Release details

2017-07-27 07:50 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

GAUMONT : Résultats semestriels consolidés au 30 juin 2017

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 27 juillet 2017

Le Conseil d'administration de Gaumont, réuni le 25 juillet 2017 sous la présidence de Nicolas Seydoux, a arrêté les comptes au 30 juin 2017 et a procédé à l'annulation des 1 284 112 actions rachetées dans le cadre de l'offre publique de rachat d'actions qui s'est clôturée le 26 juin 2017. A la suite de cette annulation, le capital de Gaumont SA est composé de 3 119 723 actions.

RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES au 30 juin 2017

Chiffres significatifs des opérations (en M€) 30 juin 2017 1 30 juin 2016 % variation
Chiffre d'affaires consolidé 56,8 75,5 -24,7 %
Résultat opérationnel après quote-part du résultat net des entreprises associées 134,2 7,2 NA
Résultat net part du Groupe 130,5 6,4 NA
Investissements 51,3 53,9 -5,0 %
Chiffres significatifs du bilan (en M€) 30 juin 2017 1 31 décembre 2016 % variation
Capitaux propres - Part de Groupe 313,3 277,3 +12,9 %
Endettement financier net 5,1 205,3 NA
1 Les procédures de revue limitée sont effectuées et le rapport des commissaires aux comptes sur l'information financière semestrielle est en cours d'émission

Deux événements significatifs ont marqué le premier semestre 2017 :

  • la réalisation de la cession à Pathé de la participation minoritaire de 34 % détenue par Gaumont dans Les Cinémas Gaumont Pathé au 16 mai 2017 pour un montant de M€ 380. La plus-value constatée dans les comptes consolidés au 30 juin 2017 s'élève à M€ 143,9, nette de frais. La moitié du prix de cession a été payée à la date de cession. Le solde, portant intérêts, est différé sur 3 ans ;
     
  • l'offre publique de rachat d'actions par la société Gaumont dont le résultat a été rendu public par l'AMF en date du 30 juin 2017. Gaumont a racheté 1 284 112 actions au prix unitaire de € 75. Le règlement des actions a eu lieu le 6 juillet 2017. L'engagement de rachat des titres a été constaté dans les comptes au 30 juin 2017. Conformément aux principes comptables IFRS, les actions propres détenues pour un montant de M€ 97, frais d'acquisition inclus, ont été portées en diminution des capitaux propres consolidés.

  • CHIFFRE D'AFFAIRES DU 1er SEMESTRE 2017

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2017 s'élève à M€ 56,8 contre M€ 75,5 au 30 juin 2016.

  • Production cinématographique

Le chiffre d'affaires de l'activité de production cinématographique s'élève à M€ 40,9 au 30 juin 2017 contre M€ 65,3 au 30 juin 2016 :

  • le chiffre d'affaires lié à la distribution des films dans les salles en France s'élève à M€ 11,6 au 30 juin 2017 contre M€ 21,0 au 30 juin 2016. 4,7 millions d'entrées ont été réalisées au cours du premier semestre 2017 pour sept films sortis, dont 1,3 million pour Un sac de billes, 1,2 million pour Patients et près de 900 000 entrées pour Marie-Francine. Le film d'animation Ballerina, sorti en salles en décembre 2016, réalise 1,8 million d'entrées sur l'ensemble de son exploitation, dont 500 000 entrées en 2017 ;
     
  • le chiffre d'affaires lié à la distribution en vidéo et en vidéo à la demande en France s'élève à M€ 6,3 au 30 juin 2017 contre M€ 4,9 au 30 juin 2016. Les ventes de nouveautés sont stables d'une période à l'autre avec de bons résultats enregistrés pour Ballerina sorti en vidéo et VàD en avril 2017. Les ventes de catalogue augmentent, notamment suite à la conclusion d'un accord avec Netflix portant sur une vingtaine de films ;
     
