Release details

2017-03-09 18:00 CET
  • Print
  • Share Share
fr

Unibel : Résultats annuels 2016

Suresnes, le jeudi 9 mars 2017, 18h00

Résultats annuels 2016

  • Un chiffre d'affaires en baisse organique de 1,0 %
  • Un taux de marge opérationnelle supérieur à 10 %
  • Une situation financière solide

Au cours de leurs séances du 9 mars 2017, le Directoire a arrêté les comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2016 et le Conseil de surveillance les a examinés. Lors de ces réunions, les Commissaires aux comptes ont indiqué que les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et que le rapport de certification est en cours d'émission.

Chiffres clés (*)

(millions d'euros)   2016 2015 Variation en %
Chiffre d'affaires   2 935 2 949 - 0,4%
Résultat opérationnel   298 272      + 9,4 %
Résultat financier   -1 -10 - 92,0 %
Charge d'impôt   - 84 -78 + 8,8 %
Intérêts minoritaires   -75 -65 +16,0 %
Résultat net part du Groupe   138 120 + 14,4 %

(*) Les données présentées ne comprennent pas le Groupe MOM, acquis le 15 décembre 2016, et non consolidé.

Le Groupe enregistre en 2016 une légère baisse de son chiffre d'affaires. La zone Amériques, Asie-Pacifique a poursuivi son développement, avec une croissance organique de ses ventes de + 4,5 %. La guerre des parts de marché entre distributeurs en Europe et plus particulièrement en France a pénalisé directement le chiffre d'affaires des fabricants, et la zone termine l'exercice avec un chiffre d'affaires en retrait organique de 2,1 %. Enfin, l'activité au Moyen-Orient, Grande Afrique est perturbée dans les pays en conflit, et le chiffre d'affaires de cette zone s'inscrit en retrait organique de 2,3 % sur l'année.

Le Groupe confirme néanmoins sa capacité à soutenir et à développer ses marques fortes pour accroître ses parts de marché et conquérir de nouvelles géographies, tout en consolidant sa marge opérationnelle. Favorisé par des effets de change globalement positifs, et par des prix de matières premières en bas de cycle sur la majeure partie de l'exercice, le résultat opérationnel progresse en effet de + 9,4 % en 2016.

Le résultat financier 2016 s'établit à - 1 millions d'euros, et reflète principalement des effets de change favorables, le coût de l'endettement financier net étant passé de 11 millions d'euros en 2015 à près de 14 millions d'euros en 2016, en ce y compris le coût de financement de l'acquisition du groupe MOM.
La charge d'impôts de l'exercice 2016 s'inscrit à 84 millions d'euros, contre 78 millions d'euros en 2015.
Le résultat net part du Groupe de l'exercice 2016 s'élève à 138 millions d'euros, contre 120 millions d'euros en 2015.

La structure financière du Groupe reste solide : les capitaux propres totaux s'établissent à                  1 647 millions d'euros au 31 décembre 2016 contre 1 466 millions au 31 décembre 2015, et la dette financière nette s'inscrit à 612 millions d'euros en fin de période, après acquisition du Groupe MOM finalisée le 15 décembre. Le Groupe bénéficie au 31 décembre 2016 de deux lignes de crédit non tirées pour un total de 820 millions d'euros.

Dividendes

Le Directoire du 9 mars 2017 a proposé la distribution d'un dividende de 9,00 euros par action qui sera détaché le mercredi 17 mai et versé le vendredi 19 mai 2017, après approbation par l'Assemblée générale annuelle convoquée pour le jeudi 11 mai prochain.

Perspectives 2017

En Europe, les marchés restent confrontés à la très forte concurrence entre les distributeurs, défavorable au le déploiement des plans d'action qui permettent aux marques du Groupe de se développer. Le contexte géopolitique et économique incertain dans de nombreuses régions du monde offre en outre toujours peu de visibilité. La nouvelle flambée des prix des matières premières laitières annoncée à la fin de l'exercice 2016 pèsera sur la marge opérationnelle de 2017.

Le Groupe se focalisera tout particulièrement sur ses projets d'avenir dans l'univers du snacking sain, après l'intégration dans son périmètre des sociétés nouvellement acquises, Safilait et MOM. Il poursuivra sa stratégie offensive, afin de développer ses positions mondiales en s'appuyant sur la vitalité de ses marques et le talent de ses équipes.

Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, qui peuvent dans certains cas être hors de contrôle de la Société. Une description plus détaillée de ces risques et incertitudes figure dans le Document de référence, disponible sur le site http://www.unibel.fr à partir du 20 mars 2017. Des informations plus complètes sur le groupe Unibel peuvent être obtenues sur le site http://www.unibel.fr.

Unibel, entreprise patrimoniale, est la société holding animatrice du Groupe Bel, un des leaders mondiaux du secteur des fromages de marque.
Son portefeuille de produits différenciés et d'envergure internationale tels que La vache qui rit, Kiri, Mini Babybel, Leerdammer ou Boursin, ainsi qu'une vingtaine d'autres marques locales, lui ont permis de réaliser en 2016 un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros. Près de 12 000 collaborateurs répartis dans une trentaine de filiales dans le monde contribuent aux succès du Groupe. Ses produits sont élaborés dans 30 sites de production et distribués dans près de 130 pays.

http://www.unibel.fr
Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 1 742 679 €
2, allée de Longchamp - 92150 SURESNES
Siren 552 002 578 RCS Nanterre

HUG#2086670