Release details

2018-02-12 18:00 CET
  • Print
  • Share Share
en fr

LECTRA : 2017 - Chiffre d'affaires et résultats records

.

2017 : Chiffre d'affaires et résultats records

  • Chiffre d'affaires : € 277,2 millions (+ 8 %)*
  • Résultat opérationnel : € 39,3 millions (+ 10 %)*
  • Résultat net : € 29,3 millions (+ 10 %)
  • Cash-flow libre : € 33,2 millions
  • Trésorerie nette : € 98,1 millions
  • Dividende** : € 0,38 par action (+ 8,6 %)

             *Variations à données comparables
             ** Proposé à l'Assemblée Générale annuelle du 27 avril 2018

     
En millions d'euros 1er octobre - 31 décembre 1er janvier - 31 décembre
  2017 2016 2017 2016
Chiffre d'affaires 71,5 69,4 277,2 260,2
Variation à données comparables (en %)(1) +7%   +8%  
Résultat opérationnel 10,2 10,7 39,3 37,3
Variation à données comparables (en %)(1) +13%   +10%  
Marge opérationnelle (en % du CA) 14,3% 15,4% 14,2% 14,3%
Résultat net 9,2 7,9 29,3 26,7
Variation à données réelles (en %) +16%   +10%  
Cash-flow libre 14,0 7,6 33,2 23,8
Capitaux propres(2)     151,2 132,6
Trésorerie nette(2)     98,1 75,7
         
  1. Données comparables : chiffres 2017 traduits aux cours de change 2016
  2. Au 31 décembre

                    

Paris, le 12 février 2018. Le Conseil d'Administration de Lectra, réuni ce jour sous la présidence de Daniel Harari, a examiné les comptes consolidés de l'exercice 2017. Les procédures d'audit ont été effectuées par les Commissaires aux comptes et le rapport de certification sera émis à l'issue du Conseil d'Administration du 27 février 2018.

(Sauf indication contraire, les variations sont à données comparables).

Quatrième trimestre 2017 : Forte progression du résultat opérationnel à données comparables - cash-flow libre particulièrement élevé

Les commandes de nouveaux systèmes (€ 32,9 millions) diminuent de 3 % (-€ 0,9 million) par rapport au quatrième trimestre 2016. Elles s'étaient élevées à € 32,3 millions au premier trimestre, € 32,0 millions au deuxième trimestre et € 26,5 millions au troisième trimestre 2017. Au quatrième trimestre 2016, les commandes de nouveaux systèmes avaient atteint € 35,2 millions, un niveau de commandes trimestriel historique, jamais atteint par la société.

Le chiffre d'affaires (€ 71,5 millions) augmente de 7 % (+ 3 % à données réelles).

Le résultat opérationnel (€ 10,2 millions) est en hausse de 13 % (- 4 % à données réelles) ; la marge opérationnelle (14,3 %) progresse de 0,8 point, mais diminue de 1,1 point à données réelles.

L'évolution des devises a eu pour effet mécanique de diminuer de € 3,1 millions (- 4 %) le chiffre d'affaires et de € 1,9 million (- 16 %) le résultat opérationnel dans les chiffres exprimés à données réelles, par rapport à ceux établis à données comparables.

Le résultat net (€ 9,2 millions) augmente de € 1,3 million (+ 16 %) à données réelles.

Le cash-flow libre s'élève à € 14,0 millions (€ 7,6 millions au quatrième trimestre 2016). Il comprend l'encaissement du solde du crédit d'impôt recherche 2013 de € 6,3 millions (en 2016, le solde du crédit d'impôt recherche 2012 avait été encaissé au troisième trimestre).

2017 : Résultats en ligne avec les objectifs de la société

Le chiffre d'affaires atteint € 277,2 millions, en croissance de 8 % par rapport à 2016 et le résultat opérationnel € 39,3 millions, en hausse de 10 %.

Ces résultats se situent dans les fourchettes d'objectifs de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel de l'année 2017, communiquées le 9 février 2017. Ils constituent un nouveau record historique.

Forte augmentation des commandes de logiciels et d'équipements de CFAO

Les commandes de nouveaux systèmes (€ 123,7 millions) augmentent de 8 % par rapport à 2016. Elles progressent de 14 % pour les nouvelles licences de logiciels de CFAO et de PLM, de 9 % pour les équipements de CFAO et leurs logiciels et diminuent de 2 % pour la formation et le conseil. Sans tenir compte des FocusQuantum, les commandes de nouveaux systèmes progressent de 15 %.

Parallèlement, la société a réalisé en 2017 ses premières ventes de logiciels en mode SaaS (Software as a Service) auprès d'un nombre volontairement limité de clients, dans quelques pays tests. Ces ventes représentent un montant annuel de souscription de € 0,3 million. Si elles avaient été réalisées sous forme de licences perpétuelles, ces ventes auraient représenté un montant additionnel de commandes de logiciels de CFAO et de PLM de € 0,6 million.

