Release details

2017-07-18 20:18 CEST
  • Print
  • Share Share
en fr

ELSALYS BIOTECH et le prestigieux institut allemand de recherche sur le cancer DKFZ initient le développement d'ELB021 dans la leucémie à cellules B avec le soutien de l'Union Européenne

ELSALYS BIOTECH et le prestigieux institut allemand de
recherche sur le cancer DKFZ initient le développement d'ELB021 dans la leucémie à cellules B avec le soutien de l'Union Européenne

  • ELB021 est un anticorps monoclonal "first-in-class" propriétaire
    qui cible CD160, un récepteur multifonctionnel exprimé à la surface
    des cellules immunitaires et des cellules leucémiques.
  • Avec le soutien du programme européen Eurostar1, ELSALYS BIOTECH et DKFZ conduiront le développement préclinique de cet anticorps d'immunothérapie de nouvelle génération au double effet immunomodulateur (Immune Checkpoint Inhibitor) et cytotoxique (cytotoxicité dépendante des anticorps ou ADCC).
  • À l'issue de cette étape, ELB021 devrait entrer en clinique en 2020.

             
Lyon, FRANCE, le 18 Juillet 2017, ELSALYS BIOTECH, nouvel acteur de l'oncologie et de l'ophtalmologie, a engagé le développement préclinique d'ELB021, son anticorps monoclonal "first-in-class" ciblant le récepteur de surface CD160, en collaboration avec l'institut allemand de recherche sur le cancer DKFZ. Baptisé LeukeMab, le projet bénéficie du soutien du programme européen Eurostar[1].

Licencié par ELSALYS BIOTECH auprès d'Inserm Transfert en février 2016, ELB021 est un anticorps d'immunothérapie de nouvelle génération qui combine deux mécanismes d'actions complémentaires. Ce profil pharmacologique inédit devrait permettre d'améliorer le ratio efficacité/sécurité des traitements en cancérologie, notamment des leucémies à cellules B comme la leucémie lymphoïde chronique (CLL) et la leucémie à tricholeucocytes (Hairy-cell leukemia ou HCL). Des études préliminaires ont déjà démontré qu'ELB021 :

  • stimule la réponse anti-tumorale innée et adaptative,
  • élimine sélectivement les cellules cancéreuses CD160 positives (alors qu'il n'est pas présent à la surface des lymphocytes B normaux, le récepteur est surexprimé dans 98% des CLL et 100% des HCL).

D'un montant de près d'un million d'euros[2], le projet LeukeMab s'appuiera sur les premiers résultats prometteurs d'ELB021. L'objectif est d'établir la preuve de concept préclinique et de réunir l'ensemble des données pharmacologiques préalables au développement clinique du candidat médicament. Dans ce cadre, le DKFZ mesurera l'expression du récepteur CD160 sur de larges cohortes de patients atteints de CLL et évaluera l'efficacité et la sécurité de l'anticorps ELB021 sur des modèles animaux.

« Au-delà du financement apporté par l'Union Européenne à notre programme d'anticorps propriétaire, le label Eurostar témoigne du potentiel thérapeutique de notre nouvelle approche « deux-en-un » en oncologie » déclare le Dr. Christine GUILLEN, Directrice Générale et Co-fondatrice d'ELSALYS BIOTECH. « Bien sûr nous sommes aussi très fiers de renforcer notre collaboration avec le DKFZ, un leader européen de la recherche sur le cancer ».

 


À propos des programmes d'anticorps anti-CD160

Identifié et caractérisé par le Dr. Philippe LE BOUTEILLER (Centre de Physiopathologie Toulouse-Purpan, INSERM UMR 1043, CNRS UMR 5282, Université de Toulouse III) et le Dr. Armand BENSUSSAN (Centre de Recherche sur la Peau, UMR 976, Université Paris Diderot, Hôpital St Louis), le récepteur CD160 est impliqué dans le contrôle de la réponse immunitaire innée et adaptative et dans la régulation de la néo-angiogenèse. En tant qu'antigène tumoral il contribue également à l'activation de nombreuses cellules cancéreuses, notamment dans les leucémies lymphoïde chronique (CLL) et à tricholeucocytes (HCL).

Afin de tirer parti de cette cible innovante, ELSALYS BIOTECH a généré et caractérisé un premier anticorps anti-CD160 et validé son potentiel, seul ou en combinaison, dans différents modèles animaux de maladies ophtalmologiques. Fort de ces premières données d'efficacité et de sécurité, la société a initié 3 programmes de développement qui relèvent de différents formats d'anticorps afin de :  es rétinopathies.