  • les ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises s'élèvent à M€ 7,8 au 30 juin 2017 contre M€ 21,6 au 30 juin 2016.  Aucune prévente n'a été constatée au cours du 1er semestre 2017 contre un montant de M€ 7,8 pour Les visiteurs - la Révolution à fin juin 2016. Les ventes de titres du catalogue aux chaînes historiques ont été moins importantes que l'année précédente, qui fut une excellente année, alors que celles aux chaînes de la TNT progressent. Plus de 100 films ont été vendus au cours des six premiers mois de l'année ;
     
  • les ventes de droits à l'international s'élèvent à M€ 12,9 au 30 juin 2017 contre M€ 15,5 au 30 juin 2016, portées notamment par Ballerina, qui a réalisé plus de 10 millions d'entrées à l'étranger et Un sac de billes. Les ventes de catalogue se maintiennent d'une période à l'autre.
  • Production televisuelle

Le chiffre d'affaires de l'activité de production télévisuelle s'élève à M€ 13,3 au 30 juin 2017 contre M€ 7,7 au 30 juin 2016.

L'essentiel du chiffre d'affaires du premier semestre provient de la livraison à Netflix aux Etats-Unis de la 2e saison de F is for Family, mise en ligne sur sa plateforme le 31 mai 2017. Les principales livraisons de fictions et de séries d'animation se feront au cours du second semestre 2017 ou début 2018, dont notamment la 3e saison de Narcos qui sera livrée cet été à Netflix pour une mise en ligne début septembre.

  • RESULTATS DU 1er SEMESTRE 2017

Le résultat net de Gaumont est un bénéfice de M€ 130,5 au 30 juin 2017 contre M€ 6,4 au 30 juin 2016 et comprend :

  • le résultat opérationnel après quote-part de résultat des entreprises associées qui est un bénéfice de M€ 134,2 au 30 juin 2017 contre un bénéfice de M€ 7,2 au 30 juin 2016, se décomposant ainsi :
     
    • le résultat opérationnel des activités de production et de distribution cinématographique, hors frais de structure, qui s'élève à M€ 8,7 au 30 juin 2017 contre M€ 19,4 au 30 juin 2016,
       
    • le résultat opérationnel des activités de production télévisuelle en France et aux Etats-Unis, hors frais de structure, qui s'élève à M€ -1,2 au 30 juin 2017 contre M€ 0,1 au 30 juin 2016,
       
    • le résultat opérationnel de l'exploitation des salles qui s'élève à M€ 9,6 au 30 juin 2017 contre M€ 10,1 au 30 juin 2016. Ce résultat comprend la contribution des Cinémas Gaumont Pathé, jusqu'à la date de cession, pour un montant de M€ 8,4 et la redevance de marque pour un montant de M€ 1,8,
       
    • la plus-value réalisée sur la cession de la participation minoritaire de 34 % dans les Cinémas Gaumont Pathé pour M€ 143,9 ;
       
  • le résultat financier qui est une charge nette de M€ 5,6 au 30 juin 2017 contre M€ 3,9 au 30 juin 2016 et qui se compose pour moitié du coût de l'endettement en France et aux Etats-Unis et pour l'autre moitié de pertes de change latentes vis-à-vis des activités de production en Amérique du Nord libellées en dollar américain ;
     
  • un produit net d'impôt de M€ 1,8 qui se décompose entre une charge d'impôt courant de M€ 1,0 et un produit d'impôts différés de M€ 2,8.
  • CAPITAUX PROPRES ET ENDETTEMENT

Les capitaux propres consolidés (part du groupe) s'élèvent au 30 juin 2017 à M€ 313,3 contre M€ 277,3 au 31 décembre 2016. Cet accroissement est le fruit d'augmentations et de diminutions : les augmentations sont liées principalement à l'exercice des options de souscription d'actions pour M€ 6,7 et au résultat de M€ 130,5, incluant la plus-value réalisée sur la cession de la participation dans Les Cinémas Gaumont Pathé. Les diminutions sont liées à la distribution de dividendes pour M€ 4,3 et au rachat des actions propres pour M€ 97,4.