Les commandes progressent dans toutes les régions : 14 % dans les Amériques, 11 % en Europe, 2 % en Asie-Pacifique, et 20 % dans les pays du reste du monde.

Les commandes sont en hausse de 15 % dans la mode et l'habillement ; elles reculent de 1 % dans l'automobile, augmentent de 19 % dans l'ameublement et de 1 % dans les autres industries.

La société estime avoir renforcé sa position concurrentielle sur la plupart de ses marchés géographiques et sectoriels.

Forte hausse du chiffre d'affaires et des résultats 

Le chiffre d'affaires augmente de 8 % (+ 7 % à données réelles). Le chiffre d'affaires des nouveaux systèmes (€ 123,1 millions) est en croissance de 10 %, le chiffre d'affaires récurrent (€ 154,1 millions) de 6 %.

Le résultat opérationnel progresse de 10 % (+ 5 % à données réelles) ; la marge opérationnelle (14,2 %) progresse de 0,3 point, mais diminue de 0,1 point à données réelles.

Le résultat net atteint € 29,3 millions, en hausse de € 2,6 millions (+ 10 %) à données réelles, et le cash-flow libre € 33,2 millions (+ € 9,4 millions).

Une entreprise sans dette, un bilan particulièrement solide

Au 31 décembre 2017, les capitaux propres s'établissent à € 151,2 millions (€ 132,6 millions au 31 décembre 2016), leur plus haut niveau historique.

La société n'a plus de dette depuis le 31 mars 2015. La trésorerie disponible et la trésorerie nette atteignent € 98,1 millions, en forte progression par rapport au 31 décembre 2016 (€ 75,7 millions). Un niveau également record, qui lui permettra d'autofinancer son développement interne et externe.

Feuille de route stratégique 2017-2019 : Premier rapport d'étape

Le succès des deux précédentes feuilles de route (2010-2012 et 2013-2016), ainsi que la réussite du plan d'investissements d'avenir de € 50 millions sur la période 2012-2015, ont permis à la société de construire sa nouvelle feuille de route stratégique pour 2017-2019, publiée dans le rapport financier du 9 février 2017, sur des bases particulièrement solides. Elle constitue une première étape dans l'évolution de Lectra au cours des dix prochaines années. Ses objectifs sont de conforter le leadership mondial de Lectra et d'assurer une croissance durable tout en préservant sa rentabilité à court terme.

Dans l'ensemble, la première année de la feuille de route a été exécutée avec succès. Sont résumés ci-dessous les premiers rapports d'étapes correspondant à ses différents chapitres.

Quatre grandes tendances marqueront les marchés sectoriels et géographiques de Lectra

Ces quatre grandes tendances (les Millennials, la digitalisation des entreprises, l'émergence de l'Industrie 4.0 et la mutation de l'économie chinoise) et leurs impacts se sont confirmés cette année.

Lectra, acteur incontournable de l'Industrie 4.0

Les nombreux rapports d'experts publiés ces derniers mois confirment que l'Industrie 4.0 transforme la façon dont l'ensemble des entreprises opèrent et créent de la valeur. La société possède tous les éléments pour atteindre son ambition d'être un acteur incontournable de l'Industrie 4.0.

Lectra a poursuivi en 2017 le développement et le test auprès de clients pilotes de ses nouveaux services cloud. Ces derniers seront inclus dans de nouvelles offres logicielles progressivement commercialisées à partir de 2018 et seront compatibles avec tous ses découpeurs commercialisés depuis 2007 et avec la quasi-totalité des logiciels, dans leurs dernières versions.

Une évolution du modèle économique pour une croissance durable et rentable

La société a décidé de commercialiser ses nouvelles offres logicielles uniquement en mode SaaS, tandis que ses logiciels existants le seront à la fois sous le modèle actuel (ventes de licences perpétuelles avec contrats d'évolution et de services en ligne) et en mode SaaS ; elle estime ainsi que l'essentiel des ventes de ses logiciels existants se fera sous forme de ventes de licences perpétuelles au cours des deux prochaines années.

La transformation du chiffre d'affaires des nouvelles licences de logiciels en abonnements récurrents par la mise en place d'un modèle économique SaaS sera par conséquent très progressive : le poids du chiffre d'affaires SaaS dans le chiffre d'affaires global dépendra essentiellement de la montée en puissance de nouvelles offres logicielles.

Enfin, les accélérateurs de croissance (la Chine, le cuir, les airbags, la personnalisation des produits et la digitalisation des entreprises de mode et habillement), qui ont contribué à la croissance de l'activité du Groupe en 2017, devraient continuer à soutenir la croissance du chiffre d'affaires 2018.

Objectifs financiers

La société s'était fixé les objectifs financiers suivants pour 2017-2019 (variations à données comparables - hypothèse d'une parité $ 1,10 / € 1) :

  • une croissance annuelle organique du chiffre d'affaires comprise entre 6 % et 12 % ;
  • un taux annuel de marge opérationnelle courante de 15 %.

