant la prise de contrôle par Elis en septembre 2017, mais réglés en fin d'année.

Elis a effectué une revue critique du plan d'investissement de 450m£ qui avait été rendu public par Berendsen en mars 2017 : à la lumière des plus de 100 visites de sites qui ont été effectuées par l'équipe dirigeante d'Elis depuis le mois de septembre, ce plan a été significativement revu en baisse. Elis investira un total d'environ 300m£ (c. 340m€) entre 2017 et 2019 (en plus des investissements normatifs), répartis également entre le Royaume-Uni et l'Europe.

Free cash-flow courant

En 2017, le free cash-flow courant ressort à 42,6m€, en baisse d'environ 40m€ par rapport à l'année précédente. Ceci est la conséquence du niveau nettement plus élevé des investissements réalisés en 2017, en lien avec le programme d'investissement que Berendsen avait mis en place dès le début de l'année 2017.

Endettement financier net ajusté

L'Endettement financier net ajusté du Groupe au 31 décembre 2017 est de 3 296,6m€. Le levier d'endettement (Dette nette ajustée / EBITDA proforma des acquisitions réalisées pendant l'année et après synergies) s'élève à 3,3 fois.

Entre septembre 2017 et février 2018, Elis a finalisé, par diverses opérations, le refinancement du crédit-relais contracté dans le cadre de l'acquisition de Berendsen.


Distribution au titre de l'exercice 2017

Lors de l'Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 18 mai 2018, le Conseil de Surveillance recommandera une distribution de 0,37€ par action au titre de l'exercice 2017, stable par rapport à l'exercice précédent.

Gouvernance du Groupe

A la suite de la démission de Philippe Audouin de ses fonctions au sein du Conseil de surveillance intervenue le 14 décembre 2017, et en application des termes de l'investment agreement conclu entre Elis et Canada Pension Plan Investment Board ("CPPIB") le 7 juin 2017, CPPIB a proposé, lors du Conseil du 6 mars 2018, la candidature de Joy Verlé au Conseil de surveillance. Joy Verlé est donc cooptée, avec effet au 6 mars 2018. Cette nomination sera soumise à un vote lors de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 18 mai 2018.

Par ailleurs, Michel Datcharry, membre du Conseil de surveillance d'Elis depuis le 26 janvier 2009 et Président du Comité des nominations et des rémunérations, a démissionné de ses fonctions au sein du Conseil de surveillance avec effet au 6 mars 2018. Florence Noblot, membre indépendante du Conseil de Surveillance et déjà membre du Comité des nominations et des rémunérations est nommée Présidente de ce comité. Thierry Morin intègre quant à lui le comité.

En outre, lors de sa réunion du 6 mars 2018, le Conseil de surveillance a renouvelé pour quatre années supplémentaires le mandat de chacun des membres du Directoire.

Définitions financières

  • La croissance organique du chiffre d'affaires (produits de l'activité ordinaire) du Groupe est calculée en excluant (i) les effets des changements de périmètre de consolidation des « acquisitions importantes » et des « cessions importantes » (telles que définies dans le Document de Base) réalisées pendant chacune des périodes comparées ainsi que (ii) l'effet de la variation des taux de change.
  • L'EBITDA est défini comme l'EBIT, avant dotations aux amortissements nets de la quote-part de subvention virée au compte de résultat.
  • Le taux de marge est défini comme l'EBITDA divisé par le chiffre d'affaires.
  • L'EBIT est défini comme le bénéfice net (ou la perte nette) avant résultat financier, charge d'impôt, quote-part dans le résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, amortissement des relations clientèle, pertes de valeur sur écarts d'acquisition, autres produits et charges opérationnels, frais financiers divers (services bancaires comptabilisés dans le résultat opérationnel) et charges IFRS 2 (paiements fondés sur des actions).
  • Le Free cash-flow courant est défini comme l'EBITDA moins ses éléments non-cash et diminué de la variation de besoin en fonds de roulement (retraitée des éléments exceptionnels), des achats de linge, des investissements industriels (nets des cessions), de l'impôt payé et des intérêts financiers payés.
  • La notion d'Endettement net financier ajusté utilisée par le Groupe est constituée de la somme des dettes financières non courantes, des dettes financières courantes et de la trésorerie et équivalents de trésorerie ajustée des frais d'émission d'emprunts capitalisés restants à amortir selon la méthode du taux d'intérêt effectif, et du compte courant bloqué de participation.