L'endettement financier net du Groupe est en forte baisse et s'élève à M€ 5,1 au 30 juin 2017 contre M€ 205,3 au 31 décembre 2016. Il comprend principalement M€ 122,1 de trésorerie positive issue de l'encaissement de la moitié du prix de cession de la participation dans Les Cinémas Gaumont Pathé conformément aux accords, de M€ 59,6 d'emprunt obligataire de Gaumont SA et de M€ 59,4 de crédits de production auto-liquidatifs, assis sur les recettes de préfinancement et d'exploitation des séries françaises et américaines.

Par ailleurs les comptes au 30 juin 2017 comprennent une créance financière de M€ 190 vis-à-vis de Pathé représentant la moitié du prix de cession dans la participation dans Les Cinémas Gaumont Pathé dont le paiement est fractionné à part égale sur 3 ans et une dette de M€ 96 correspondant au prix des actions acquises dans le cadre de l'offre publique de rachat, dont le règlement a eu lieu le 6 juillet 2017.

  • PERSPECTIVES

Six films sortiront en salles d'ici le 31 décembre 2017 :

  • Barbara de Mathieu Amalric, avec Mathieu Amalric et Jeanne Balibar, sortira le 6 septembre ;
  • Demain et tous les autres jours de Noémie Lvovsky, avec Noémie Lvovsky, Mathieu Amalric, Denis Podalydès et Lucie Saint-Jean, sortira le 27 septembre ;
  • Le sens de la fête d'Olivier Nakache et Eric Toledano, avec Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche et Jean-Paul Rouve, sortira le 4 octobre ;
  • Au revoir là-haut d'Albert Dupontel, avec Albert Dupontel, Laurent Lafitte, Niels Arestrup et Emilie Dequenne, sortira le 25 octobre ;
  • Maryline de Guillaume Gallienne, avec Adeline d'Hermy, Vanessa Paradis, Eric Ruff et Xavier Beauvois, sortira le 15 novembre ;
  • Santa et compagnie d'Alain Chabat, avec Alain Chabat, Audrey Tautou et Pio Marmaï, sortira le 6 décembre.

La livraison de cinq séries télévisuelles aura lieu au cours du second semestre 2017 :

  • Narcos troisième saison, fiction américaine de 10 épisodes de José Padilha et Eric Newman, à Netflix pour une diffusion à partir du 1er septembre 2017 ;
  • les quatre derniers épisodes de L'art du crime, fiction française de 6 épisodes, à France 2 ;
  • les premiers épisodes de la série d'animation Trulli Tales à Disney Channel ;
  • les premiers épisodes de la série d'animation et Belle et Sébastien à M6 ;
  • et les premiers épisodes de la série d'animation Furry Wheels à France 3.
  • PROCHAINES DATES DE COMMUNICATION FINANCIERE

Le communiqué sur les résultats annuels consolidés au 31 décembre 2017 sera publié le 19 février 2018.


ANNEXE : Chiffre d'affaires consolidé semestriel

   
Chiffre d'affaires consolidé par secteur d'activité (en millions d'euros) 30-juin-17 30-juin-16 % de variation  
Production cinématographique 40,9 65,3 -37,4%  
Salles France 11,6 21,0 -44,9%  
Vidéo France 4,2 3,5 20,2%  
Vidéo à la demande France 2,1 1,4 50,9%  
Télévision France 7,8 21,6 -63,7%  
International films 12,9 15,5 -16,8%  
Autres produits d'exploitation des films 1 2,3 2,4 -3,6%  
Production télévisuelle 13,3 7,7 73,8%  
Fictions américaines 13,0 3,4 282,6%  
Fictions françaises 0,1 0,0 138,3%  
Films et séries d'animation 0,2 4,2 -95%  
Redevance de marque 1,8 1,8 -4,1%  
Autres produits divers 2 0,9 0,7 28,6%  
GROUPE GAUMONT 56,8 75,5 -24,7%  
1 Dont principalement les produits dérivés, d'édition musicale et les activités de Gaumont Pathé Archives  
2 Dont principalement les locations immobilières et diverses prestations de services rendues à des tiers  

version PDF
Jul 27, 2017

HUG#2123361