  • Contrecarrer la prolifération vasculaire (anticorps anti-angiogénique) dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (programme ELB011),
  • Contrecarrer la prolifération vasculaire et réduire l'inflammation (anticorps bispécifique) dans les rétinopathies (programme ELB012),
  • Stimuler la réponse immunitaire anti-tumorale et éliminer sélectivement les cellules cancéreuses (anticorps « 2 en 1 » à la double action immuno-modulatrice et cytotoxique) dans la CLL (programme ELB021).

Le démarrage des premiers essais cliniques de ces nouveaux anticorps est programmé pour 2019 (en ophtalmologie) et 2020 (en oncologie).

 

 


À propos d'ELSALYS BIOTECH

ELSALYS BIOTECH est acteur émergent de l'oncologie et de l'ophtalmologie qui conçoit et développe une nouvelle génération d'anticorps thérapeutiques qui ciblent les tumeurs et leur microenvironnement immunitaire et/ou vasculaire. En restaurant la capacité des cellules immunitaires à reconnaître et éliminer les tumeurs ("Immune Checkpoint Inhibitors" ou ICI) ou en bloquant les mécanismes qui favorisent leur croissance (anticorps ciblés), ELSALYS BIOTECH élargie la palette des combinaisons thérapeutiques en nouvelles cibles à très fort potentiel.

Pour convertir ces nouvelles cibles en candidat médicaments, la Société s'appuie sur un réseau académique de rang international, une plateforme de R&D qui couvre du sourcing des cibles au développement clinique et une équipe d'experts rompue à l'immuno-oncologie, aux technologies anticorps et à la médecine translationnelle. Aujourd'hui ELSALYS BIOTECH conduit 5 programmes de développement propriétaire qui combinent nouveaux mécanismes d'action et différents formats d'anticorps en oncologie et en ophtalmologie.

Fondée en 2013, ELSALYS BIOTECH est située au coeur du cluster européen Lyon Biopole. Ses actionnaires fondateurs sont Transgene et Sofimac Partners, rejoints en 2015 par IM Europe et Crédit Agricole Création.

www.elsalysbiotech.com

À propos du DKFZ

Avec plus de 3 000 personnes, le DKFZ (Deutsches Krebsforschungszentrum) est le plus grand centre de recherche sur le cancer en Allemagne. Au sein du DKFZ, plus de 1 000 scientifiques explorent la façon dont le cancer se développe, identifient les facteurs de risque et mettent en oeuvre de nouvelles approches à même d'améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de la maladie. Le service d'information sur les cancers (KID) partage toutes les connaissances pratiques, médicales et sociales sur la maladie avec les patients, leurs familles et le grand public. 

Afin d'accélérer le transfert de la découverte à la clinique, le DKFZ et le Centre Hospitalo-Universitaire d'Heidelberg ont créé le Centre National des Tumeurs. Membre du consortium national pour la recherche translationnelle sur le cancer (DKTK), l'un des 6 consortiums allemands dédiés à la recherche médicale, le DKFZ concourt également au développement de la recherche translationnelle au sein des 7 centres Hospitalo-Universitaires partenaires.

L'alliance entre ces centres Hospitalo-Universitaires d'excellence et le centre de recherche Helmholtz contribue ainsi à améliorer les chances des patients atteints de cancer. DKFZ est membre de l'association Helmholtz, organisme de recherche allemand financé à 90% par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche fédérale et à 10% par le länder de Baden-Württemberg.

 

www.dkfz.de

 


Contacts

 

ELSALYS BIOTECH
Dr. Christine GUILLEN
CEO and Co-founder
+33(0)6 37 69 75 15
guillen@elsalysbiotech.com

 

 
 

Presse : ATCG Partners
Marie PUVIEUX (France)
+33 (0)6 10 54 36 72
Céline VOISIN (UK/US)
+33 (0)6 62 12 53 39
presse@atcg-partners.com

 

DKFZ
Dr. Sibylle KOHLSTÄDT
Head of Press and Public Relations  
+49 6221 422854
presse@dkfz.de



[1] EUROSTARS est un programme de soutien à la R&D de la Commission Européenne et des 33 pays membres d'EUREKA.

[2] Montant total : 989 223 euros.

CP en français
Jul 18, 2017

HUG#2121232