Répartition géographique

  • France
  • Europe centrale : Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Pologne, Belgique, Autriche, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Luxembourg
  • Scandinavie & Europe de l'Est : Suède, Danemark, Norvège, Finlande, Lettonie, Estonie, Lituanie, Russie
  • Royaume-Uni & Irlande
  • Europe du Sud : Espagne & Andorre, Portugal, Italie
  • Amérique latine : Brésil, Chili, Colombie
  Elis Berendsen
France oui  
Europe centrale oui oui
Allemagne oui oui
Pays-Bas   oui
Suisse oui  
Pologne   oui
Belgique oui oui
Autriche   oui
République tchèque oui oui
Hongrie oui  
Slovaquie   oui
Luxembourg oui  
Scandinavie & Europe de l'Est   oui
Suède   oui
Danemark   oui
Norvège   oui
Finlande   oui
Lettonie   oui
Estonie   oui
Lituanie   oui
Russie   oui
Royaume-Uni & Irlande   oui
Royaume-Uni   oui
Irlande   oui
Europe du Sud oui  
Espagne & Andorre oui  
Portugal oui  
Italie oui  
Amérique latine oui  
Brésil oui  
Chili oui  
Colombie oui  
Entités manufacturières    
France oui  
Royaume-Uni oui  

Conférence téléphonique / webcast analystes & investisseurs (en anglais)

Intervenants :
Xavier Martiré, Président du Directoire
Louis Guyot, Directeur Administratif et Financier

Date :
Mercredi 7 mars 2018
9h00, heure de Paris

Présentation :
Une présentation sera mise en ligne à 8h45, heure de Paris, sur le site corporate Elis : http://www.corporate-elis.com/relations-investisseurs

Lien webcast (valable pour le direct et pour le replay) :
https://edge.media-server.com/m6/p/jsbkyir3
La re-visualisation du webcast sera disponible pendant une période d'un an après l'événement.

Numéros à composer pour suivre la conférence téléphonique en direct
Depuis la France : +33 1 76 77 22 74
Depuis le Royaume Uni : +44 330 336 9105
Depuis les Etats-Unis : +1 323 794 2093
Code : 5659417

Codes pour réécouter la conférence téléphonique
Depuis la France : +33 1 70 48 00 94
Depuis le Royaume Uni : +44 207 660 0134
Depuis les Etats-Unis : +1 719 457 0820
Code pour le replay : 5659417
La réécoute de la conférence téléphonique sera disponible pendant une période d'une semaine après l'événement.

Déclarations de nature prévisionnelle

Ce document peut contenir des éléments relatifs aux perspectives du groupe Elis. Ces perspectives sont fondées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par le groupe Elis à la date du présent communiqué. Ces données et hypothèses sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et fiscal ou en fonction d'autres facteurs dont le groupe Elis n'aurait pas eu connaissance à la date du présent communiqué. En outre, la matérialisation de certains risques décrits au chapitre 2 « Facteurs de risques et politique d'assurance » du Document de Référence pourrait avoir un impact sur les activités, la situation financière, les résultats ou les perspectives du groupe Elis et donc remettre en cause ces perspectives. Par ailleurs, la réalisation des perspectives suppose le succès de la stratégie du groupe Elis. Le groupe Elis ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie quant à la réalisation des perspectives pouvant figurer ci-dessus.

Prochaines informations

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 : 2 mai 2018 (après bourse)

Contact

Nicolas Buron, Directeur des Relations Investisseurs - Tél : + 33 (0)1 75 49 98 30 - nicolas.buron@elis.com

Annexes

Compte de résultat consolidé de la période

En millions d'euros 2017 2016
Produits de l'activité ordinaire 2 214,9 1 512,8
Coût du linge, des appareils et des autres consommables (361,4) (247,7)
Coûts de traitement (849,2) (569,2)
Coûts de distribution (358,5) (238,7)
Marge brute 645,8 457,2
Frais de vente, généraux et administratifs (357,3) (249,2)
Résultat opérationnel avant autres produits et charges et avant dotation aux amortissements des relations clientèle 288,5 207,9
Dotation aux amortissements des relations clientèle (54,2) (45,8)
Pertes de valeur sur écarts d'acquisition 0,0 0,0
Autres produits et charges opérationnels (89,9) 24,5
Résultat opérationnel 144,5 186,6
Résultat financier (59,8) (55,7)
Résultat avant impôt 84,6 130,9
Charge d'impôt (17,9) (38,0)
Quote-part dans le résultat des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence 0,0 0,0
Résultat net 66,8 93,0
Attribuables aux :    
  • actionnaires de la société mère
66,2 93,0
  • participations ne donnant pas le contrôle
0,6 (0,0)
Résultat par action / Résultat par action des activités poursuivies (en euros) :
  • de base, revenant aux actionnaires de la société mère
€0,41 €0,82
  • dilué, revenant aux actionnaires de la société mère
€0,41 €0,81

Bilan consolidé

Actif

En millions d'euros 31 décembre 2017 31 décembre 2016
Ecarts d'acquisition 4 335,5 1 732,9
Immobilisations incorporelles 378,8 389,7
Immobilisations corporelles 1 744,5 898,4
Participations comptabilisées selon la méthode de la MEQ 0,0 0,0
Actifs disponibles à la vente 0,1 0,1
Autres actifs non courants 6,8 6,8
Actifs d'impôt différé 46,9 23,9
Actifs liés aux avantages au personnel 16,4 0,0
Total des actifs non courants 6 529,0 3 051,8
Stocks 127,2 61,6
Clients et autres débiteurs 705,6 394,0
Actifs d'impôt exigibles 18,2 6,9
Autres actifs 30,9 16,7
Trésorerie et équivalents de trésorerie 416,4 169,0
Actifs détenus en vue de la vente 1,0 1,1
Total des actifs courants 1 299,3 649,4
TOTAL DES ACTIFS 7 828,4 3 701,2