En 2017, à données comparables, les croissances du chiffre d'affaires, du résultat opérationnel et de la marge opérationnelle sont en ligne avec le plan de marche de la société.

Néanmoins, compte tenu de l'appréciation en 2017 de l'euro contre l'ensemble des devises - en particulier le dollar et le yuan - et de la volatilité des cours de changes, la société a décidé de remplacer son second objectif financier, pour les années 2018 et 2019, par : « Une croissance du résultat opérationnel équivalente ou supérieure à celle du chiffre d'affaires ». Cet objectif s'entend toujours à données comparables.

Renforcement des investissements dédiés à la conception et au développement des offres

Les investissements de R&D ont représenté € 25,6 millions en 2017. Parallèlement, la société a mis en place, en cours d'année, une équipe innovation dont le coût en 2017 s'est élevé à € 1,0 million. Au total, les investissements de R&D et dans l'innovation ont progressé de 18 % et ont représenté 9,6 % du chiffre d'affaires. Les effectifs dédiés à la R&D et à l'innovation ont ainsi augmenté de 62 personnes en 2017.

Utilisation de la trésorerie

Grâce au caractère vertueux de son modèle économique, la société dispose, au 31 décembre 2017, d'une trésorerie nette et disponible de € 98,1 millions, supérieure à ses anticipations.

Elle distribuera un dividende pour l'exercice 2017 en hausse par rapport à celui de l'exercice 2016 et sa trésorerie est suffisante pour financer de futures acquisitions ciblées.

Augmentation du dividende à € 0,38 par action

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale annuelle du 27 avril 2018 de porter le dividende à € 0,38 par action (+ 8,6 %) au titre de l'exercice 2017, représentant un taux de distribution de 41 % du résultat net consolidé et un rendement de 1,5 % sur la base du cours de clôture de l'action au 31 décembre 2017. Sous réserve de l'approbation des actionnaires, il sera mis en paiement le 4 mai 2018.

Acquisition de la société italienne Kubix Lab

La société a annoncé, le 25 janvier 2018, l'acquisition de la société italienne Kubix Lab (cf. communiqué du même jour) et confirme son intention de procéder à une ou plusieurs acquisitions ciblées complémentaires en 2018 ou 2019.

Perspectives 2018

La société a abordé 2018 avec des fondamentaux opérationnels plus solides que jamais et une structure financière à nouveau renforcée.

La principale incertitude porte sur le niveau des commandes et le chiffre d'affaires des nouveaux systèmes, dans un environnement macroéconomique, géopolitique, politique et monétaire qui demeure incertain et qui pourrait peser sur les décisions d'investissement des entreprises.

Une forte sensibilité aux parités monétaires

La société a établi ses scénarios 2018 sur la base des cours de change au 31 décembre 2017, notamment $ 1,20 / € 1.

La conversion des résultats 2017 aux cours de change retenus pour 2018 se traduit par une diminution du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant de € 7,3 millions et € 4,0 millions respectivement, à € 269,9 millions et € 35,3 millions. La marge opérationnelle courante perd 1,1 point à 13,1 %.

La société n'a pas couvert son exposition aux cours de change pour 2018.

Objectifs financiers

La société s'est fixé pour objectif en 2018 une croissance, à données comparables, du chiffre d'affaires de 6 % à 10 % et du résultat opérationnel courant de 7 % à 15 %.

Parallèlement, elle anticipe un impact non significatif de l'acquisition de la société Kubix Lab sur ses résultats de 2018.

Plus que jamais, l'entreprise toute entière est mobilisée sur la croissance de l'activité commerciale.

Confortée par la solidité de son modèle économique et l'adéquation de sa nouvelle feuille de route aux exigences de l'Industrie 4.0, la société est confiante sur ses perspectives de croissance à moyen terme. 

Le rapport du Conseil d'Administration et les états financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2017 sont disponibles sur lectra.com.
Les résultats financiers du premier trimestre 2018 seront publiés le 26 avril 2018. L'Assemblée Générale annuelle se réunira le 27 avril.


Pour les entreprises qui insufflent la vie à nos dressings, intérieurs de voitures, meubles et plus, Lectra façonne des technologies premium qui facilitent la transformation digitale de leur industrie. Son offre donne aux marques et aux fabricants les moyens de leurs ambitions, du design à la production, mais aussi la reconnaissance et la sérénité qu'ils méritent. Fondée en 1973, Lectra dispose de 32 filiales à l'international et sert ses clients dans plus de 100 pays. Forte de plus de 1 600 collaborateurs, Lectra a réalisé un chiffre d'affaires de € 277 millions en 2017 et est cotée sur Euronext (LSS).

Pour plus d'informations sur Lectra : lectra.com

Lectra - World Headquarters et siège social : 16-18, rue Chalgrin · 75016 Paris · France
Tél. +33 (0)1 53 64 42 00 - Fax +33 (0)1 53 64 43 00 - lectra.com
Société anonyme au capital de € 31 577 881 · RCS Paris B 300 702 305

HUG#2168187