Passif

En millions d'euros 31 décembre 2017 31 décembre 2016
Capital émis 219,4 1 140,1
Primes liées au capital 3 025,7 280,9
Réserves sur actions propres (0,7) (1,6)
Autres réserves 0,7 0,7
Résultats accumulés non distribués (189,1) (274,8)
Autres composantes des capitaux propres (110,2) 1,1
Capitaux propres - Part du Groupe 2 945,8 1 146,3
Participations de donnant pas le contrôle 9,2 4,5
CAPITAUX PROPRES 2 955,0 1 150,8
Provisions 39,7 29,3
Passifs liés aux avantages au personnel 96,6 64,8
Emprunts et dettes financières 2 060,9 1 277,8
Passifs d'impôt différés 244,1 188,0
Autres passifs non courants 12,6 22,3
TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS 2 453,8 1 582,3
Provisions - part à moins d'un an 15,2 4,9
Dettes d'impôt exigible 21,8 4,6
Fournisseurs et autres créditeurs 277,5 166,8
Autres passifs 462,8 296,4
Concours bancaires courants et part des emprunts à moins d'un an 1 642,2 495,4
Passifs directement liés aux actifs détenus en vue de la vente 0,0 0,0
TOTAL DES PASSIFS COURANTS 2 419,6 968,1
TOTAL DES PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES 7 828,4 3 701,2

Tableau des flux de trésorerie consolidés

En millions d'euros 2017 2016
FLUX NETS DE TRESORERIE LIES A L'ACTIVITE    
Résultat net consolidé 66,8 93,0
Dotations nettes aux amortissements et provisions 436,2 296,1
Quote-part de subvention virée au compte de résultat (0,3) (0,1)
Pertes de valeurs sur écarts d'acquisition 0,0 0,0
Paiements en actions 6,9 4,7
Ajustement de l'actualisation de provisions et avantages au personnel 0,8 1,0
Plus et moins-values de cession 4,5 (41,2)
QP de résultats liée aux sociétés mises en équivalence 0,0 0,0
Autres (18,6) (1,0)
Dividendes (titres non consolidés) (0,1) 0,0
Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt 496,3 352,5
Coût de l'endettement financier net 77,7 54,6
Charge d'impôt 17,9 38,0
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt 591,8 445,1
Impôts versés (53,3) (47,1)
Variation des stocks (3,1) (7,0)
Variation des clients et autres débiteurs (51,2) 8,9
Variation des autres actifs 0,1 (1,4)
Variation des comptes fournisseurs et autres créditeurs 6,3 6,6
Variation des autres passifs (69,6) 20,0
Variation des autres postes (0,8) (0,2)
Avantages au personnel (0,6) (0,0)
Flux nets de trésorerie générés par l'activité 419,6 424,8
FLUX NETS DE TRESORERIE LIES AUX INVESTISSEMENTS    
Décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations incorporelles (16,8) (11,1)
Encaissements liés aux cessions d'immobilisations incorporelles 0,1 0,0
Décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations corporelles (463,0) (252,5)
Encaissements liés aux cessions d'immobilisations corporelles 1,3 53,1
Acquisition de filiales, sous déduction de la trésorerie acquise (1 362,9) (217,0)
Encaissements liés aux cessions de filiales, sous déduction de la trésorerie cédée 1,0 1,0
Variation des prêts et avances consentis 0,1 0,4
Dividendes reçus des participations associées 0,1 0,0
Subventions d'investissement 0,3 0,1
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (1 839,9) (426,0)
FLUX NETS DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT    
Augmentation de capital 506,0 0,5
Actions propres 1,1 0,7
Dividendes mis en paiement au cours de l'exercice 0,0 0,0
 - versés aux actionnaires de la société mère (51,7) (39,8)
 - versés aux minoritaires des sociétés intégrées 0,0 (0,1)
Variation de l'endettement* 1 080,2 197,7
 - Encaissements liés aux nouveaux emprunts 4 126,0 1 514,8
 - Remboursement d'emprunts (3 045,9) (1 317,2)
Intérêts financiers nets versés (60,5) (50,0)
Autres flux liés aux opérations de financement 17,4 (0,2)
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement 1 492,4 108,7
Variation de trésorerie 72,2 107,5
Trésorerie à l'ouverture 165,2 55,8
Incidence de la variation du cours des devises sur la trésorerie (34,3) 1,8
Trésorerie à la clôture 203,0 165,2
     

* Variation nette des lignes de crédit

HUG#2174055